Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
The Last Doge
TEST
EXPRESS
The Last Doge
L'habit de ne fait pas le moine
a
A
Article sans photos du jeu, mais toujours avec l'avis complet du passionné !

Les jeux de mémoire, ce n'est pas que pour les enfants. Et The Last Doge a bien l'intention de vous en (re) convaincre en mêlant cette mécanique que 99% des plus de 20 ans ne supportent plus (dégénérescence mentale enclenchée oblige) avec un jeu d'exploration et de déduction avec grosse dose d'interaction incluse.

Votre terrain de jeu prend la forme ici d'un ensemble de tuiles rectangulaires face cachée dont on sait une chose au départ, c'est qu'il y a autant d'occurrences de chaque tuile que le nombre inscrit dessus (7 éléments numéro 7, 2 éléments numéro 2, etc...). À noter qu'une de ces tuiles se retrouve au départ sous la tuile trésor centrale, et il appartiendra à chacun de vous de tenter de découvrir sa valeur, à la fois pour remporter 4 points précieux, mais aussi pour déclencher la phase finale.

Mais avant cela, il va falloir découvrir ce Venise post-apocalytique.

Un tour de joueur consiste toujours à jouer une carte Action avant ou après l'une des trois actions principales du jeu. L'action que vous ferez le plus souvent sera d'Explorer, qui consiste ici à consulter secrètement deux tuiles face caché, en reposer une avec votre personnage dessus, et révéler l'autre à son emplacement tout en déclenchant son éventuel effet.  

L'éventail des icônes possibles est vaste. Vous pouvez tirer une carte Action de la pioche, vous saisir d'une carte artefact (pouvoir permanent) du marché ou prendre un jeton trophée, qui fait office de point de victoire supplémentaire à la fin de la partie. Vous pouvez aussi déclencher une embuscade, ce qui coûtera un point de vie à chaque joueur orthogonalement adjacent. Mais vous pouvez aussi avoir la possibilité de jouer une de vos cartes action, voir de regarder la main de cartes d'un adversaire et de lui en voler une !

Deux autres choix s'offrent à vous durant votre tour.  

La première est de Piocher deux cartes actions. Celles-ci sont importantes, puisqu'en plus de vous offrir des bonus immédiats ou temporaires puissants quand vous les jouez, elles vous servent de points de vie. Lors de chaque dégât subis, vous devrez faire le choix d'en défausser une, ou à défaut, offrir un de vos artefacts durement glanés à votre adversaire.  

La deuxième possibilité reste de tenter de Deviner quel est le numéro sous la tuile trésor, sous réserve qu'au moins 3 cartes Quartier avec l'effet Artefact aient été révélées. Mais attention vous n'avez qu'une chance durant une partie : Échouez et vous devrez attendre qu'un autre joueur la devine, voir (dans l'extrême) que tous les joueurs aient fait une mauvaise proposition ou que l'on ne puisse plus consulter deux tuiles !  

C'est là qu'intervient la phase la plus étonnante : La fuite. Une fois toutes les tuiles face visible retournées, les joueurs vont tour à tour devoir retrouver un enchainement de tuiles allant de 2 à 7 pour avoir le droit de comptabiliser leurs points. À chaque erreur, le marqueur du joueur est repositionné sur la dernière bonne tuile trouvée, les autres tuiles sont remises face cachée et le joueur doit se défausser d'une carte. ..

Si d'aventure à ce moment là il n'en a plus en main, il est malheureusement définitivement éliminé. Tous les survivants ont, eux, le droit de comparer leurs scores, qui consiste en l'addition des jetons Trophée accumulés, des points indiqués sur ses cartes Artefact et l'éventuel bonus du Trésor.  

Aucun doute la dessus, The Last Doge apporte une vrai vent de fraîcheur. Du memory léger saupoudré de mécanismes Ameritrash, il fallait avoir l'idée, et l'ensemble se montre à la fois super grisant à découvrir qu'il se voit sublimé par un gameplay en deux phases offrant un changement de rythme appréciable et capable de relancer totalement le suspense de la partie.  

Attendez vous aussi a prendre ... des wagons de balles et coups de sabre plus on moins perdus ! Si cela peut déstabiliser les plus sensibles, cela à le grand mérite d'animer vocalement une tablée déjà bien afférée à vanner régulièrement ceux qui revérifie toutes les dix secondes sur quelle valeur de tuile il se situe. 

Et The Last Doge fait vraiment tout pour encourager les engueulades cordiales, que ce soit par les nombreuses cartes Action jouant d'effets directs, mais aussi en récompensant chaque agresseur d'un trophée, voir d'un deuxième si la victime n'avait plus de cartes Action en main. Quand on sait que la victoire se joue souvent à quelques points d'écart, il ne faut jamais hésiter à lâcher sa carte !

Reste à savoir pour qui est le jeu. Et c'est là où j'ai beaucoup plus de doutes.

The Last Doge est un jeu extrêmement simple dans son approche. Retourner deux tuiles (voir plusieurs si égalités) la majeure partie du temps, mémoriser quelques informations, déclencher des cartes agressives quand les circonstances le permettent ... on est clairement sur du jeu familial pur et dur. De là à jouer avec un grand marmot et belle maman ? Pas convaincu, autant pour le thème bien trop mature et sérieux pour cette cible, que les cartes bien trop chargées en texte pour ne pas nuire au rythme et ne pas perdre le tout venant. 

Et je vous avouerai que dans le spectre opposé, avec une table de joueurs "confirmés", on a été plusieurs a ne pas s'amuser autant que le pitch laissait espérer.  

Il y a déjà une mécanique de base un peu trop basique et soumise au hasard pour que l'on se sente maître de son épopée. Il y aussi ce manque un peu décevant d'informations cachées, qui fait que notre mémoire n'est jamais vraiment sollicitée ou que l'on puisse pas jouer assez de leviers sociaux comme le bluff ou la manipulation en partie. Et il y a surtout cette phase finale bien moins épique qu'attendue, car vous verrez qu'il est bien plus simple qu'attendu de retenir la position de 7 tuiles quand vous avez vu la majeure partie du monde quelques secondes avant.

Reste cet entre-deux, qui n'a pas envie d'un jeu trop cérébral, qui aime s'essayer à des jeux différents, et qui prendra un malin plaisir à tacler continuellement à la gorge un adversaire qui n'a plus de cartes Action (composante fun mais un peu trop atténuée par la repioche facile, dommage ...). 

Cela n'empêche pas The Last Doge d'avoir toute sa place dans le paysage ludique actuel, car l'idée est foncièrement originale, et que l'on sent une vraie envie de créer un monde consistant (Lore derrière toutes les factions, vraie personnalité visuelle, cover sublime). Mais à mon avis vaut mieux l'essayer en amont pour être sûr que vous êtes le public idéal !

Merci à mon partenaire EspritJeu.com pour le prix préférentiel offert sur le jeu dans le but de réaliser un test détaillé.

N'hésitez pas à aller faire un tour sur leur boutique qui propose un catalogue complet, des prix attractifs et régulièrement de jolies promotions !
the-last-doge
Éditeur(s)
Auteur(s)
Gaël de Robien
Illustrateur(s)
Martin Mottet
Mécanique(s)
exploration
mémoire
Nombre de joueurs
2-5
Date de sortie française
2024
Âge recommandé
14+
Durée de partie
45 min
David
par David
Mise en ligne : 18 avril
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Playin
acheter sur Philibert
NOUVEAU ! (mise à jour 26/05)
Passage du site complet sur la nouvelle double notation (une de positionnement et une totalement subjective, les deux sur 10). Si vous constatez des différences entre un ancien test et la notation (remise à jour avec mon "expertise" d'aujourd'hui), n'hésitez pas à me contacter !
J'APPRÉCIE
Un gameplay original et super intriguant
Des parties courtes et rythmées
Une interaction omniprésente qui créé de la vie à table
J'APPRÉCIE MOINS
La profondeur du thème et la complexité des cartes peu en adéquation avec la simplicité globale du gameplay (problème de positionnement ?)
Le manque de variation des tuiles qui dessert un peu l'aspect memory (déjà sous-exploitée)
Une phase 2 trop facile et expéditive pour un joueur un minimum concentré
EN RÉSUMÉ
L'idée de fond est géniale, l'édition appliquée et volontaire. Mais malheureusement je ne vois pas quelle cible vise The Last Doge, tant ses divers composantes dissonent et manque de cohérence globale. Si vous aimez les expériences originales, foncez quand même y jeter un œil !
Livret de règles
désdés
Boîtage et inserts
dés
Matériel
désdés
Ergonomie
dés
Graphismes
désdés
Thématisation
dés
Originalité
désdésdés
Mécaniques
désdés
8
/ 10
Jeu à fortement considérer si le genre vous plaît
David
6

Le jeu en détail

Accessibilité livret de règles / ergonomie
Le livret est très propre, et l'ergonomie est très qualitative dans l'ensemble, même si on pourra regretter que les cartes cassent un peu le dynamisme du jeu (police trop petite, textes chargés).
Édition boîtage / matériel
Un boîtage un peu grand et simple, mais sinon l'ensemble fait dans les normes attendues en 2024 !
Art visuel graphismes / thématisation
Visuellement, la cover en met plein la vue, le reste du matériel nous garde facilement dans ce monde post-apo original (même si on pourra regretter un petit manque de variété et de folie). Après, est-ce que c'est le "bon" thème, c'est une autre question !
Gameplay mécaniques / originalité
Du jeu de mémoire / exploration, et avec deux phases distinctes, le fan d'originalité sera client. Dommage juste que l'on ait une composante mémoire pas assez mise en valeur, et un final un peu trop expéditif et simple à résoudre.
Complexité
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Familial ou occasionnel
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Interactivité
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Agression / communication forte
Hasard
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Un peu de hasard par des dés ou des cartes, loin d'être le facteur determinant.
Variabilité
étoile videétoile videétoile videétoile vide
Une seule façon de jouer possible (par défaut ou à cause du style de jeu)

Retours de joueurs

Votre plaisir de jouer et envie d'y revenir À VOUS, en une note sur 10 !
Votre moyenne
-
Ma note
+
5
-

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)