Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
Hybris : Disordered Cosmos
TEST
Hybris : Disordered Cosmos
Le hasard des Dieux
a
A
Article sans photos du jeu, mais toujours avec l'avis complet du passionné !

Hybris : Disordered Cosmos est un jeu expert qui ne peut pas laisser indifférent.  

Il y a d'abord ce thème ultra marqué, qui nous plonge dans une monde mythologique où 4 Olympiens ont réussi à prendre le contrôle du Monde Mortel, et se battent maintenant pour décider qui deviendra le nouveau Dieu. Dans cette guerre durant au maximum 6 Âges, la victoire passera par trouver le parfait équilibre entre se développer technologiquement, étendre son influence sur les humains, réaliser des quêtes et le principal, faire s'élever son personnage. Un joueur l'emporte d'ailleurs immédiatement s'il réussit à débloquer la sixième amélioration de son plateau personnel. Sinon, il faut attendre la fin du sixième tour de jeu pour déterminer, aux points, le vainqueur de la partie.

Ce thème fort vient avec une débauche visuelle surréaliste. Une multitude de plateaux alambiqués qui forment sur le table une fresque d'une forme jamais vu auparavant, un art visuel retro futuriste qui déborde de chaque centimètre carré de carte ou morceau de carton imprimé, des dizaines et des dizaines de types de pièces différentes qui viennent se loger dans des thermoformages et boîtes de rangements ultra premium ... vous allez en prendre autant plein les yeux que l'ensemble va vous impressionner au moins durant la moitié de votre première partie, si ce n'est plus !

Et il y a ce monde mécanique, juste foisonnant. À une base de programmation de zone d'action possible par des jetons placés sous ses personnages en début de chaque tour, se conjugue du placement d'ouvriers offrant trois types (olympien, héros et prophète) ayant chacun ses contraintes, que ce soit dans le placement ou l'interaction avec vos adversaires. 

Il faut rajouter à cela six zones de jeu communes différentes qui offrent chacune plusieurs emplacements et divers spécificités.  

Sur le plateau Olympe, vous pourrez récupérer des plans de Technologie ou y convertir des Prières en échange de récompenses. À la Forge, vous devrez faire progresser vos Technologies en construction de l'Atelier à la sortie de l'Usine pour pouvoir les stocker sur votre plateau personnel. L'Oracle permet de récupérer des cartes prémonitions (missions) ou prendre connaissance d'une partie des mauvais présages que vous allez subir toutes les deux Eres, quand les Moires offrent d'enchaîner des quêtes en échange d'incroyables récompenses.  

Vous pourrez aussi aller vous battre au Colisée pour convertir des guerriers à votre cause, où vous enfoncer dans les Enfers pour ressusciter un de vos Héros ou chercher de l'Aegis, la ressource principale d'Hybris : Disordered Cosmos. Reste à évoquer le Monde Mortel et ses différentes villes où vous pourrez aller récupérer la faveur des Humains, déployer vos Technologies ou déclencher des combats contre les autres joueurs... comme un bon Ameritrash des familles !

Et "fou", c'est l'adjectif qui me vient en premier quand je pense à ce Hybris : Disordered Cosmos, qui est rien moins que le ... premier projet de son auteur ! Un jeu à la boîte gargantuesque (qui déborde de matos), des dizaines de subtilités impossibles à expliquer en quelques lignes, un assemblage de mécanique "couillue", une asymétrie qui ne fait pas de la figuration ... la prise de risques était maximum, pour un ensemble à la fraîcheur indéniable et une thématique qui transpire par tous les pores du couple design / gameplay.

Ce que je n'ai pas dis aussi, c'est qu'Hybris : Disordered Cosmos déborde d'idées lumineuses à la pelle. Je citerai pêle-mêle ce système de quêtes hyper jouissif, qui demande autant de préparation que de l'opportunisme et de la chance pour réaliser des tours renversants. Ou alors le plateau combat, qui demande en général à prendre de gros risques en début de partie afin de s'adjoindre de nouveaux combattants bien utiles sur le long terme.

Malheureusement, cet Hybris : Disordered Cosmos me paraît peut-être un poil trop grandiloquent. Un peu trop de micro mécanismes qui alourdissent nettement l'apprentissage et la fluidité des tours; Beaucoup de la réflexion basé sur un jeu de contraintes et d'actions obligatoires rendant le jeu souvent plus dirigiste qu'il le laisse à penser; Un matériel qui privilégie trop le thème au dépend de l'ergonomie générale (plateaux, police d'écriture) ... Un ensemble de couacs qu'il est difficile de reprocher à un jeu qui montre autant de cœur, mais qui forcément le rend extrêmement clivant, surtout quand le titre tente le pari fou d'allier aléatoire ultra présent et eurogame exigeant. 

Après tout ce que j'ai dis vous vous sentez tout de même la cible ? Foncez, vous trouverez certainement votre graal pour les trois prochaines années (car avec la tonne d'extensions déjà disponibles, vous en aurez des heures de jeu croyez-moi ...). Pour les autres, reste à voir si vous êtes prêt à mettre vos principes de côté pour tenter une aventure différente. Et si c'est le cas, l'expérience vaut le coup d'être vécue pour son mélange audacieux et son thème ultra présent, au moins une fois !

hybris-disordered-cosmos
Éditeur(s)
Auteur(s)
Damien Chauveau
Illustrateur(s)
Stefano Collavini
Luc-David Garraud
Mécanique(s)
placement d'ouvriers
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2023
Âge recommandé
14+
Durée de partie
120 min
David
par David
Mise en ligne : 03/04/23
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Playin
acheter sur Philibert
J'APPRÉCIE
De la pose d'ouvriers exigeante et qui ne pardonne pas l'erreur
Une vraie symbiose entre le thème et le gameplay
La fraicheur apportée par un paquet d'idées mécaniques originales
Un mariage eurogame / ameritrash audacieux ...
J'APPRÉCIE MOINS
... mais qui peut laisser beaucoup de joueurs sur le carreau
Une ergonomie générale vraiment perfectible (à tous les niveaux)
Le certain dirigisme imposé par l'asymétrie et des actions quasi obligatoires
EN RÉSUMÉ
L'originalité générale de ce Hybris : Disordered Cosmos en fait autant sa force que sa faiblesse. Dans tous les cas, il faut passer outre ses défauts de jeunesse pour au moins l'essayer une fois si vous êtes un eurogamer averti, car il ne vous laissera pas indifférent !
Livret de règles
(À VENIR)
Boîtage et inserts
(À VENIR)
Matériel
(À VENIR)
Ergonomie
(À VENIR)
Graphismes
(À VENIR)
Thématisation
(À VENIR)
Originalité
(À VENIR)
Mécaniques
(À VENIR)
7
/ 10
Jeu à étudier si vous aimez ce qu'il propose
David
7

Le jeu en détail

Complexité
pas de note
Expert
Thème
pas de note
Moyenne
Originalité
pas de note
Quelques subtilités intéressantes
Mise en place
étoile videétoile videétoile videétoile vide
Interminable, à préparer avant l'arrivée des joueurs.
Prise en main
étoile videétoile videétoile videétoile vide
Du très lourd, grosse concentration et vidéo règle requise !
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile pleine
Thermoformage au millimètre, du rangement qualité premium. La classe !
Variabilité
étoile pleineétoile videétoile videétoile vide
Personnalisation disponible, mais qui impacte peu le gameplay. Le plaisir d'y revenir n'est pas à chercher là.

Retours de joueurs

Votre plaisir de jouer et envie d'y revenir À VOUS, en une note sur 10 !
Votre moyenne
8
Karrde
Karrde
8
Ma note
+
8
-

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)