Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

District Noir

Gangsta's Paradise
a
A

Quoi, encore un jeu de cartes rapide avec des numéros ? Oui je sais, ça n'arrête pas en ce moment, mais celui-là vaut vraiment que l'on s'y attarde (non pas que les autres ne le méritent pas, mais il me fallait bien une intro).

Le plus long dans la mise en place, c'est de lancer la pièce pour faire le tirage au sort (surtout si vous avez deux pouces gauche)
Le plus long dans la mise en place, c'est de lancer la pièce pour faire le tirage au sort (surtout si vous avez deux pouces gauche)

Pourtant, District Noir n'est pas si nouveau que ça. C'est en fait une re-thématisation d'un jeu japonais nommé Throne and Grail sorti en 2017 au pays de Nintendo (Sega forever), du karaoké et des BD qui se lisent dans le mauvais sens.

Ici, le tout jeune éditeur (c'est son premier jeu) a décidé de troquer le sujet du moyen âge minimaliste contre du gangster sombre des pires ruelles new yorkaises des années 30. On ne va pas se mentir, c'est du thème 100% contreplaqué à la glue, mais le parti pris visuel s'avère impeccable et donne une atmosphère plutôt plaisante à l'ensemble. Et faut dire que si je n'ai rien contre le style traditionnel de la boîte nipponne originale, il est vachement plus beau comme ça.  

Une ville mais aussi des cartes pas glop, le dilemme est rude ...
Une ville mais aussi des cartes pas glop, le dilemme est rude ...

Les règles n'ont, elles, pas changé d'un iota. District Noir est une course au points pour deux joueurs sur fond de prise de risques et de collection. 4 manches, 5 cartes chacun au départ, avec pour seule alternative de poser à son tour une carte dans la file ou de récupérer devant vous les 5 dernières cartes jouées. 

En fin de partie, celui qui possède plus de cartes d'une valeur spécifique que son adversaire empoche la valeur en points (7 si vous avez plus de cartes 7 par exemple). Vous marquez aussi 5 points pour chaque ensemble de 5 à 8 que vous avez collecté, et ajouter / supprimer à l'ensemble vos cartes affichant un modificateur direct (allant de -3 à +4).

Gros retard sur les 5 et 8, la quatrième manche risque d'être tendue
Gros retard sur les 5 et 8, la quatrième manche risque d'être tendue

District Noir est d'une simplicité déconcertante. 15 secondes de mise en place, 30 secondes d'explication pour des parties de 15 minutes max, on est ici de l'ordre du jeu universel qui peut faire jouer n'importe qui facilement et rapidement. 

Mais si le jeu fait autant le buzz depuis sa sortie, c'est qu'il réussit le tour de force d'intégrer à sa base ultra universelle des subtilités mécaniques qui lui confèrent une intensité tactique insoupçonnée quand on survole sans trop y faire attention (voir avec mépris) le léger feuillet de règles intégré.  

C'est l'heure de procéder au décompte des points, et c'est serré
C'est l'heure de procéder au décompte des points, et c'est serré

La première subtilité, c'est la présence de 3 cartes villes qui peuvent déclencher immédiatement la fin de partie. Si elles sont possédées par un joueur à n'importe quelle moment d'un tour, cela lui confère la victoire immédiate. Que la partie soit disputée, que vous pensez avoir un retard irrattrapable ou à l'inverse êtes à deux doigts du KO, cela ne change rien, votre adversaire pose la troisième carte de son côté, c'est emballé slash pesé antislash plié.

Le travail visuel général est (selon mes goûts) très réussi
Le travail visuel général est (selon mes goûts) très réussi

La seconde subtilité vient du fait qu'un joueur ne peut réclamer des cartes de la pile qu'une fois par manche. Si vous le faites rapidement, vous n'aurez ensuite plus d'autres choix que de continuer à placer vos cartes en espérant que votre adversaire ne se saisisse pas d'un butin plus intéressant que le vôtre. Et prendre des cartes est aussi obligatoire, de sorte que si vous attendez de n'avoir plus aucune carte en main, vous serez obligé de récupérer les dernières cartes visibles en fin de tour. 

Une boîte parfaitement dimensionnée pour le matériel inclut
Une boîte parfaitement dimensionnée pour le matériel inclut

Si on rajoute à cela le fait que trois cartes sont écartées secrètement en début de chaque partie (vous empêchant de "compter" les cartes) et qu'il est possible de récupérer moins de cartes si la file n'en propose pas assez, vous obtenez un jeu résolument "technique" qui va mêler décisions souvent difficiles et vrais paris sur les volontés de son adversaire. 

Vous serez souvent obligé d'adapter votre stratégie aux cartes tirées à chaque manche, c'est une certitude. Mais par l'ouverture progressive de la connaissance des cartes en jeu et des choix de son adversaire et ce besoin de jouer dans le bon rythme, District Noir s'avère au final un excellent jeu de contrôle de tempo où une partie peut basculer à la moindre grosse erreur.

Impossible de se planter avec ce livret et les différentes aides de jeu
Impossible de se planter avec ce livret et les différentes aides de jeu

Il est bien sûr possible que District Noir tombe à plat, si par exemple le jeu des villes tourne insolemment à l'avantage de votre adversaire, ou si un joueur cherche le duel psychologique quand l'autre veut juste passer le temps. 

Mais si les deux adversaires sont dans le même "mood", et que vous acceptez la part de hasard inhérente au genre, il y a de quoi ici se lancer dans un affrontement aussi plaisant qu'épique. Une partie qui, à coup sûr, appellera une ou plusieurs revanches à la suite, la mauvaise foi sachant toujours convaincre quelque soit la qualité des joueurs !

district-noir
Éditeur(s)
Auteur(s)
Nao Shimamura
Nobutake Dogen
Illustrateur(s)
Vincent Roché
Mécanique(s)
bluff
collection
Nombre de joueurs
2
Date de sortie française
2022
Âge recommandé
10 ans+
Durée de partie
15 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 13 octobre 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Playin
district-noir
17 / 20
Un excellent jeu
J'APPRÉCIE
Des règles immédiates
Une vrai profondeur de choix et de dilemmes
Un travail d'illustration qui donne de la personnalité à l'ensemble
J'APPRÉCIE MOINS
Le thème un peu plaqué (mais c'est vraiment pour trouver quelque chose)
EN RÉSUMÉ
Des règles minimalistes, de la pose / récupération de cartes basique. Et pourtant District Noir réussit à sortir du lot par son accessibilité, son édition soignée, et surtout ses subtilités mécaniques qui lui confèrent une tacticité addictive. Une des belles surprises à 2 de 2022 !
jeu de société coup de coeur jeu de société incontournable d'une ludothèque

Le jeu de société en détail

Complexité
1 étoile(s)
Familial ou occasionnel
District Noir est un jeu qui peut se prendre en main par n'importe qui, tellement les règles sont simples et le plaisir immédiat.
Interactivité
3 étoile(s)
Agression / communication forte
Du jeu d'affrontement à 2 avec un gros soupçon de bluff et de la manipulation mentale, ça tape le high score dans la catégorie !
Thématisation
2 étoile(s)
Moyenne
Oui c'est plaqué. Mais le travail artistique est quand même très agréable, et le livret essaie de justifier tout de manière assez convainquante.
Originalité
2 étoile(s)
Quelques subtilités intéressantes
Du très classique pour le genre des jeux de cartes, auquel il faut quand même louer deux / trois petites idées qui donnent du "coffre" à l'ensemble.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile pleine
On ouvre, on joue.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Inserts et boîte bien adaptés, jeu qui se sort et range rapidement.
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Vous pouvez y jouer des dizaines de fois sans lassitude, assurement.
La tablée idéale selon moi : Un jeu à deux exclusivement, à jouer avec quelqu'un qui est dans le même esprit que vous (compétitif sérieux, dans la bonne humeur, en dilettant, ...)

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation