Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
Expeditions
TEST
Expeditions
En terre reconnue
a
A

Une météorite massive et mystérieuse : Il n'en faut pas plus pour que vous décidiez de partir à la chasse au caillou en pleine Sibérie, et ce malgré le froid polaire, et ce malgré la "corruption" contaminant les abords du point d'impact. 

Et si vous êtes si confiant, c'est parce que vous êtes accompagné dans votre quête d'un compagnon fidèle, prêt à vous aider en toutes circonstances. Mais surtout, parce que vous y allez en mécha surarmé. Et ça c'est plutôt la classe !

Le seul moment de répit avant une course discontinue à travers la toundra !
Le seul moment de répit avant une course discontinue à travers la toundra !

Давайте

Expeditions est un jeu de course à la notoriété dont les parties prennent fin quand un aventurier accomplit 4 des 7 succès du jeu. Chaque joueur débute son aventure avec un plateau personnel nommé Périple qui va lui permettre de gérer ses cartes disponibles (à gauche), ses cartes jouées (à droite), mais aussi d'améliorer sa monture en glissant dessous des cartes météorites pour des effets immédiats (en bas) et en créant des objets améliorées pour des effets permanents (à droite).

Lors de votre tour, vous effectuerez la plupart du temps deux des trois actions possibles, à savoir déplacer votre monture, activer l'une des actions possibles de la case de destination (appelée récolter) ou jouer une carte de votre main.

Pour la première action, deux contraintes principales seulement, ne pas vous mouvoir de plus de 3 cases et ne pas terminer votre déplacement sur un hexagone occupé. Si à un moment de votre déplacement vous atteignez une tuile cachée, vous devez la retourner, tirer des jetons corruption du sac opaque jusqu'à atteindre ou dépasser la valeur indiquée, puis stopper votre course dessus. 

Votre zone de jeu, contenant au départ un pupitre, un attelage de cartes personnage / compagnon et quelques aides pour les icônes et la terminologie bienvenues.
Votre zone de jeu, contenant au départ un pupitre, un attelage de cartes personnage / compagnon et quelques aides pour les icônes et la terminologie bienvenues.

Quant aux cartes, il faut savoir qu'elles ont toutes un impact de base lorsque vous les jouées (essentiellement du gain de pouvoir ou ruse), peuvent offrir une capacité gratuite, mais ont aussi un effet immédiat ou permanent (tant qu'elles sont dans votre zone de cartes jouées) activables en plaçant dessus un jeton ouvrier de la couleur demandée.

Et au lieu de tout cela, un joueur peut aussi décider de Renouveler, qui permet de rapatrier toutes les cartes de la droite vers la gauche de son plateau, replacer tous les ouvriers sur son pupitre pour une utilisation future, tout en lui offrant au prochain tour de pouvoir exceptionnellement activer les 3 actions du jeu au lieu de 2.  

Dans les autres subtilités marquantes de ce Expeditions, on peut noter que nettoyer toute la corruption d'un lieu permet de dégager une action puissante supplémentaire de récolte. Et qu'obtenir 7 jetons de corruptions fait partie des "succès" qui peuvent mettre fin à la partie, au même titre que réussir 4 quêtes, récupérer 5 jetons Plan (un jeton est notamment dispo sur chaque tuile face cachée) ... ou récupérer le jeton corruption 20, liée à une tuile spéciale du jeu !

Ca commence à explorer, direct ! (et spoiler, c'est peut-être pas la meilleure chose à faire)
Ca commence à explorer, direct ! (et spoiler, c'est peut-être pas la meilleure chose à faire)

Без базара

Jakub Rozalski. Difficile de ne pas commencer en évoquant l'artiste derrière le jeu Scythe tellement son monde dystopique des années 40, où dictature soviétique et technologique futuriste cohabitent, donne un cachet fou à cette suite standalone.

Pour sûr, c'est un genre particulier qui peut déplaire, mais difficile de nier que ses œuvres sombres (voir malsaines par endroits) collent idéalement avec ce monde où une civilisation humaine meurtrie par la guerre se voit confronter à des événements entre mysticisme et fantastique. Pour un tout qui a une "gueule" terrible une fois apposé sur la table.

Alors oui, les tuiles sont disproportionnées, oui les figurines robots ultra détaillées n'ont aucun autre intérêt que vous en mettre plein la vue, mais l'ensemble participe parfaitement à valoriser des mécaniques huilées qui s'avèrent incroyablement accessibles pour du Stonemaier Games, l'auteur / éditeur originel du jeu.

Mon
Mon "mecha" commence à avoir une belle besace d'avantages divers !

C'est bien simple, il faut cinq minutes maximum pour déployer le jeu, et dix minutes de plus pour l'expliquer, ce qui est à saluer pour un jeu "de grands". Pour autant, le gameplay se montre aussi accessible que joueuse dans son approche, grâce notamment à un système de cartes toutes uniques, résolument riche en combinaison et en surprises, et qui permet une large variété de stratégies grâce à ses 4 types différents.

Si on y ajoute l'asymétrie des combinaisons personnages / compagnons de départ, il y a assez ici pour maintenir l'intérêt ludique plusieurs parties sans avoir l'impression de redite. Et si on la lecture des cartes pourra bloquer certains joueurs indécis, le rythme de jeu sera le plus souvent assez soutenu, accentuant encore plus le dynamisme d'une composante course qui réussit très bien ... à faire monter progressivement la pression au fil de la partie.

Si tu dis que c'est pas sublime, tu n'es plus mon copain / ma copine !
Si tu dis que c'est pas sublime, tu n'es plus mon copain / ma copine !

Это ужасно!

Avec tout cela, est-ce que l'on a avec Expeditions le prototype du jeu qui fait l'unanimité ? Je n'en suis malheureusement pas convaincu.

Déjà, parce que pas mal de ses qualités viennent souvent avec un défaut qui peut agacer au vu du prix d'ensemble. Il y a des sublimes visuels sur les cartes qui sont un gros plus pour l'immersion, mais au détriment de textes bien trop petits pour être confortables pour la majorité. On a un thermoformage personnalisé dans la boîte vraiment appréciable, mais dont l'absence d'un couvercle sur le bloc dédié aux ressources n'autorise pas du tout le rangement vertical. Il y a cette terminologie de termes qui rajoute un vrai plus pour s'accaparer son sujet, mais qui rend les premiers tours pénibles quand on doit prendre le jeu en main....

Tout le matériel
Tout le matériel "cartes" pour le jeu solo

Et puis il y a ce système de "succès", dont je n'étais déjà pas trop fan dans Scythe, et qui a clairement pas mal déplu chez moi. Car il a beau être adapté à un jeu de course, il a pour revers de forcer les joueurs a s'autocentrer sur le développement de caractéristiques plutôt qu'à un objectif global (rendant le jeu très individualiste). Et a générer des fins de parties qui sont souvent décevantes par la réussite abrupte d'un joueur dominant, ou à l'inverse une homogénéité qui densifie l'incertitude et rallonger de peur ... le déclenchement du tour final !

Et le pire dans tout cela, c'est que ce système n'aide pas un thème qui peine déjà à se justifier dans le gameplay du jeu. Expeditions nous vend pourtant,  par son pitch et son art visuel incroyables, une superbe aventure d'exploration et de découvertes. Mais le résultat c'est que la corruption est très mal valorisée dans le gameplay, il n'y a aucune mécanique "originale" qui semble faite que pour ce monde là. Et que le jeu nous pousse juste, au final, à récupérer des bons points en créant 4 objets améliorés ou en récupérant 8 cartes devant lui ...

Un thermoformage c'est cool. Mais un themoformage pratique (avec un couvercle pour les ressources et des images sur les emplacements robots), c'est encore mieux !
Un thermoformage c'est cool. Mais un themoformage pratique (avec un couvercle pour les ressources et des images sur les emplacements robots), c'est encore mieux !

Ce qui fait que la promesse du jeu vendu comme épique n'est pas forcément au rendez-vous, que beaucoup de mes joueurs n'ont pas gardé un souvenir impérissable de leurs parties, et que je suis très partagé concernant cet Expeditions. Mais pour autant, son art qui me parle, sa mécanique de cartes excellente et l'espoir d'une extension venant enfin donner corps à ce thème m'ont convaincu de le garder et, il est vrai, me poussent régulièrement à y retourner. 

Est-ce cela ne serait pas finalement l'essentiel quand on achète un jeu ?

expeditions
Éditeur(s)
Auteur(s)
Jamey Stegmaier
Illustrateur(s)
Jakub Rozalski
Mécanique(s)
deckbuilding
exploration
Nombre de joueurs
1-5
Date de sortie française
2023
Âge recommandé
14+
Durée de partie
120 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
Mise en ligne : 20/10/23
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Playin
acheter sur Philibert
J'APPRÉCIE
Une mécanique d'activation de cartes accessible mais pas moins riche et combinatoire
L'asymétrie des personnages de départ qui poussent à une vraie spécialisation
Un matériel irréprochable
Un art visuel à tomber ...
J'APPRÉCIE MOINS
... mais qui n'arrive pas à trouver une vraie place dans un gameplay trop générique
L'absence totale d'interaction directe (et le système de succès n'aide pas)
Devoir réaliser une action pour valider un objectif ne plaira pas à tout le monde
EN RÉSUMÉ
Une mécanique de cartes bien pensée, un design sublime, un matériel au niveau, il y a rien à redire, Expeditions est objectivement un très bon jeu. Mais entre un héritage difficile à porter, des attentes de fans élevées et une promesse de thème fort non tenu, le jeu peut décevoir beaucoup de monde. À tester avant d'acheter (si vous le pouvez) !
Livret de règles
(À VENIR)
Boîtage et inserts
(À VENIR)
Matériel
(À VENIR)
Ergonomie
(À VENIR)
Graphismes
(À VENIR)
Thématisation
(À VENIR)
Originalité
(À VENIR)
Mécaniques
(À VENIR)
7
/ 10
Jeu à étudier si vous aimez ce qu'il propose
David
7

Le jeu en détail

Complexité
pas de note
Trois actions différentes plutôt classiques, quelques termes et aucun point de règle compliquée à appréhender : La boîte peut faire peur, mais on a ici un jeu ultra accessible, que seul la lecture des cartes et la terminologie un peu pointue pour pas grand chose pourront rebuter !
Thème
pas de note
Visuellement et matériellement, on y est, c'est sûr. C'est mécaniquement que cela peut bloquer ensuite, car le gameplay est bien trop générique par rapport à la promesse.
Originalité
pas de note
Il n'y a rien de nouveau ici, c'est une certitude. Mais n'empêche que le système d'activation de cartes est plutôt surprenant !
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Il y a cinq minutes de mise en place, lancez une devinette pour l'attente.
Prise en main
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Jeu accessible mais l'apprentissage prend un peu de temps, prévenez votre tablée !
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Inserts et boîte bien adaptés, jeu qui se sort et range rapidement.
Variabilité
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Personnalisation disponible, mais qui impacte peu le gameplay. Le plaisir d'y revenir n'est pas à chercher là.
La tablée idéale selon moi : 2 fans d'optimisation pour un duel d'experts, ou à 3 pour profiter un peu des blocages passifs de la gigantesque carte centrale !

Retours de joueurs

Votre plaisir de jouer et envie d'y revenir À VOUS, en une note sur 10 !
Votre moyenne
-
Ma note
+
5
-

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)