Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

Gloomhaven : Les Mâchoires du Lion

Petit mais costaud
a
A

Gloomhaven ne truste pas la première place du top jeux BGG (la référence des sites ludiques anglophones) depuis des années par hasard. C'est un incroyable jeu de combat tactique coopératif fusionnant l'exigence des mécaniques Eurogame à la fantasie des dungeon crawlers d'antan, et les quelques parties auxquelles j'ai pu m'essayer il y a un an ont toujours réussi à m'apporter un vrai frisson ludique tout en m'offrant un plaisir monstre.

Mais le souci avec Gloomhaven, c'est qu'il y a trop de "tout" : Trop de règles, trop long, trop de configuration, trop de matériel, trop cher, trop maladroit dans son approche ... ce qui l'a rapidement cantonné à ne squatter que les tables d'addicts de fantasy ultra motivés qui avaient le temps de se lancer dans une campagne qui allait occuper la majeure partie d'une année de leur vie (au mieux).

Votre première rencontre avec un personnage qui devrait vous suivre longtemps !
Votre première rencontre avec un personnage qui devrait vous suivre longtemps !

Ce qui me permet d'introduire ce Gloomhaven : Les Mâchoires du Lion, une suite autonome (pouvant aussi servir d'extension) plus compacte et abordable sortie en 2020 en anglais dont la France vient de recevoir la version localisée (merci le covid). ENFIN j'ai oublié de préciser, car je vais le dire tout de go : C'est la boîte qui aurait du sortir avant toutes pour mettre tout le monde d'accord. Et c'est le jeu qu'il vous faut absolument essayer si vous cherchez un put... de jeu d'héroïc fantasy ... et du challenge !

C'est pas la tuile

Les Mâchoires du Lion vous propose de suivre un groupe de mercenaires enquêtant sur des disparitions mystérieuses dans la ville de Gloomhaven, quelques années avant les évènements du jeu original. Cette boîte joue la carte du minimalisme (si on la compare à son opulent parent), en ne proposant que 4 personnages, 16 types de monstres différents et une campagne beaucoup plus linéaire de 25 scénarios, tout ceci dans une boîte beaucoup plus petite et transportable. Mais celle-ci ne déborde pas moins de matériel, et si le cœur du gameplay a subit quelques allégements appréciables, vous retrouverez l'essentiel des mécaniques qui ont fait la légende de Gloomhaven premier du nom.

Tout est fait pour mettre en place une partie en quelques minutes seulement
Tout est fait pour mettre en place une partie en quelques minutes seulement

Dans les changements notables cependant, le jeu troque son système de tuiles terrain ultra fastidieux par des livrets à spirales malins qui affichent à la fois le briefing initial, le plan des lieux avec l'emplacement de tous les points d'intérêts (monstres, portes, obstacles etc...) ainsi que d'éventuelles règles spéciales permanentes ou à lire à des moments spécifiques. 

Si le jeu perd en dramaturgie (vous savez d'avance ce qui va arriver), et qu'il vaut mieux tenter de masquer au moins les règles tardives et la conclusion pour tenter de garder un semblant de suspense, le gain en configuration est lui phénoménal : Il suffit de sortir son attirail personnage de sa pochette, ouvrir les guides aux pages indiquées et y placer les éléments demandés, et la partie peut très rapidement débuter.

La première mission va vous apprendre les bases du système de jeu, à savoir vous déplacer et dérouiller du rat humanoïde !
La première mission va vous apprendre les bases du système de jeu, à savoir vous déplacer et dérouiller du rat humanoïde !

Et cette accessibilité est décuplée par une prise en main progressive ultra bien pensée. Rien qu'à l'ouverture, un feuillet vous explique les concepts de base, tout en vous rassurant sur l'expérience à venir. Mais ce Gloomhaven : Les Mâchoires du Lion se démarque surtout par un didacticiel qui, le long des 5 premières missions, va vous inculquer progressivement l'ensemble des règles. Si votre première session ne consistera qu'à vous déplacer et attaquer des monstres, la suite viendra naturellement, bien aidée par un livret particulier expliquant de manière détaillée et imagée chaque nouveauté.

Le plus fou, c'est que le jeu pousse même le vice jusqu'à inclure des paquets de cartes aux pouvoirs simplifiés et affichant des descriptions détaillées dont vous ne vous servirez que le temps d'arriver au premier "boss" de la campagne. 

Si les mauvaises langues diront que ce long préambule tronque le quart de la campagne annoncée, rassurez-vous : Il y a bien assez d'heures de jeu dans la boîte (30h au bas mot) pour que vous profitiez d'une expérience complète. Et il est quand même difficile de reprocher à Cephalofair Games l'envie de faciliter l'accès aux nouveaux venus au vu de la qualité et du soin apportée à son tutoriel géant.

Développer son personnage et trouver les meilleures combinaisons de cartes, deux points forts du jeu !
Développer son personnage et trouver les meilleures combinaisons de cartes, deux points forts du jeu !

2 cartes sinon rien

Et a quoi sert tout ça me direz-vous ? Permettre à une majorité de s'essayer à l'incroyable système de jeu qui a fait la réputation de Gloomhaven.

Pour la faire courte, vous disposez toujours au début d'une mission d'un certain nombre de cartes propres à votre personnage dont vous devez toujours en jouer deux à votre tour, l'une pour son pouvoir haut, l'autre pour son pouvoir bas.

L'ordre du tour est ensuite déterminé de l'initiative la plus basse à la plus haute. La vôtre correspond au numéro inscrit sur votre première carte visible (quand vous révélez l'ensemble de vos cartes), celles des monstres actifs par une carte tiré de leur deck respectif pouvant préciser en plus des règles spécifiques temporaires.

Gestion des objets, évènements de ville, pièges, utilisation des élémentaires, ... quelques unes des mécaniques qui vont s'ouvrir à vous progressivement !
Gestion des objets, évènements de ville, pièges, utilisation des élémentaires, ... quelques unes des mécaniques qui vont s'ouvrir à vous progressivement !

S'ajoute à cela le fait que dès qu'un joueur ou un monstre attaque, on tire une carte modificateur d'un deck propre à l'entité qui peut améliorer, affaiblir voir complètement annuler les points de dégâts infligés. Ce qui créé un certain suspense pouvant autant découler d'un coup heureux salvateur qu'à un échec qui peut ruiner un tour parfaitement huilé.

Et la grande force du concept est de proposer, en plus de cette réflexion combinatoire véritablement jouissive, une vraie course contre le temps. Car ce que je n'ai pas dis, c'est que votre personnage est déclaré out dès que vous n'avez plus la possibilité de jouer deux cartes à votre tour. Et les raisons d'en perdre sont nombreuses. Quand vous effectuez un repos long ou court (dans le but de récupérer votre défausse), quand vous voulez échapper à une attaque foudroyante, quand vous utilisez un effet de carte qui demande à s'en séparer après utilisation ... un paquet de circonstances qui vont vous obliger à peser en tout temps vos actions afin d'arriver à votre objectif dans le laps de temps offert par votre main de cartes.

Une ambiance visuelle soignée qui va vous mettre
Une ambiance visuelle soignée qui va vous mettre "dedans" !

Un apprentissage brutal, une tension ne cessant d'aller crescendo avec votre pool de cartes qui diminue, le plaisir immense de vaincre un scénario juste avant votre dernier souffle ... Gloomhaven : Les Mâchoires du Lion va vous ouvrir à un panel de sensations inédites que vous allez autant regretter sur le coup qu'adorer sur le long terme. Il faut vouloir prendre quelques uppercuts au départ, c'est sûr, mais le jeu en vaut la chandelle, car cela peut vous ouvrir au meilleur système de combat tactique du genre, rien que ça !

Et si cela ne suffisait pas, s'ajoute à ces mécaniques innovantes une surcouche RPG traditionnelle vraiment grisante. Votre personnage gagne des points de vie et des cartes plus puissantes avec l'expérience. Il peut améliorer son deck de modificateurs en réussissant des défis. Vous pouvez passer chez le marchand et acheter des objets en dépensant l'argent récupéré durant les missions ou des évènements qui se déclenchent à chaque fois que vous retournez en ville... du très classique quand on a l'habitude des jeux d'aventure vidéoludiques, mais qui ne fait ici que parfaire l'expérience héroic-fantasy. Et donner encore plus envie de découvrir toutes les surprises que réserve son héros et le jeu en général (qui n'oublie pas de venir avec son lot de boîtes et paquets scellés). Une expérience maxi pour un prix en plus vraiment mini, mais qu'espérez de plus, vraiment ? 

La partie legacy
La partie legacy "destructive" se cantonne à la progression sur la carte générale, un peu accessoire

La Belle et la boîte

Malgré tout le bien que je pense de cette version, je dois quand même vous mettre en garde contre ce Gloomhaven : Les Mâchoires du Lion.

Primo, il n'est pas exempts de défauts.

Vous ne trouverez pas ici d'écriture à la Game Of Thrones : Si l'intrigue générale est plaisante à suivre, elle reste simpliste et essentiellement tournée pour justifier un enchaînement de bains de sang dans des endroits confinés.

Malgré le fait que le jeu s'adapte aux nombres de joueurs, une montée en expérience trop rapide ou une malchance latente peut générer un pic de difficulté temporaire vous obligeant à recommencer une mission plusieurs fois.

Et cette boîte, pourquoi l'avoir tellement sous-dimensionné, et rendre l'après-session (rangement) aussi laborieuse que trier des perles à repasser ? (vous saurez de quoi je parle quand vous aurez des enfants passionnés par cette activité).

Un véritable tutoriel, un livret d'apprentissage pas à pas, un glossaire général, ... difficile de faire mieux niveau prise en main !
Un véritable tutoriel, un livret d'apprentissage pas à pas, un glossaire général, ... difficile de faire mieux niveau prise en main !

Côté plaisir ludique, il faut savoir aussi que ce Gloomhaven : Les Mâchoires du Lion ne propose rien de nouveau, à part l'histoire elle même, par rapport au jeu original. Ce qui n'offrira qu'une dose de Gloomhaven supplémentaire à ceux ayant goûté à son prédécesseur et espérant pouvoir être surpris avec cet opus.

Et si cette boîte facilite l'accès de ses richesses mécaniques à un public désinhibé, il reste un jeu complexe qui demande un certain investissement mental pour l'emporter, une vraie implication sur le long terme pour en venir à bout. Et de nombreux allers retours dans les règles durant les premières missions pour finir de faire corps avec le système et en profiter pleinement !

Mais si vous acceptez ces contraintes, et que vous cherchez un RPG à l'ancienne fun et diablement excitant par ses mécaniques et son exigence, Gloomhaven : Les Mâchoires du Lion pourrait devenir votre rendez-vous hebdomadaire dont vous ne voudrez rater une session sous aucun prétexte ! 

* Nous sommes aujourd'hui à mi campagne (partie à 2) et l'envie d'aller au bout ne cesse de grandir avec l'enchaînement des soirées arghh....

gloomhaven-les-machoires-du-lion
Editeur(s)
Auteur(s)
Isaac Childres
Illustrateur(s)
David Bock
Jason D. Kingsley
Nombre de joueurs
1-4
Date de sortie française
2022
Âge recommandé
12 ans+
Durée de partie
90 min
Autres noms
Gloomhaven : Jaws of the Lion
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 17 mai 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Playin
gloomhaven-les-machoires-du-lion
19 / 20
Indispensable
J'APPRÉCIE
Un système de sélection d'actions et de combat juste incroyable
Un jeu de combat héroïc-fantasy dense et riche dans un format réduit et accessible
Une prise en main facilitée par un mode tutoriel parfaitement pensé
Des personnages variés proposant chacun de belles idées de jeu
J'APPRÉCIE MOINS
Une boîte trop petite et mal pensée pour la tonne de matériel du jeu
Un groupe d'aventuriers qui manque un peu de background historique
Des actions ennemis un peu trop laissés à l'interprétation des joueurs
EN RÉSUMÉ
Véritable modèle réduit du trop tout Gloomhaven, Les Mâchoires du Lion mettent désormais à la portée de tous l'incroyable richesse en sensations de son illustre parent. Si vous cherchez un super jeu de combat tactique collaboratif, c'est un passage quasi obligé !
jeu de société coup de coeur jeu de société incontournable d'une ludothèque

Le jeu en détail

Complexité
4 étoile(s)
Habitué
Le jeu a beau proposé cinq missions d'introduction parfait pour débuter, cela reste un Gloomhaven, avec sa pelletée de règles, une manutention soutenue et une implication minimum demandée pour s'y amuser. Mais si vous êtes motivé et réveillé vous devriez y arriver !
Interactivité
4 étoile(s)
Élevée
Si la communication est un peu limitée (vous ne pouvez jamais dire exactement ce que vous allez faire), le travail d'équipe est obligatoire pour venir à bout de toutes les sales bestioles que les auteurs ont prévus sur notre chemin.
Thématisation
4 étoile(s)
Élevée
Ce n'est pas l'écriture la plus folle du game, mais tout participe à vous offrir une immersion au niveau des qualités mécaniques du jeu. Des illustrations ultra détaillées des cartes papiers au matériel vraiment top.
Originalité
4 étoile(s)
Un ou plusieurs ajouts marquants
Si on part du principe que vous n'avez jamais joué au Gloomhaven original, vous allez certainement être agréablement surpris par le système de jeu tactique.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Il y a cinq minutes de préparation, lancez une vidéo youtube pour occuper les joueurs en attendant.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
étoile videétoile videétoile videétoile vide
Une boîte où tout rentre au chausse pied, atroce !
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile pleine
Des semaines de jeu assurées !
La tablée idéale selon moi : Le jeu adapte sa difficulté aux nombres de participants. Si je vous conseille d'y jouer à 3 (meilleur ratio temps de jeu / implication), l'essentiel est de trouver des joueurs qui sont prêts à jouer régulièrement et vous suivre jusqu'au bout !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation