Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

Super Fantasy Brawl

Claque recto-verso
a
A

Super Fantasy Brawl est ma première incursion dans l'univers de Mythic Games. Oui je sais c'est fou, surtout venant d'un gars qui teste une grosse centaine de jeux par an. Cela me fait mal de le dire. Et le plus drôle avec tout ça, c'est que c'est en plus grâce à mon fils de 11 ans, qui un jour d'avril 2021 a craqué sur une publicité du jeu et a vidé dans la foulée toute sa tirelire pour se le commander.  

Je ne vous cacherai pas que l'attente fut moins longue pour moi (malgré ma curiosité maladive) que pour lui, comme en atteste le bon millier de "c'est quand qu'il arrive" avant sa réception libératrice (KS est un super exercice de patience pour un enfant que je conseille ardemment). Mais grâce à ma petite boule de nerfs, j'ai pu confirmer que la réputation de l'éditeur français n'est pas usurpée : Il sait en mettre plein la vue !  

Une mise en place rapide qui donne envie de se jeter dans la bataille
Une mise en place rapide qui donne envie de se jeter dans la bataille

Je passerai rapidement le travail d'illustration coloré et "nerd" comme il faut, les éléments cartonnés très qualitatifs et le plateau qui a une vraie présence sur la table. Je n'en attendais pas moins d'un des papes du crowdfounding.  

Mais j'avais beau y être préparé, j'ai quand même pris un bel uppercut avec les fig's, aussi grandes, ultra détaillées que fondues dans de sublimes et dynamiques postures. Effet KS oblige, le jeu venait avec des statues gigantesques à placer au centre du plateau et son lot de pièces 3d aussi inutiles qu'indispensables une fois qu'on y a goûtées. Une vraie claque visuelle, jusqu'à me faire dire que c'est peut-être le plus bel effet waouuh que j'ai eu ces six derniers mois (et pourtant j'ai vu de très belles choses, ici, et encore là).

Mon plateau personnel avant le début des hostilités
Mon plateau personnel avant le début des hostilités

Mais est-ce que cela suffit à faire un bon jeu, surtout quand le livret de règles me semble effroyablement mince pour un jeu "gamer" ?

Ce qui est certain, c'est que Super Fantasy Brawl est un jeu d'escarmouche en arène où 2 joueurs (voir 4 en équipe) s'affrontent pour divertir le monde. Chaque participant doit composer au départ une équipe de 3 champions qui viennent chacun avec une fiche profil évolutive et 6 cartes combat (à mélanger pour composer son deck personnel pour la partie). Etonnamment (pour le genre), il n'y a pas forcément besoin d'occire son adversaire pour l'emporter : La victoire se joue en 5 trophées gagnants que l'on peut glaner aussi en réalisant des missions disponibles sur un des bords du plateau de combat.

Un coup fameux, le gros balèze devant moi va prendre cher
Un coup fameux, le gros balèze devant moi va prendre cher

Un tour de joueur débute justement par vérifier s'il satisfait à l'une de ces conditions, ce qui lui permet d'emporter le nombre de trophées attenants à la carte avant de la défausser. Vient ensuite le temps d'activer ses personnages. Un joueur dispose de trois jetons essences de magie (rouge, jaune et bleu) et peut s'en servir soit pour réaliser une des actions basiques indiquées sur son mini-plateau de jeu, soit activer une carte de la même couleur.  

Beaucoup de ces cartes permettent de réaliser un déplacement de une à plusieurs cases suivi d'une attaque au corps à corps ou a distance, qui peut même affecter plusieurs personnages avec des effets de zone. La plupart offre aussi des effets supplémentaires qui vont de sprinter, sauter ou pousser, jusqu'à réaliser des combinaisons complexes ou générer des états particuliers. Super Fantasy Brawl nécessite à cet effet l'apprentissage d'une petite vingtaine de termes qui dans l'ensemble sont très logiques et facile à assimiler, même si je pense qu'une FAQ n'aurait pas été superflue pour gérer certains cas spécifiques.  

La DA
La DA "d'jeun's" et très vidéoludique fait mouche à tout âge

Dans tous les cas, les conflits se règlent en deux secondes, en faisant la différence entre les points d'attaques et les éventuels boucliers naturels du champion, auxquels on peut ajouter le pouvoir de cartes "réactions", moyennant la perte d'une essence pour son tour d'attaque à venir.

Et à ce sujet, je crois que l'adage "la meilleure défense est l'attaque" n'a jamais été aussi vraie que dans Super Fantasy Brawl. Une fois son tour passé, on ne peut que rarement réagir aux actions de son adversaire, et il faudra souvent d'avantage prier pour un tirage de carte malheureux que de croire que notre champion à 2 points de vie va survivre jusqu'à ses prochains mouvements personnels.  

Celui qui dit que les figurines ne sont pas magnifiques doit me refiler sa ludothèque !
Celui qui dit que les figurines ne sont pas magnifiques doit me refiler sa ludothèque !

Ce dynamisme, cet impossibilité de bloquer une partie en "bétonnant", est autant une force qu'une petite faiblesse, certaines combinaisons de héros semblant vraiment avoir l'avantage dans des affrontements en frontal.

Là où j'ai été surpris, c'est que malgré des règles qui tiennent sur les doigts de la main et des phases combats simples à gérer, les faces à faces dans Super Fantasy Brawl peuvent se montrer d'une finesse et d'une richesse étonnantes.  

C'est sûr qu'entre les jetons de base (à gauche) et le matériel KS (à droite), il n'y a pas photo !
C'est sûr qu'entre les jetons de base (à gauche) et le matériel KS (à droite), il n'y a pas photo !

Les cartes missions sont à ce titre l'excellente idée du jeu. Avoir une majorité autour d'une statue, faire évoluer ses champions, réaliser des petits objectifs ... ces cartes ouvrent tout un panel de stratégies qui permettent de l'emporter en donnant un minimum de coups, tout en rajoutant des composantes bluff et anticipation vraiment agréables à des affrontements au premier abord si "frontaux".

Si je reste convaincu qu'avec un terrain plus impactant (seul des pièges et les murs peuvent provoquer des dégâts) et surtout modulaire aurait permis au titre de gagner encore plus de fun, Super Fantasy Brawl réussit l'exploit de lier accessibilité et vraie profondeur d'apprentissage (la connaissance des forces et faiblesses des personnages devient une vraie force sur le long terme), et ce pour nous offrir des parties vraiment épiques. 

Les missions, la riche idée qui ouvre le cahier des possibilités tactiques du jeu
Les missions, la riche idée qui ouvre le cahier des possibilités tactiques du jeu

Ma dernière partie s'est d'ailleurs soldée par une défaite alors que je menais... 4 à 0. Trop de tergiversations, quelques entourloupes bien senties de mon adversaire pour un retour fracassant et un combat mémorable : Ce qui me fait largement validé que Super Fantasy Brawl est un excellent jeu d'affrontement qui donne envie d'enchaîner les parties, tester plusieurs combinaisons de personnages, même si on est vraiment pas doué comme moi !

super-fantasy-brawl
Editeur(s)
Auteur(s)
Jochen Eisenhuth
Mécanique(s)
construction de deck
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2019
Âge recommandé
8 ans+
Durée de partie
20 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 18 mars 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Playin
super-fantasy-brawl
17 / 20
Un excellent jeu
J'APPRÉCIE
Une qualité de figurines impressionnante
Un système de combat très simple à prendre en main
Des combats rapides et toujours tendus
Les missions qui rajoutent une vraie subtilité à l'ensemble
J'APPRÉCIE MOINS
Attention au choix des personnages (un certain déséquilibre possible)
Un impact des évolutions de champion qui ne m'a pas sauté aux yeux
L'impact du tirage des cartes, loin d'être anecdotique
EN RÉSUMÉ
Servi par une production sublime, Super Fantasy Brawl réussit à mêler règles ultra accessibles à une vraie tacticité et finesse d'apprentissage. Un excellent jeu d'escarmouche plein de rebondissements, pour peu que vous aimiez les titres où l'offensive est reine !
jeu de société coup de coeur

Le jeu en détail

Complexité
3 étoile(s)
Familial++
Des règles simples, un apprentissage grandement récompensé : Super Fantasy Brawl a cette qualité de pouvoir faire jouer un public jeune ou néophyte, tout en donnant de la matière pour du jeu sérieux ou compétitif.
Interactivité
5 étoile(s)
La base du jeu
Le jeu permet de l'emporter en esquivant son adversaire. Mais 99% du temps vous allez devoir partir au front, et cela risque d'animer votre table !
Thématisation
4 étoile(s)
Élevée
Si on omet la raison de tout ce chahut (que l'on oublie vite en jeu), Super Fantasy Brawl propose une DA créative et un univers MOBA accueillant qui donnent envie d'aller se lancer des tartines beurrées dans la tronche. Enfin c'est ce que l'on fait nous le matin depuis nos premières parties...
Originalité
2 étoile(s)
Oui, mais rien de transcendant
Si le système à "points" permet de sortir du carcan "combat à tout prix", on ne peut pas dire que c'est un jeu qui révolutionne le genre. Mais ce n'était pas son but à mon avis.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile pleine
Thermoformage au millimètre, du rangement qualité premium. La classe !
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Vous pouvez y jouer des dizaines de fois sans lassitude, assurement.
La tablée idéale selon moi : N'ayant pas pu encore jouer à 4, je peux déjà vous louer des parties familiales ou entre potes à 2 qui envoient "du pâtée" (expression de la France gourmande) !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation