Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

Les Apaches de Paris

La guerre du bluff
a
A

Concevoir des jeux distribués uniquement dans leur pays de fabrication : C'est le défi que s'est lancé la toute jeune maison d'édition française Les Tontons Joueurs.  

Si la démarche peut sembler folle au vu d'une mondialisation écrasant toutes velléités de sauver réellement notre planète, Tontons Alain (Ollier) et Tony (Rochon), les deux maîtres à bord, ont eu le mérite de se lancer dans l'aventure. Et surtout d'avoir réussi à tenir leur pari sur leur premier titre, Les Apaches de Paris !

La ville est prête pour la guerre des gangs ... dans la joie et la bonne humeur !
La ville est prête pour la guerre des gangs ... dans la joie et la bonne humeur !

Un Paris animé

Dans ce jeu de bluff, de déduction et de majorité, vous allez contrôler des gangs parisiens de la Belle Epoque cherchant à rafler le maximum de pépètes à travers la capitale. Lors de chacune des trois manches du jeu, il est possible de rafler une récompense par quartier, et seul celui qui aura envoyé le plus d'hommes aura la primeur de repartir avec. Mais n'allez pas croire que le pactole se terre à chaque coin de rue : Si on peut trouver dans ces "butins" des billets de banque ou la possibilité d'aller piquer dans les caisses de chacun de ses adversaires, on peut aussi subir des désagréments plus fâcheux, comme une visite à l'hôpital, un passage en prison ... voir la mort définitive !  

Tout le système de Les Apaches de Paris, hérité en grande partie du jeu de cartes The Boss commis par ce duo de "tontons" auteur / illustrateur en 2010, repose ici sur un grand plateau de Paris qui indique quelles types de récompenses peuvent être trouvées dans chaque quartier. Au début de chaque manche est retirée une tuile butin aléatoirement de chaque quartier pour servir de récompense, puis les joueurs vont procéder à plusieurs tours de table pour se répartir les autres tuiles comme informations sur ce qu'il n'est pas possible de récupérer (logique).  

Un début de partie (et de manche) côté joueur
Un début de partie (et de manche) côté joueur

À son tour, un joueur à la possibilité de soit placer autant de ses meeples Apaches dans un quartier, soit déplacer 1 ou 2 Apaches venant d'1 ou 2 quartiers vers 1 ou 2 quartiers adjacents, et ce sans jamais créer d'égalités numériques. Quelque soit sa décision (il ne peut rien faire s'il le souhaite), le joueur doit par contre révéler ensuite l'une des tuiles butins dont il avait pris connaissance au départ, ce qui va au fil des tours permettre de déterminer la nature du butin dans chaque coin de la ville.

Les Apaches de Paris intègre deux quartiers sans planques qui fonctionnent un peu différemment. On a d'un côté le quartier des bourgeois (numéro 9), qui offre à son vainqueur le droit de prendre un jeton dont le contenu ne sera dévoilé qu'à la toute fin de la partie. Et il y a aussi le quartier du receleur, qui permet au joueur de majoritaire de remporter un bonus de 250F par cambriolage réussi lors de la même manche.  

Le centre ville est souvent très disputé, et cela ne manque pas ici
Le centre ville est souvent très disputé, et cela ne manque pas ici

Lorsque vient le dernier tour d'une manche (chaque joueur n'ayant plus qu'un jeton tuile devant lui), l'ordre du tour est modifié de telle sorte que le joueur qui a le plus d’Apaches encore en réserve joue en premier, et celui qui en a le moins joue en dernier. Après la détermination des vainqueurs de chaque quartier, toutes les tuiles sont remélangées face cachée et replacées sur le plateau, et on repart pour une manche (si ce n'était pas la dernière) !

Le travail matériel et graphique plonge véritablement dans le thème
Le travail matériel et graphique plonge véritablement dans le thème

Le gang fait bang*

Les Apaches de Paris est indiscutablement une bien belle surprise. Derrière ses règles simplissimes à assimiler se cache un joli jeu d'ambiance qui ne manque pas d'une certaine assise tactique. Un aspect que l'on retrouve à la fois dans la mécanique de contrôle de territoire, qu'il va bien falloir négocier avec seulement 7 Apaches permanents (qui reviennent entre chaque manche) et 3 Apaches novices (une utilisation) pour toute la partie. Mais surtout en essayant de jouer au maximum de subterfuges pour tromper ses adversaires afin de les aiguiller sur de mauvaises pistes, tout en essayant de cacher son jeu et se garder des possibilités de se déplacer en masse en fin de manche quand les bonnes planques se révèlent.

La boîte est aussi étonnante que bien adaptée à son contenu
La boîte est aussi étonnante que bien adaptée à son contenu

Je ne vous cache pas qu'il vous faudra peut-être quelques dizaines de minutes pour oublier cette impression (usurpée) de jouer à l'aveugle, et réussir à prendre un peu le dessus sur un hasard qui biaise forcément l'équilibre de la game (je me mets au canadien, bonne résolution de l'année). C'est sûr que si vous tirez par exemple toutes les mauvaises tuiles de deux quartiers en début de manche, vous obtenez un certain avantage stratégique sur un joueur qui lui n'aura réussit à obtenir qu'une information lambda sur chaque coin de la ville. 

Mais cela ne veut pas dire que la partie est actée, et Les Apaches de Paris promet assez de rebondissements (via le jeu du bluff, des intox et des majorités directes qui peuvent vite tout renverser) pour offrir des parties animées où le vainqueur ne se décidera souvent que dans les derniers tours.

Pour toutes ces raisons je ne peux trop vous conseiller de jouer à Les Apaches de Paris que dans sa configuration maximale (4 joueurs), qui est vraiment la seule à valoriser au mieux l'interaction indirecte qui fait le sel du titre. Dommage par contre que l'on ne puisse y jouer à plus (au moins 6), c'est bien le genre de jeu malin, hyper facile à sortir et communicatif qui se prêterait idéalement à des grandes tablées de fin de repas chargés.  

Rien à redire sur le livret de règles qui est plutôt clair et concis
Rien à redire sur le livret de règles qui est plutôt clair et concis

Et comme si le plaisir des mécaniques ne suffisait pas, j'aimerai louer la grande qualité matérielle de Les Apaches de Paris, des meeples au rendu très sympa jusqu'à la boîte à ouverture atypique qui fait son petit effet. Le travail d'illustration général, à la fois coloré et retro, sied lui aussi parfaitement à l'esprit de cette période folle que Tony Rochon a bien fait d'édulcorer pour rester bon enfant (pas sûr que les habitants de l'époque dormaient sur leurs deux oreilles avec autant de gangs sans limites traînant dans les rues ...). Un choix gagnant, puisque malgré son thème "rude" le jeu a clairement toutes les chances de plaire à la majorité, tout en ne choquant personne.

Un jeu qui prouve au final qu'avec de belles idées mécaniques, de réelles convictions et une vraie passion, il est possible de sortir du lot de la masse tout en proposant des titres marquants. Reste à accepter de s'acquitter de quelques euros de plus par rapport à la moyenne pour participer un tout petit peu à la préservation de notre lieu de vie. La balle est dans votre camp !

*je ne l'assume pas forcément celle-là, mais faute de mieux ...

les-apaches-de-paris
Editeur(s)
Auteur(s)
Alain Ollier
Illustrateur(s)
Tony Rochon
Mécanique(s)
bluff
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2021
Âge recommandé
8 ans+
Durée de partie
60 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 06 janvier 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Playin
les-apaches-de-paris
17 / 20
Un excellent jeu
J'APPRÉCIE
Un jeu que l'on dégaine très facilement (de la mise en place à l'apprentissage)
Du contrôle de territoires malin et tout public
De la manipulation sur fond d’informations partielles, c'est plutôt rare et toujours aussi fun !
Le made in France, et de qualité, cela fait du bien ...
J'APPRÉCIE MOINS
... mais cela se paie (même si cela reste très accessible)
Pas convaincu par le jeu à 2
J'aurai adoré pouvoir envoyer des flics ou modifier les tuiles possibles de chaque quartier (mais là je fais mon gourmand)
EN RÉSUMÉ
Un jeu de majorité malin et dynamique, pour un thème original et une édition qui donne le sourire : Les Apaches de Paris pourrait vite devenir votre jeu de bluff préférentiel pour des petites tablées !
jeu de société coup de coeur

Le jeu en détail

Complexité
2 étoile(s)
Familial ou occasionnel
Une poignée de règles et un jeu très porté sur le bluff, Les Apaches de Paris se veut être un titre jouable par le plus grand nombre, des grands enfants à des joueurs peu adeptes des plaisirs ludiques.
Interactivité
4 étoile(s)
Élevée
Si l'interactivité est très indirecte dans l'ensemble (du blocage surtout), le jeu intègre une grosse part de communication, de bluff et de tromperies tactiques qui créé une vraie "ambiance" autour de la table
Thématisation
4 étoile(s)
Élevée
Le thème original très bien exploité et l'ajout du plateau sont de vrais atouts au moment de choisir un jeu immersif à lancer.
Originalité
4 étoile(s)
Un ou plusieurs ajouts marquants
Forcément, Les Apaches de Paris n'a rien inventé puisqu'il reprend beaucoup d'un ancien titre des mêmes auteurs. Mais le jeu était quand même assez confidentiel, et cette nouvelle boîte procure assez de sensations différentes de ce qu'on a l'habitude de jouer pour en faire une œuvre plutôt originale dans l'ensemble.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Boîte un peu simpliste, mais ça fait le travail.
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Vous pouvez y jouer des dizaines de fois sans lassitude, assurement.
La tablée idéale selon moi : Si vous voulez profiter à fond du jeu, c'est à 4 (voir 3 au pire) qu'on profite au mieux de Les Apaches de Paris. Et avec des adversaires sournois, perfides et sans états d'âme, c'est mieux !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation