Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

Cascadia

La chaleur des Rocheuses
a
A

On n'a jamais trop de jeux abstraits dans sa ludothèque, surtout s'ils proposent une mécanique évidente et agréable, que les parties sont courtes et dynamiques, et que l'ensemble est "skinné" pour plaire au plus grand nombre. Et Cascadia, la toute nouvelle boîte de chez Lucky Duck Games, pourrait pour beaucoup tout à fait rentrer dans ces prérequis.  

Si on omet le comptage des tuiles, Cascadia se met en place ultra rapidement
Si on omet le comptage des tuiles, Cascadia se met en place ultra rapidement

Le thème, déjà, parlera à tout ceux qui aiment les animaux et les grands espaces de nature et de liberté. Les joueurs s'affrontent ici pour créer l'environnement le plus diversifié (faune et flore) de la chaîne des Cascades, une zone d'Amérique du Nord-Ouest couvrant la Californie, l'Oregon, Washington et la Colombie-Britannique. Pour cela, il faut réussir à créer les zones d'habitations les plus grandes (en jouant des 5 types de tuiles différents de la boîte) et créer des formations d'animaux en suivant les 5 fiches de pointage tirées au sort au début de partie.

Cascadia vient avec pas moins de 100 jetons animaux que l'on placent tous au départ dans un sac hermétique, et dans lequel on peut retirer 5 espèces différentes. C'est un jeu qui tente de rendre ses mécaniques logiques avec son thème, ce qui fait que les objectifs son en adéquation avec le comportement de l'animal qu'il arbore fièrement. Vous devrez donc faire en sorte que les saumons se suivent dans les cours d'eau, que les renards soient proches d'un maximum de proies différentes, que les wapitis vivent en troupeaux et que les aigles (des animaux solitaires) soient esseulés. 

Mon écosystème commence à avoir de l'allure visuellement. Moins sûr pour mes points à la fin quand même ...
Mon écosystème commence à avoir de l'allure visuellement. Moins sûr pour mes points à la fin quand même ...

J'ai juste un doute sur les ours, plus habitués à chasser seul que l'on doit ici souvent regroupés pour engranger des points. Mais bon je pense qu'ils ont demandé l'avis d'un spécialiste des plantigrades velus avant de se lancer dans l'affaire. Puis dans le pire des cas ce n'est vraiment pas bien grave / on s'en fout (pour les moins pointilleux).  

Côté logique de jeu, Cascadia fait dans l'immédiateté. À chaque tour de jeu, un joueur doit choisir une des 4 paires jeton (Animal / Faune) et tuile (Terrain / Flore) disponibles au centre de la table. Il n'y a qu'une contrainte liant la pose de la tuile dans son "monde" : Celle-ci doit toucher au moins un côté d'une tuile déjà placée dans son environnement.

Il n'y ici par contre aucune obligation de faire correspondre des terrains entre eux, vous êtes libres de coller une montagne à une rivière qui elle plonge dans le désert. Mais je vous conseille quand-même de tenter l'harmonie, eu égard au fait qu'un point est attribué en fin de parti par tuile dans chacune de vos étendues les plus grandes (dans les 5 types), plus un éventuel bonus si vous êtes dans le top 2 de votre tablée.  

Le jeu vient avec 4 objectifs différents par espèce, ce qui assure une belle variabilité de départ
Le jeu vient avec 4 objectifs différents par espèce, ce qui assure une belle variabilité de départ

Pour placer un jeton Faune par contre, il faut absolument que la tuile soit libre et qu'elle affiche l'espèce correspondante (il y a en général entre 1 et 3 choix sur chaque tuile). Si par le plus grand des hasards aucune tuile Habitat ne correspond à votre Animal, ou que vous ne souhaitez juste pas placer ce dernier, vous n'avez pas d'autre choix que de remettre le jeton Faune dans le sac.  

À noter que certaines tuiles affichent un symbole Habitat Idéal qui permet lors de la pose d'un animal de gagner un jeton Cône de grand Sapin de Douglas (ou pomme de pin pour les habitués de nos forêt). Un jeton permet à la demande de supprimer autant de jetons animaux de la table que l'on souhaite, récupérer l'association animal / tuile que l'on veut, en plus de rajouter un point à la fin de partie si on en a toujours en réserve.  

Le matériel coloré et bien fini du jeu (en général) fait plaisir à voir sur la table
Le matériel coloré et bien fini du jeu (en général) fait plaisir à voir sur la table

Et si la mécanique générale est simple, elle offre quand même possibilité de se triturer le cerveau. Cascadia est un jeu de course aux points où chaque tour peut se montrer déterminant pour le comptage final, surtout que les tours défilent vite et que la fin pointe très rapidement le bout de son nez (à presque vouloir qu'elle arrive plus tardivement, ce qui est une qualité ici). Le grand plaisir du jeu est évidemment de tomber sur le duo Faune / Flore qui collera parfaitement à sa stratégie, tout en mettant un petit coup au moral du joueur suivant qui rêvait des mêmes pièces que vous. Mais c'est un jeu qui peut être souvent capricieux, et qui demande alors à faire le moins pire choix tout en ne laissant pas une jolie opportunité directe à son meilleur adversaire du soir.

Cela ne fait pas de Cascadia un jeu interactif pour autant. La majeure partie des joueurs passeront ici le plus clair de leur temps le nez dans leur environnement à analyser toutes les possibilités de placement, et à pouffer intérieurement dans l'attente d'annoncer piquer tous les bonus de majorité lors du décompte final (pour les meilleurs). Un puzzle game qui reste néanmoins ultra accessible, et beaucoup moins exigeant que la précédente production du studio (Calico) qui obligeait à de l'optimisation dans un espace ultra réduit.  

Rien à dire sur le livret (qui se parcourt aisément) et les variantes bien pensées pour ceux qui ne peuvent / veulent pas trop cogiter
Rien à dire sur le livret (qui se parcourt aisément) et les variantes bien pensées pour ceux qui ne peuvent / veulent pas trop cogiter

Ici c'est tout l'inverse : Cascadia joue sur l'absence de contraintes (les règles de pose tiennent sur les doigts d'une main) pour atténuer l'importance du hasard du tirage (un peu trop prononcé avec les chatons) et d'ouvrir le champ des stratégies. Pour cela, Cascadia réussit parfaitement son pari, et permet autant aux petits et grands de s'éclater à créer l'environnement de leurs rêves tout en jouant des leviers qui les inspirent le plus (objectifs d'animaux ou étendues de terres du même type). 

Le jeu se permet même d'inclure des règles simplifiées (deux niveaux) au cas où votre public nécessite ou cherche quelque chose d'encore plus épuré, et quelques défis solos vraiment bien pensés pour ceux qui aiment se faire une petite virée aux States avant le coucher.  

Et dans sa volonté de plaire aux foules, l'éditeur a mis le paquet dans l'édition. Que ce soit les tuiles bien épaisses, les jetons animaux en forme de palais agréables à manœuvrer ou les illustrations sublimes des cartes et de la boîte, le jeu en donne pour son argent. 

Faut un peu forcer pour rentrer tout le matériel du jeu (je ne suis pas loin de jeter l'insert carton d'origine)
Faut un peu forcer pour rentrer tout le matériel du jeu (je ne suis pas loin de jeter l'insert carton d'origine)

On pourra toujours rétorquer que les paysages des tuiles sont qualitativement un chouïa en retrait, et l'impression des animaux sur les palais vraiment pas aguichante. Mais l'ensemble reste cohérent et donne malgré tout envie de faire une petite virée nu(e) dans la forêt du coin pour se ressourcer (ou juste se promener si vous avez peur de vous piquer avec les ronces). Signe que le contrat sur ce point est parfaitement rempli.  

Cascadia, petit jeu (par la durée) qui remplit très agréablement une demi-heure de temps mort entre deux grosses parties ou durant un dimanche après-midi en famille ? Assurément. Reste que forcément, son extrême "tolérance" générale ne donnera pas assez de grain à moudre aux passionnés qui boivent leur café sans eau. Si avoir un panel d'objectifs différents ouvre à une rejouabilité plaisante, il est dommage que la fusée n'incorpore pas un niveau supplémentaire (contraintes de pose des paysages, tuiles avec malus, etc...) pour permettre aux astronautes courageux ou plus habitués d'aller voir ce qu'il y a après le système solaire.  

Mais dans l'état on peut déjà aller contempler les étoiles avec le sourire, tout en en profitant avec un maximum de monde. Et c'est déjà pas mal, je vous l'assure !

cascadia
Editeur(s)
Auteur(s)
Randy Flynn
Illustrateur(s)
Beth Sobel
Mécanique(s)
placement de tuiles
draft de cartes
Nombre de joueurs
1-4
Date de sortie française
2022
Âge recommandé
10 ans+
Durée de partie
45 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 30 janvier 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Playin
cascadia
17 / 20
Un excellent jeu
J'APPRÉCIE
La mécanique de casse-tête aussi accessible et prenante
Un thème bien intégré qui donne envie d'aller randonner
La qualité des illustrations (boîte et cartes)
La variabilité des parties assurée par les cartes objectifs
J'APPRÉCIE MOINS
L'absence d'un mode "expert" pour complexifier l'expérience si envie
EN RÉSUMÉ
À défaut d'originalité, Cascadia propose tout ce qui fait un bon puzzle game familial simple d'accès et dynamique dans une expérience addictive ... et agréable à l'œil !
jeu de société incontournable d'une ludothèque

Le jeu en détail

Complexité
2 étoile(s)
Familial ou occasionnel
Une mécanique à prendre en main, une poignée de contraintes de pose. Il n'y a véritablement que le scoring (un peu plus long à prendre en main) qui peut freiner un joueur très occasionnel de s'y essayer.
Interactivité
1 étoile(s)
Infime
Cascadia est un jeu résolument solitaire, où on planche essentiellement sur l'optimisation de son environnement. Mais rien ne vous empêche de jeter un oeil de temps en temps au voisin de gauche pour lui piquer un élément en amont et le faire rager.
Thématisation
4 étoile(s)
Élevée
Oui c'est un titre qui a tout du jeu abstrait ultra thématisé. Mais ultra n'empêche pas superbement. Et si on se sent voyager c'est que la mission est vraiment réussie !
Originalité
1 étoile(s)
Nul / très faible
Sans trop me tromper, je ne crois pas que l'originalité était le but recherché par les auteurs.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Boîte trop simpliste pour le matériel vendu.
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.
La tablée idéale selon moi : Cascadia est très sympa en solo, plus tactique à 2, plus hasardeux (dans la disponibilité des éléments) à 3 ou 4. Vous avez vraiment le choix des armes, surtout si vous jouez avec des gens que vous aimez !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation