Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

PARLONS JEU DE SOCIÉTÉ !
Retro

L'île des chats Félin pour l'autre

Editeur(s)
Lucky Duck Games  
Nombre de joueurs
1-4
Date de sortie française
2019
Âge recommandé
13+
Durée de partie
60 min

Chats. Draft. Combinaisons de cartes. Tetris. Course aux points. Si ces cinq mots évoquent chez vous des sentiments comme joie, détente, plaisir ludique, dépassement de soi, n'allez pas plus loin dans cette critique, et foncez vous procurer l'île des chats dans votre boutique préférée (si vous préférez passer par le lien d'affiliation plus bas, c'est aussi bien et j'en vous serai éternellement reconnaissant). Pour les autres, voici un avis enthousiaste, à chaud, qui vaudra je l'espère son pesant de croquettes !

Un jeu chat-crément complet

L'île des chats, c'est d'abord un melting pot de mécaniques.

Tout le concept de base del'île des chatss repose sur des plateaux individuels "bateaux", qu'il faut remplir au mieux avec des polyominos chats de couleurs différentes. Le comptage des points finale compte beaucoup sur votre "qualité" de remplissage. Une pièce incomplète c'est -5 points. Un rat non recouvert, c'est un point en moins l'unité. Mais dès que vous avez plus de trois chats attenants de la même couleur, vous bénéficiez d'un bonus "famille", qui croît avec le nombre. Et des trésors rares, c'est trois points l'unité.

Au début de chacun des cinq manches du jeu que compte une partie se déroule une phase de draft à la "Terraforming Mars", à savoir une récupération de cartes avec obligation de payer leur coût (indiqué en haut à droite) pour les conserver définitivement. Une phase de bag building survient aussi à ce moment là, via le tirage depuis un sac des pièces chats disponibles pour ce tour.

Le jeu intègre de plus de la gestion de ressource, le poisson. Cette monnaie du jeu sert absolument à tout : Acheter des cartes ou des pièces chats, utiliser certains effets spéciaux de carte. Et si on a beau en recevoir vingt au début de chaque manche, il faut savoir gérer son pécule au risque de ne pas pouvoir faire toutes les actions que l'on avait prévues initialement.

L'îîle des chats, c'est aussi plein de cartes, de différentes sortes. Tradition classique (objectif personnel) et publique (liée à tous les joueurs), sauvetage (pour "acheter" des tuiles), action (à jouer n'importe quand), trésor et choax (pour récupérer des tuiles bonus). Le jeu est très ouvert, et un joueur à l'aise peut vite venir à se monter des stratégies en combinant des cartes traditions et actions.

Un jeu qui chat-fouine

Ce qui est certain après ma partie découverte, c'est que je vais tenter d'acquérir très rapidement ma copie de l'île des chats.

Non pas pour sa salade de points finale, longuette et qui tranche beaucoup avec le côté jovial du thème. On peut bien passer dix minutes à déterminer le vainqueur à la fin. On est loin du jeu "famille friendly", même s'il existe une règle allégée alternative (j'en parlerai plus tard).

Non pas pour son rythme plutôt lent, qui peut déplaire. L'île des chats compte en tout six phases par tour (la pèche, l'exploration, la pose de traditions, le sauvetage, la pose de cartes oshax et trésors), en ne comptant pas la pose de cartes actions qui peut intervenir à tout moment. Cinq phases sur sept, on la passe le nez dans les cartes, à réfléchir à son jeu, à les poser. On attend souvent la phase de récupération et la pose des tuiles sur son bateau, vraiment la plus fun et dynamique.

Non pas pour son rôle de "maître de jeu", plutôt ingrat. Gérer l'ordre du tour, annoncer qui doit jouer, tirer les jetons du sac, nettoyer le marché, regrouper toutes les cartes défaussées qui finissent en tas informe. Pour une fois j'étais du côté des "à convertir", et je n'enviais pas le rôle de celui qui initiait, surtout que certains débutants ont oublié des règles cruciales en route.

Non pas pour sa boîte, incompréhensible. L'île des chats c'est plus d'une centaine de cartes, des jetons dans tous les sens, des meeples, un gros lot de plateaux. Et aucun thermoformage, rien, nada, queuchi. Ah si j'exagère, il y a un emplacement pour votre chat (blague de l'éditeur dans l'intérieur de la boîte). Si vous avez une imprimante 3D, c'est le moment idéal pour la faire tourner. Mais le filament n'est pas compris dans le prix.

Un jeu qui m'a fait chat-virer

Mais même avec tout ça, ce jeu sera mien, c'est certain.

Car le thème, en plus d'être incroyablement original, bénéficie d'une intégration soignée. L'îîle des chats, c'est déjà un pitch : Le vil Vesh Darkhand et ses armées ont décidé d'attaquer l'île des chats, et vous devez essayer d'en sauver le plus possible sur votre bateau, en n'oubliant pas de récupérer un maximum de trésors anciens. C'est chat-crément rigolo.  

En plus, chaque action d'un tour a un sens dans "l'histoire" (il faut des paniers pour récupérer des chats, etc...) et peut être expliquée en suivant un pitch écrit dans la règle. C'est chat-crément malin.

Car l'île des chats, c'est un matériel de qualité et surtout une patte (de chat) graphique qui en jette. C'est Dragolisco, un artiste "internet" dont c'est le premier jeu à la commande, et il a fait pour moi un excellent travail, sauf peut-être sur la boîte, un peu triste. Mais c'est un détail.

Car le jeu peut s'adresser à un public large. Il intègre en effet deux variantes : Un mode "famille", qui met de côté la gestion d'une majorité des cartes et des ressources, pour jouer avec les enfants à partir de 8 ans. Un mode "normal", celui expliqué dans ses lignes, plus exigeant et qui peut faire cogiter les joueurs les plus aguerris. Et si cela ne suffisait pas, le mode solo est réussi, permettant d'y jouer quand ses enfants sont au lit et sa femme partie chauffer le dancefloor en boîte de nuit.

Car l'île des chats intègre de très belles trouvailles. J'adore notamment l'idée du double marché, qui oblige à payer 3 ou 5 poissons en fonction de l'emplacement de la tuile désirée. C'est tout bête mais ça rajoute ce genre de dilemme intérieur que l'on adore détester, du genre acheter la pièce parfaite trop chère ou suivre la voix de la raison moins gratifiante. Et j'adore aussi que les cartes explorations décident à la fois de notre capacité d'exploration (récupération de chat) et notre priorité dans l'ordre du  tour. Impossible de prévoir si l'on va vraiment obtenir les pièces convoitées, et ça c'est horriblement fun et "ambiancant".

Car derrière son aspect enfantin,l'île des chats est un jeu riche et parfaitement calibré. Quand on aime la draft et les jeux à la Patchwork comme moi, on est déjà conquis. Mais dans ce jeu, toutes les mécaniques se combinent admirablement bien. Rien n'est n'est superflu, ni trop simple ni trop compliqué. Tout le monde peut y prendre plaisir, du jeun enfant qui aime construire des formes, au joueur qui découvre les jeux modernes "de réflexion", à l'expert qui trouvera quand même de quoi s'amuser une partie.  =

Voilà pourquoi je veux, je désire ardemment l'île des chats. Car c'est pour l'instant "juste" la réussite ludique de l'année pour moi. Un jeu que je prendrai plaisir à exposer, faire découvrir, et à jouer avec la famille et les amis.

par David
créé le 06 septembre 2020
Auteur(s)
Frank West
Mécanique(s)
draft de cartes
Interaction(s)
blocage
Vérifier le prix sur
J'AIME
Le thème original servit par du très bon matériel
Le mélange réussi de mécaniques qui ont fait leurs preuves
Un jeu qui peut toucher tout âge et tout niveau de joueurs
JE N'AIME PAS
Une boîte où tout le matériel (de qualité) se ballade, limite frustrant
Dommage qu'on ne puisse pas aller taquiner ses voisins, avec des tuiles de forme incongrues par exemple
EN RÉSUMÉ : Si vous aimez la draft et la pose de tuiles, l'île des chats est un jeu incontournable. Si vous cherchez un jeu qui mêle réflexion légère, stratégies multiples et thème original, aussi.
17 / 20
Top 5 dans le genre

Le jeu en détail

Complexité
Familial++
Draft, pose de tuiles, gestion de ressources (avec les casiers et les poissons), L'île des chats embarque quand même trop de mécanique de base pour les gros débutants ou les occasionnels qui jouent genre une fois tous les 3 ans. Mais le jeu est assez évolutif pour jouer avec n'importe qui en enlevant des règles. Et il y a la règle famille pour les petits.
Interactivité
Légère
L'essentiel du jeu repose sur le fait de prendre les pièces qui nous arrangent, et piquer en même temps celles que les autres convoitent. Mécaniquement l'interaction est donc froide, mais est compensée par le fait que le jeu (très familial++) se prête beaucoup à l'échange verbal.
Thématisation
Élevée
Une très belle réussite d'intégration, avec un thème qui a une histoire et qui peut parler à tous les âges.
Originalité
Quelques subtilités intéressantes
Des jeux avec des polyominos, il commence à en avoir un paquet. L'originalité vient du mélange de nombreuses mécaniques, certes en vogue, mais qui "match" bien ensemble.
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Il y a cinq minutes de préparation, lancez une vidéo youtube pour occuper les joueurs en attendant.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Boîte trop simpliste pour le matériel vendu.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Vous pouvez y jouer des dizaines de fois sans lassitude, assurement.

Pour ceux qui aiment ...

se marrer
déduire
s'évader
cogiter
s'affronter
s'investir
La tablée idéale selon moi : Avec son(sa) conjoint(e) et les enfants, en ajoutant une règle à chaque partie si besoin.

Discutons du jeu

Vos notes (0)

Il n'y a encore aucun avis sur L'île des chats. Donner votre avis ?
Les liens commerciaux présents sur cette page permettent au site de récupérer un tout petit pourcentage des ventes afin de payer le serveur et la location de jeux pour les critiques. N'hésitez pas à passer par ces liens pour vos achats si vous appréciez le site et voulez le soutenir !