Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST
RETRO

Huns

Les Huns à deux à Troyes
a
A

Huns fait partie de ces jeux à la trajectoire déroutante. A l'époque de sa sortie en 2018, il semblait faire l'unanimité, pour sa personnalité affirmée, ses mécaniques bien ficelées et son interactivité prononcée. Mais depuis ce temps béni, plus un semestre passe sans qu'on le voit brader à 50% sur les sites de ventes en ligne, où qu'on le trouve par pelletée sur le marché de l'occasion.

Qu'est-ce qui fait que le sort s'acharne sur ce "gentil" petit peuple d'Asie centrale qui n'a rien demandé ?

Une mise en place exemple (pour trois ici), très rapide
Une mise en place exemple (pour trois ici), très rapide

Beauté et efficacité

En tout cas, en y jouant pour la première fois il y a juste une semaine, je n'ai rien à dire sur les qualités entrevues par tous les "spécialistes" de l'époque.  

Déjà oui, effectivement, Huns est beau. La boîte est joliment illustrée, les cartes sont superbes, le matos est vraiment au niveau. Le thème guerrier, un peu sombre tout en étant assez coloré pour ne pas rebuter la majorité, est vraiment bien intégré. Et le jeu donne envie de se jouer, surtout que le thermoformage est aux petits oignons, et permet de déployer / ranger le jeu en quelques pouillèmes de secondes (à la louche bien sûr).

Une action possible, utiliser un dé pour gagner des ressources
Une action possible, utiliser un dé pour gagner des ressources

Sous la croupe du cheval, rien à reprocher non plus. Huns compile des mécanismes évidents, simples à prendre en main, pour un plaisir immédiat.  

Cinq dès de couleurs différentes sont lancés avant chaque début de manche. Chaque joueur en sélectionne un à tour de rôle et choisit d'effectuer l'une des deux actions possibles, en liaison avec la couleur et la valeur du dé. Soit il pioche des cartes du paquet de couleur correspondant (en ayant la possibilité d'en conserver une), soit il récupère des cubes ressources, qu'il doit ensuite placer au choix sur ses wagons personnels ou certaines cartes spécifiques de son plateau de jeu.

Les illustrations sont vraiment chouettes, et donnent le ton !
Les illustrations sont vraiment chouettes, et donnent le ton !

C'est fluide, c'est instinctif, tout en ne manquant pas d'une certaine technicité, car chaque couleur de carte a son fonctionnement et utilité propres :  

- Les bleus (équipements) procurent un avantage permanent jusqu'au terme de la partie.  
- Les jaunes (trésors) offrent des multiplicateurs de scoring supplémentaires.
- Les rouges (raids) permettent d'activer un effet puissant utilisable une seule fois.
- Les vertes (mercenaires) offrent une action spéciale jouable une fois par manche, une fois la carte activées en y ajoutant le nombre de ressources demandées.
- Les noirs (malédictions) s'envoient directement chez un adversaire et lui procurent un effet négatif tant qu'elles ne sont pas désactivées (par l'ajout de 5 cubes ressources).

Ces différents "pouvoirs" font vraiment tout le sel de Huns, et offrent une certaine dose de tacticité à chaque joueur, sous peu qu'il arrive à se dépêtrer de mécanismes très orientés opportunisme (par le choix des dés) et adaptabilité de tous les instants (par le tirage de cartes et les décisions des autres joueurs).  

La course au remplissage des chariots, finalement pas si déterminante
La course au remplissage des chariots, finalement pas si déterminante

Huns pourrait d'ailleurs presque être classé dans les jeux d'ambiance. Car si la priorité est d'engranger un maximum de points avant la fin d'un paquet de cartes ou d'un tas de ressources (ce qui sonne le glas de la partie), il faut continuellement jeter un regard attentif à ses adversaires, dont le jeu et les envies impactent forcément le vôtre. Et gare à vous surtout si vous semblez trop fort trop vite, une pluie de cartes noires peut rapidement se déchaîner sur vous !

Huns plus Huns ne font qu'Huns

Malheureusement, si la première partie de découverte de Huns est vraiment jouissive (assurément), on remarque vite que le jeu souffre de vrais problèmes "d'équilibrage" de ses mécaniques.  

Le défaut le plus agaçant, c'est cette trop grande part laissé aux dés, qui avantagera toujours le premier joueur du tour et ceux qui arriveront à récupérer les plus fortes valeurs. Oui c'est un jeu de dés, donc il y a une part de hasard, mais il manque vraiment la possibilité de modifier la priorité du jeu, changer les valeurs et aider les plus malchanceux pour assurer une vraie construction de partie un temps soit un peu voulue.

Un thermoformage parfait
Un thermoformage parfait

La course au remplissage de chariots, le but annoncé du jeu, est un peu décevante, car elle ne crée pas assez de différences dans une partie (surtout à 2 ou 3 joueurs) par rapport aux cartes trésors par exemple, qui elles sont beaucoup plus soumises au hasard (on y revient !).

On peut aussi se demander aussi s'il fallait vraiment intégrer un système de malédiction aussi puissant et impactant dans un format de jeu aussi rapide. Car une personne prise pour cible, c'est sa défaite assurée. Un concours de tatanes à distance continuel, c'est une partie qui s'enlise jusqu'à l'ennui. Dur d'en trouver finalement l'intérêt, même si elle offre cette touche d'interactivité qui sied parfaitement à la thématique même et donne un vrai attrait à Hun.

On a connu plus sexy comme règles, mais elles restent claires et très bien segmentées
On a connu plus sexy comme règles, mais elles restent claires et très bien segmentées

La rapidité du jeu pose d'ailleurs question. C'est une qualité indéniable pour beaucoup de situations. Mais dans un jeu de construction de moteur, c'est moins évident, surtout que dans Huns elle donne l'impression qu'une partie se termine au moment où notre moteur commence vraiment à se mettre en place et à donner des idées.

Reste la question de la re-jouabilité, mise à mal par le faible nombre de cartes par couleur. Un joueur qui aura enchaîné quelques parties en fera vite le tour, et pourra vite ne plus donner l'envie d'y revenir.

Et ce qui est étonnant, c'est que malgré tous ces défauts, Huns n'est pas un mauvais bougre, et se laisse jouer sans aucun déplaisir. Mais clairement, c'est pour surprendre sa tablée d'habituée qui veut finir une soirée arrosée en rigolant un bon coup, pour faire découvrir le jeu de collecte sans prise de tête à un public de néophytes, ou pour le jouer un dimanche pluvieux avec ses plus jeunes, qui aime sa simplicité et son côté mauvais garçon. 

On le sort finalement trois ou quatre fois, et on le revend malheureusement ensuite, même si on apprécie son matériel, sa fougue, ses parties débridées. Car on veut faire de la place à d'autres jeux beaucoup mieux calibrés !

huns
Editeur(s)
Auteur(s)
Fneup
Illustrateur(s)
Anthony Wolff
Mécanique(s)
lancer de dés
construction de moteur
Interaction(s)
blocage
altération d'élément
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2018
Âge recommandé
14+
Durée de partie
45 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 27 septembre 2020
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Amazon
huns
12 / 20
Jeu pas mémorable
J'APPRÉCIE
Un jeu qui a un certain cachet visuel
Rapide et plaisant à jouer, si vous aimez le hasard...
J'APPRÉCIE MOINS
... qui peut complètement décidé de la partie
Le manque de différences qui se fait sur les chariots (pourtant la base du jeu!)
EN RÉSUMÉ
Huns avait tout pour se faire une place au rayon des jeux intermédiaires / passerelles pour initier à la construction de moteur. Plaisant le temps d'une partie, on en voit malheureusement les défauts très vite.

Le jeu en détail

Complexité
2 étoile(s)
Familial ou occasionnel
Lancer les dés, en choisir un et jouer une action de la couleur corrrespondante, c'est accessible à tous. Il y a juste quelques subtilités à bien prendre en compte, surtout pour le comptage des points final.
Interactivité
3 étoile(s)
Moyenne
C'est un jeu de "blocage" (réserver une carte, un dé), mâtiné d'une bonne couche de taquinage (via les cartes noires). Il faut le savoir avant de jouer.
Thématisation
3 étoile(s)
Moyenne
Le jeu est très beau, il y a une certaine logique dans les mécaniques en adéquation avec le thème. Mais on aurait pu mettre des Visigoths ou des fourmis, cela aurait pu être la même chose.
Originalité
2 étoile(s)
Oui, mais rien de transcendant
On récupère des ressources ou des cartes, au choix, via des dés. C'est pas si courant, mais pas un effet wouahhhh non plus.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile pleine
Thermoformage au millimètre, du rangement qualité premium. La classe !
Rejouabilité
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Comptez deux ou trois parties de vrai plaisir, après on se lasse.
La tablée idéale selon moi : En famille, avec les grands enfants et les beaux parents (tant qu'à faire).

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation