Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

Art Robbery

Vol à sourire armé
a
A

On pense souvent que le plus difficile pour un gang de voleurs d'œuvres d'art réputés est de réaliser un casse mémorable. À tord. Car le plus compliqué, c'est indiscutablement de se partager le butin sans trop de douleurs ni rancune. Et c'est toute l'idée derrière Art Robbery, la toute dernière mini boîte de chez Helvetiq Games.

C'est parti pour le partage du butin !
C'est parti pour le partage du butin !

Dans chacun de quatre tours d'une partie, vous allez en effet jouer à un jeu pour vous partager à chaque fois un type de butin, représenté par des jetons spécifiques allant de 0 à 5 disposés en amont au centre de la table.  

Certaines des tuiles ont des petits points blancs dessus qui représentent des alibis. Et ces marqueurs sont du genre "important" car le joueur qui en possède le moins en fin de partie est embarqué par la police et ne participe pas au décompte de points, tout simplement !  

Quelqu'un veut me piquer ma boss !
Quelqu'un veut me piquer ma boss !

Le jeu intègre un paquet de cartes dédié au partage. Chaque joueur en possède 5 en tout temps et le joueur actif n'a pas d'autre choix que d'en jouer une, récupérer un jeton du centre de la table correspondant puis défausser la carte à son tour.

Toute la subtilité d'Art Robbery vient du fait que s'il n'y a pas de jetons adéquats dans la zone commune, il peut en voler un à un adversaire. Et c'est là où l'interaction prononcée très "rentre-dedans" d'un titre très familial de nature se mêle à une gestion du timing plus fine que laisse présager le titre de prime abord.

Le décompte final, aussi stressant que toujours hilarant
Le décompte final, aussi stressant que toujours hilarant

Car chaque manche se terminant immédiatement dès que le dernier jeton central est récupéré, il y a en effet une vraie montée en tension qui grandit au fil des tours, et vous n'aurez pas d'autre choix que de bien calculer vos coups afin de tenter de repartir avec un minimum de richesses.  

Si on combine cet aspect à une gestion de main plutôt prise de tête (car il faut réussir à jouer ses "bonnes cartes" au bon moment) et une double course aux points (victoire et alibis) vraiment savoureuse, on obtient un vrai et bon jeu de "conquête" riche en émotions diverses.  

Un matos au top pour un jeu qui a un vrai charme visuel. Mais un peu plus de personnalité sur les cartes numérotées n'aurait pas fait tâche.
Un matos au top pour un jeu qui a un vrai charme visuel. Mais un peu plus de personnalité sur les cartes numérotées n'aurait pas fait tâche.

Reste qu'Art Robbery est du genre impossible à maîtriser de bout en bout, le hasard de la pioche et votre talent d'anticipateur ne pouvant pas toujours contrer les aléas des décisions de chacun, surtout à 4 joueurs. Si l'imprévisibilité générale du jeu (surtout en fin de manche) se montre plutôt jouissive, il y a de grandes chances que vos plans tombent souvent à l'eau, un adversaire ayant forcément la carte pour vous voler ce jeton de forte valeur, qui vous permet de garder votre boss, ou ce double alibi qui vous sauverait d'une fin anticipée.

Il faut donc prendre Art Robbery pour ce qu'il est : Un petit jeu de cartes de remplissage au thème décalé dont l'issue est beaucoup moins important que son déroulé. Et si vous êtes client, c'est l'une des bonnes pioches de cette année pour moi, surtout si vous comptez y jouer à 3, la configuration qui a le mieux fonctionné à la maison !

Comme toujours avec Helvetiq, des règles condensées et bien segmentées, mais en nombre.
Comme toujours avec Helvetiq, des règles condensées et bien segmentées, mais en nombre.

art-robbery
Editeur(s)
Auteur(s)
Reiner Knizia
Illustrateur(s)
Petra Eriksson
Nombre de joueurs
2-5
Date de sortie française
2022
Âge recommandé
8 ans+
Durée de partie
30 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 11 juillet 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Amazon
art-robbery
16 / 20
Une très belle réussite !
J'APPRÉCIE
Des règles qui s'expliquent très rapidement
La double course aux points bien trouvée
Un jeu qui sait créer une vraie ambiance
La tension qu'amène le dernier jeton sur la table
J'APPRÉCIE MOINS
Le manque de contrôle général (si on cherche un jeu plus sérieux)
Un jeu moins fun à 2 et 4 joueurs
La malchance au tirage (genre avoir 5 fois la même carte) très frustrante
EN RÉSUMÉ
S'il n'est pas le jeu de cartes le plus profond du marché, Art Robbery réussit son pari d'amuser une table avec sa folie du hasard que l'on a toujours espoir de contrôler. (Enfin) le retour du Knizia que l'on aime !

Le jeu en détail

Complexité
2 étoile(s)
Familial ou occasionnel
Les 4 modèles de cartes différents et la routine de base ne devraient faire peur à aucun joueur occasionnel, qu'il soit grand enfant ou un nouveau venu. Une boîte plutôt universelle.
Interactivité
4 étoile(s)
Élevée
Piquer des éléments directement à un adversaire, c'est un motif bien suffisant pour mettre le curseur bien haut.
Thématisation
3 étoile(s)
Moyenne
Si visuellement l'artiste aurait pu aller plus loin selon moi, la logique du thème sait rester présente durant la partie et provoquer un sourire mesquin lors du décompte final !
Originalité
3 étoile(s)
Quelques subtilités intéressantes
Rien de bien neuf dans le fond, et "quelques pouvoirs" aurait pu rendre l'ensemble encore plus fou. Mais n'empêche que j'aime cette combinaison, et j'adore cette double course aux points (j'ai bien du le dire 3 fois en tout, si vous comprenez pas ...)
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Inserts et boîte bien adaptés, jeu qui se sort et range rapidement.
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.
La tablée idéale selon moi : À 2, Art Robbery est aussi stratégique qu'un peu plat. À 4, c'est trop fou pour vraiment s'amuser. Donc pas le choix, faut se débarrasser d'un enfant ou d'un convive !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation