Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
Eat Zem All
TEST
Eat Zem All
World War Z
a
A

Si je me suis lassé à force des 99% d'épisodes de remplissage pour 1% de développement de The Walking Dead, j'adore toujours autant les zombies. Alors quand Eat Zem All a commencé l'année dernière à dévoiler un peu de son gameplay incisif et nous lacérer les yeux en festival de sa plastique avantageuse, j'ai vraiment compter les jours avant le jour fatidique où je pourrais planter mes canines ensanglantées d'espoir dedans.

Les 8 survivants (aux traits chois au hasard) sont prêts à en découdre. Mais ont-ils au moins une chance ?
Les 8 survivants (aux traits chois au hasard) sont prêts à en découdre. Mais ont-ils au moins une chance ?

Surtout qu'en plus le titre a misé toute sa communication sur une originalité thématique pas banale, à savoir proposer un monde post apocalyptique infesté d'êtres décrépits où l'on joue pour une fois ... les morts-vivants ! Que vous choisissiez au départ la face plateau maison ou cimetière, votre but sera toujours de faire en sorte que votre horde personnelle engrange le plus de morsures, "termine" le plus d'humains et soit celle qui a le plus œuvré à la souffrance lors des festins ("achèvements"), afin d'être déclarée plus grand fléau de la table.

Pour cela, les joueurs vont enchaîner des tours de deux phases comprenant L'attaque des hordes puis La réaction des humains du jeu, jusqu'à ce que les 8 "gentils" trépassent ou que certains réussissent à s'échapper (pour le côté cimetière). 

Je décide d'appliquer cette carte en entier, avant que mes camarades ne fassent juste la partie supérieure !
Je décide d'appliquer cette carte en entier, avant que mes camarades ne fassent juste la partie supérieure !

Durant la phase d'Attaque des zombies, la horde active doit choisir une des cartes Zombie du plateau et réaliser les deux blocs d'actions indiquées dans l'ordre de lecture. Ensuite, dans l'ordre du tour de table, chacun de ses "camarades" peut dérouler uniquement les actions imprimées sur le bloc supérieur, sauf si le bloc inférieur est de sa couleur (carte provenant de son deck personnel initial).

La majeure partie des icônes permettent à un ou plusieurs zombies d'effectuer un certain nombre de points d'action, à répartir entre Se déplacer, Se relever (en cas de chute ou attaque humaine), Attaquer une barricade (plateau maison) voir Mordre un humain adjacent. La seule action d'ailleurs possible qu'une fois par zombie et par tour.

Il n'a suffit que de quelques tours pour envahir la maison.
Il n'a suffit que de quelques tours pour envahir la maison.

D'autres symboles offrent eux, pèle mêle, de Faire apparaître un zombie, Gagner une carte mutation (capacité permanente ou à usage unique), Placer une carte Zombie dans la pioche générale (en passant par la défausse) ou Effrayer un humain, le mettant à terre jusqu'à ce qu'une carte à lui sorte du jeu.

Lorsque que vient la phase de Réaction des humains, la horde active doit cette fois-ci tirer successivement trois cartes du deck Humain et réaliser leurs effets. La plupart de ces cartes concernent un des personnages en particulier, et engagent souvent des déplacements, des attaques et l'utilisation de sa compétence spéciale. Mais des cartes événements peuvent aussi surgir et venir ainsi faciliter la vie soit des victimes, soit des bourreaux !

Ma zone de jeu, avec déjà quelques trophées en poche !
Ma zone de jeu, avec déjà quelques trophées en poche !

Et y a pas à dire, Eat Zem All met beaucoup de cœur à l'ouvrage.

La première chose qui marque, c'est le travail tout bonnement hallucinant entrepris pour la valorisation de son sujet. Rien que la direction artistique, mêlant un certain réalisme des plateaux et des personnages de BD période années 90, vous obligerait presque à acheter le jeu si vous êtes sensible au thème. Et que ce soit les effets glossy trop chouettes de la boîte, les meeples zombies aux illustrations variées, la petite bd immersive du livret ou le porte cartes aussi inutile qu'indispensable, les surprises s'enchaînent pour vous font monter le palpitant lors de la découverte du jeu !

Le gameplay lui, s'avère foncièrement rigolo. Chaque humain est en effet vu ici comme un gâteau dont la cerise sera toujours récupérée par celui qui en aura finalement croqué le plus de parts. C'est donc à une vraie chasse au monstre à laquelle on est convié, avec comme objectif de suivre nos cibles à la trace mieux que les autres, tout en réussissant à être bien placé autour lorsque le coup fatal lui sera assené pour s'offrir un maximum de bonus de festin.

Que ce soit visuellement ou matériellement, Eat Zem All a tout juste.
Que ce soit visuellement ou matériellement, Eat Zem All a tout juste.

Et ce qui ne gâche rien, c'est que Eat Zem All pousse le souci du détail jusqu'au bout. Transformation des humains en morts-vivants (du type de la horde qui a mordu le premier), gestion des états débout / couché (qui dans le deuxième cas permettent aux humains de traverser la même case), comportements différents selon l'humain, l'apparition depuis des tombes ... il y a tout un ensemble de "marqueurs" qui ne peuvent que titiller le fan de genre que vous êtes, tout en se donnant, par un réalisme accru, toutes les chances de générer une tension vivifiante à l'abord d'une partie.

Le problème, c'est que ce mélange d'accessibilité et de "profondeur" n'a jamais su atteindre, moi ou les joueurs a qui j'ai fais essayé le titre, l'équilibre menant au plaisir ludique.  

Le boîtage est très pratique. Mais moi ce que je préfère, c'est la cover (avec ses astucieux effets de brillance) !
Le boîtage est très pratique. Mais moi ce que je préfère, c'est la cover (avec ses astucieux effets de brillance) !

Car déjà, si le déroulement d'un tour a beau être évident, la fluidité générale du jeu est en effet régulièrement freinée par une vraie lourdeur logique. Celle-ci est en partie causée par une iconographie dense, avec notamment 2 symboles de blessures et 2 d'apparition de zombies peu inspirée qui reviennent dans plusieurs cas de figures avec divers effets textuels. Mais il y a aussi le traitement du déroulé des effets qui demande pas mal de concentration pour éviter les erreurs et oublis, ainsi qu'un plateau pas toujours très lisible, surtout quand beaucoup de "figurants" se retrouvent sur les mêmes cases.

Mais le plus dérangeant est peut-être l'automatisation humaine qui impose une concentration excessive et un peu lassante à la longue, par son traitement à la chaîne, ses nombreuses subtilités (que ce soit par personnage ou plateau). Surtout lorsque vous êtes obligés d'enchainer les allers-retours dans un livret ultra compact et pas super "user-friendly" ... 

Le livret et les aides veulent bien faire, cela se voit. Mais en pratique, difficile de les consulter et de confirmer une règle ...
Le livret et les aides veulent bien faire, cela se voit. Mais en pratique, difficile de les consulter et de confirmer une règle ...

Et le plus dommage, c'est que cette "profondeur" est finalement au service d'un gameplay assez répétitif, un peu trop mécanique et monotone, et où la technicité s'avère d'avantage opportuniste que tactique. Avec un plateau si changeant à chaque tour, vous vous contenterez vite d'aller croquer un maximum de personnages, profiter des nombreux symboles d'apparition pour vous replacer, en croisant les doigts de bien figurer au "comptage" lors du partage des restes.

Eat Zem All est pourtant plein de bonnes intentions. Et si les jeux chaotiques sans véritable contrôle vous attirent, je ne peux que vous conseiller d'y jouer à la configuration maximale, même si le temps de jeu s'en trouve alors largement rallongé. Mais pour moi Eat Zem All n'est pas le titre fun que j'espérais, et son positionnement mécanique entre deux eaux le cantonne vraiment, selon moi, vraiment à un public particulier !

Merci à mon partenaire EspritJeu.com pour le prix préférentiel offert sur le jeu dans le but de réaliser un test détaillé.

N'hésitez pas à aller faire un tour sur leur boutique qui propose un catalogue complet, des prix attractifs et régulièrement de jolies promotions !
eat-zem-all
Éditeur(s)
Auteur(s)
Loïc Lamy
Illustrateur(s)
Ludo Lullabi
Yann Valeani
Mécanique(s)
coopératif
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2024
Âge recommandé
14+
Durée de partie
60 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
Mise en ligne : 05 juin
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Playin
acheter sur Philibert
J'APPRÉCIE
L'originalité de jouer pour une fois les zombies
Le double travail visuel et mécanique ultra immersif
La rejouabilité offerte par le double plateau de jeu
Un gameplay dont la base est très simple à appréhender ...
J'APPRÉCIE MOINS
... mais que les nombreuses subtilités et manipulations ternissent à la longue
Un livret et des aides trop denses et peu pratiques
Trop de symboles d'apparition tue la tension
Une réflexion plus opportuniste que tactique (pour ceux qui cherchent cela)
EN RÉSUMÉ
Eat Zem All annonçait pourtant du lourd avec son thème abordé sous un prisme aguicheur et son matériel dingue. Malheureusement son gameplay m'a véritablement laissé sur ma faim, tout en ne sachant toujours pas vraiment à quel public il s'adressait !
Livret de règles
dés
Boîtage et inserts
désdés
Matériel
désdés
Ergonomie
dés
Graphismes
désdésdés
Thématisation
désdésdés
Originalité
désdés
Mécaniques
dés
7
/ 10
Jeu à étudier si vous aimez ce qu'il propose
David
6

Le jeu en détail

Accessibilité livret de règles / ergonomie
L'idée d'amener une richesse mécanique "réaliste" et une variété de situation étaient louables, mais le jeu a du mal à nous apprendre ses subtilités, tant au niveau des écrits que de l'iconographie générale.
Édition boîtage / matériel
Le boîtage (extérieur et intérieur) est affriolant. Et que ce soit les illustrations, les figures zombies ou le porte cartes, on en prend plein les yeux !
Art visuel graphismes / thématisation
la patte graphique est géniale, et sur le papier le jeu fait le plein de subtilités mécaniques pour vous donner l'impression d'être dans un véritable film de série B.
Gameplay mécaniques / originalité
Jouer des zombies courant après des humains, c'est pas tous les jours. Dommage que la folie du concept ne se répercute pas assez sur un gameplay finalement mal équilibré et lancinant.
Complexité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Familial++
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Il y a cinq minutes de mise en place, lancez une devinette pour l'attente.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Interactivité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Indirecte et un peu directe
Hasard
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Un ou plusieurs leviers mettant en scène le hasard, il faut quand même aimer ça !
Variabilité
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Customisation assez poussée, vous allez pouvoir vraiment varier les plaisirs !

Retours de joueurs

Votre plaisir de jouer et envie d'y revenir À VOUS, en une note sur 10 !
Votre moyenne
-
Ma note
+
5
-

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)