Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
TEST

Barcelona

Més que un juego !
a
A
Article sans photos du jeu, mais toujours avec l'avis complet du passionné !

Attention, grand jeu !  

Et pourtant, si j'aime beaucoup Barcelone (la ville), je n'ai jamais eu une envie folle de participer à la construction historique de l'Eixample, l'extension gigantesque pensée et réalisée par l'architecte Ildefons Cerda au milieu du XIXe siècle. Mais voilà, il m'a suffit de quelques tours (et finir une partie, quand même !) pour constater le potentiel dingue du titre. À presque me donner envie de repartir en Catalogne directement après !

La base de mon opinion très positive, c'est le système de jeu aussi simple qu'efficace. À votre tour, vous piochez deux tokens habitants dans le sac opaque et devez les placer à une intersection du grand plateau ville commun. Cet acte vous offre ensuite la possibilité de déclencher les deux actions inscrites au bout des deux rues que composent votre croisement (dans l'ordre que vous voulez), et vous oblige ensuite à réaliser un bâtiment sur la carte s'il y les habitants visibles autour d'un pâté de maison qui répondent aux critères de construction.

La première chose qui marque, c'est le nombre d'actions possibles. Ajouter une intersection, aménager un boulevard ou deux rues (tuiles à prendre de son plateau personnel), placer un dallage sur la fresque commune, initier ou améliorer un projet de modernisme (objectif fin de partie), construire un service public (bonus immédiats), prendre des ressources, ... l'étendue est vaste, surtout si on y ajoute les autres actions annexes comme développer sa cathédrale qui viennent finir d'enrichir le panel de ses choix.

Et en plus de cela, cette mécanique astucieuse offre deux qualités indéniables à Barcelona.  

On peut déjà citer la composante extrêmement combinatoire du titre. Car ici, quoi que vous fassiez, il y a toujours possibilité de récupérer la ressource manquante pour votre deuxième action, déclencher une sous-action, voir de programmer une troisième action facultative pour ajouter encore plus à la satisfaction d'un tour réussi. Car ce que je n'ai pas dis, c'est qu'en se plaçant sur les axes possédant une ligne de tramway, on peut déplacer de 2 cases maximum son moyen de transport et déposer un passager (après paiement) qui peut déclencher lui aussi une des deux actions de fin de rue.  

C'est sûr, ce côté extrêmement gratifiant de tout ce que vous faites peut déplaire aux puristes du jeu à l'Allemande. Je ne suis d'ailleurs généralement pas client (c'est pour cela que je préfère Brass Lancashire à Brass Birmingham), mais j'avoue qu'ici cela fonctionne bien, car la course aux points finale se joue quand même principalement sur le développement de son plateau personnel et les objectifs de modernisme. Et parce que tout ce que vous entreprenez ... à des chances de profiter à vos concurrents !

Car Barcelona est le terrain d'une interaction ultra tactique et présente, et c'est indiscutablement l'aspect que je préfère du titre. Il vous faudra juste quelques tours de table pour voir la ville se développer et constater que les emplacements intéressants se raréfient trop rapidement. Mais ce n'est rien comparé à la réflexion induite par le placement des habitants, qui demandent des arbitrages permanents entre les actions que l'on veut faire et les bâtisseurs que nous laissons sur la carte pour élever des bâtiments. Et quand ceux-ci offrent autant de possibilités de scoring à nous que de possibles cadeaux aux autres si on anticipe mal, vaut mieux bien penser ses coups à deux fois !

Petite cerise sur le burger du roi, cette construction de bâtiment s'avère encore plus déterminante et stressante par le fait qu'elle gère le tempo général du jeu. Ce que je n'ai pas dis, c'est qu'une partie de Barcelona inclut trois décomptes qui interviennent chacun au moment où une piste d'habitants satisfaits (zone où on déplace les tokens utilisés pour la construction) rejoint une marque spéciale. Et là, on procède à une vérification de l'objectif tiré au sort qui peut vraiment permettre de créer de jolis écarts si on arrive à être synchro avec sa progression sur la piste multiplicatrice de Cerda, une autre des jolies idées un peu "rafraichissantes" du jeu !

Reste que malgré mon grand sourire en écrivant ces lignes, Barcelona n'est peut-être pas fait pour tout le monde selon moi. Il faut aimer les jeux un peu "bac à sable", aussi ouvert mécaniquement que demandant à jouer d'opportunisme (en n'hésitant jamais à revoir totalement sa stratégie long terme) à cause de son plateau ultra changeant. 

Il faut aussi s'accommoder d'un aspect visuel que je trouve personnellement particulier (mais qui colle idéalement à sa période couverte), et d'un besoin de rapidement plisser les yeux quand des dizaines et des dizaines d'éléments de couleurs différentes viennent peupler le plateau de jeu.

Mais pour moi Barcelona coche toutes les cases du gameplay rafraichissant que je cherche depuis plusieurs mois dans le genre "joueur confirmé ultra thématique". Et le fait qu'il offre une variabilité dingue (on peut absolument tout changer, des emplacements d'actions de fin de rue aux tuiles et objectifs tirés au départ) me conforte dans l'idée que l'acheter, ce serait des dizaines de parties assurées sans lassitude aucune !

barcelona
Éditeur(s)
Auteur(s)
Dani Garcia
Illustrateur(s)
Aleksander Zawada
Mécanique(s)
placement d'ouvriers
Nombre de joueurs
1-4
Date de sortie française
2023
Âge recommandé
14+
Durée de partie
120 min
David
par David
Mise en ligne : 04/10/23
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Playin
acheter sur Philibert
J'APPRÉCIE
La mécanique de sélection d'actions vivifiante
La richesse combinatoire extrêmement gratifiante (quand on aime les tours à rallonge)
Le livret de règles gorgé de références historiques
L'interaction indirecte extrêmement impactante du titre ...
J'APPRÉCIE MOINS
... qui bloquera ceux qui veulent du full control
La surcharge visuelle du plateau général en fin de partie
Une richesse combinatoire qui peut générer de l'Analysis Paralysis
EN RÉSUMÉ
Si vous n'aimez pas imaginer 3 plans différents pendant que le joueur vous précédent réalise son tour, passez votre chemin. Mais si vous aimez le genre et que "combo" et "carte commune" font partie de vos mots préférés, Barcelona peut être votre jeu expert poids moyen de l'année !
Livret de règles
(À VENIR)
Boîtage et inserts
(À VENIR)
Matériel
(À VENIR)
Ergonomie
(À VENIR)
Graphismes
(À VENIR)
Thématisation
(À VENIR)
Originalité
(À VENIR)
Mécaniques
(À VENIR)
9
/ 10
Valeur sûre du genre !
David
9
jeu de société coup de coeur jeu de société incontournable d'une ludothèque

Le jeu en détail

Complexité
pas de note
Expert
Thème
pas de note
Élevée
Originalité
pas de note
Un ou plusieurs ajouts marquants
Mise en place
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Un peu longuette, lancez une ou deux vidéos pour l'attente !
Prise en main
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Jeu accessible mais l'apprentissage prend un peu de temps, prévenez votre tablée !
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Boîte un peu simpliste, mais ça fait le travail.
Variabilité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Des petites modifications possibles à la mise en place qui peuvent changer les sensations de jeu.

Retours de joueurs

Votre plaisir de jouer et envie d'y revenir À VOUS, en une note sur 10 !
Votre moyenne
10
Bastien Terreau
Bastien Terreau
10
Ma note
+
10
-

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)