Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
merchants-of-dunhuang
CRITIQUE
Merchants of Dunhuang
Le chameau-fort
par David
créé le 12 juin 2021
Afficher les photos dans l'article ?

Quoi, vous ne connaissez pas Dunhuang ? Non mais vraiment... C'était pourtant l'une des villes incontournables de la route de la soie, un réseau de routes commerciales entre l'Asie et l'Europe qui a donné ses premières lettres de "noblesse" au capitalisme entre le premier siècle av. J.-C. au Moyen-Âge (je fais le malin, mais je n'en savais rien avant d'écrire cet article et chercher des infos).  

Mais désormais vous pouvez remercier l'auteur italien Gabriele Bubola qui va, avec Merchants of ... Dunhuang (cela tombe bien), vous permettre tout comme moi de rattraper vos mauvaises notes en histoire-géo, tout en jouant au commerçant intrépide !

Une mise en place pour 4 joueurs
Une mise en place pour 4 joueurs

Dunh règle à l'autre ...

Démontrer que vous êtes le meilleur négociant du nord-est de la Chine, en récupérant les meilleures marchandises et en réalisant le plus bel étal, c'est le défi que vous propose Merchants of Dunhuang.  

Pour résumer, le jeu repose essentiellement sur une piste de déplacement circulaire, un double système de ressources (argent et rubis slash prestige), et des tuiles personnages pouvant vous offrir chacun un bénéfice spécifique dès que vous vous y arrêtez. Mais ce qui fait le gros du jeu est le deck de cartes marchandises, s'étalant de 1 à 10, et composé d'autant d'occurrences de chaque carte que sa valeur numérique (il y a 3 cartes numéro 3, 7 cartes numéro 7 etcetera..).  

Mon étal commence à prendre forme
Mon étal commence à prendre forme

La grand originalité de Merchants of Dunhuang vient de ses deux conditions de victoire juste... diamétralement opposées. En tant normal (ce que vous allez tenté de faire au départ), obtenir 4 jetons majorité et avoir dans le même temps au moins 4 cartes de valeurs différentes en main permet de remporter immédiatement la partie.  

Par contre, s'il n'y a plus de pioche disponible après qu'un joueur ait fini de jouer, on termine le tour en cours et on procède à un décompte final. Chaque joueur totalise alors ses jetons majorité (chacun valant 2 points), ses jetons prestige (1 point unitaire) et a le droit d'ajouter une fois chaque valeur de carte de sa main qu'il a en majorité par rapport à ses adversaires (non strict, les égalités comptent). Celui qui obtient ici le plus de points est déclaré vainqueur.  

Mais avant cet éventuel décompte, il y a la partie à proprement dite, où chaque joueur doit enchaîner à tour de rôle trois actions : Déplacer le jeton chameau, ramasser la carte marchandise située au devant de la case de destination, et choisir entre activer le pouvoir du personnage de ladite case ou prendre 3 pièces dans la réserve.

Le déplacement du chameau, à bien réfléchir pour bénéficier du meilleur couple carte / pouvoir !
Le déplacement du chameau, à bien réfléchir pour bénéficier du meilleur couple carte / pouvoir !

Le déplacement du chameau se fait dans le sens horaire du circuit et est obligatoire. Au delà d'une case de déplacement (gratuit), le joueur doit s'acquitter d'une pièce par case supplémentaire franchie.

Une fois la carte marchandise récupérée, le joueur peut soit la conserver dans sa main, soit la placer dans son étal devant lui. Et c'est là où les jetons majorités rentrent en scène : Dès qu'un joueur réussit à proposer autant voir plus d'une carte d'une valeur que ses adversaires, il récupère le jeton dans la réserve (si c'est le premier) ou chez le joueur qui le possédait jusqu'alors.

Vient ensuite le choix entre l'argent et l'activation de pouvoir. Ce dernier est varié, et peut aller de la simple récupération de cartes ou de jetons Prestige, a des actions beaucoup plus stratégiques et taquines, comme intervertir deux cartes entre sa main et son étal, ou échanger des cartes avec le joueur de son choix.  

Après son tour on complète le circuit d'autant de cartes marchandises manquantes, en les tirant du deck de marchandises principal. Et c'est ensuite au joueur situé à gauche du joueur actif d'effectuer ses actions..

Le matériel de Merchants of Dunhuang, aussi joli que qualitatif
Le matériel de Merchants of Dunhuang, aussi joli que qualitatif

Arrondir les huang

Merchants of Dunhuang se montre être un vrai concentré de légèreté, de fun et de plaisir, qui réussit en plus le pari de trouver cet équilibre idéal pouvant convenir à une majorité de joueurs.

Par contre, sachez qu'il ne révolutionne en rien le jeu de collection et de majorité, par des mécaniques vues et revues (mais parfaitement calibrées) et des règles vraiment abordables (même s'il vous faudra bien deux minutes pour bien expliquer les différents pouvoirs disponibles). Mais la présence d'un système de pouvoirs et la possibilité de payer ses déplacements permettent d'atténuer la variabilité du hasard et d'ajouter une vraie surcouche de profondeur tactique à ses choix.  

Gros point positif du titre, il permet vraiment d'être joué avec des tablées hétéroclites. Quand un enfant ou un joueur occasionnel prendra vite connaissance des petites stratégies évidentes (comme par exemple tenter de récupérer les cartes de plus faible valeur) et aura plaisir à jouer la course aux majorités, le joueur plus calculateur pourra lui s'amuser à retenir les cartes passées, à compter les probabilités, afin de maîtriser le plus possible le hasard du tirage et des déplacements de chacun.

L'intérieur de la boîte, qui aurait peut-être mérité un petit effort
L'intérieur de la boîte, qui aurait peut-être mérité un petit effort

Si Merchants of Dunhuang est plaisant à parcourir, c'est aussi en partie grâce à son matériel. Des illustrations marquées et très colorées, des plaquettes personnages au carton bien épais, des pièces avec un trou au centre (typique du Pays du Soleil Levant), tout est qualitatif et participe à créer une petite ambiance de "zouk orientale" autour de la table. Reste quand même que le nom du jeu n'est pas super prononçable de par chez nous, et que le fait que je sois obligé d'aller vérifier l'orthographe sur Internet toutes les 10 minutes n'en fait pas un atout commercial et marketing de dingue … mais c'est un détail qui n'a aucune incidence surtout une fois que vous avez le jeu dans votre ludothèque.

Je finirai par parler de cette double condition de victoire, la seule mais excellente "originalité" du jeu, qui ajoute une part non négligeable de profondeur à l'ensemble. Quelle stratégie adopter ? Quand basculer sur le deuxième objectif ? On se pose toujours un milliard de questions, et l'inconnue de la main de cartes des autres crée une véritable tension qui ne cesse de monter crescendo au fur et à mesure que les joueurs récupèrent des jetons majorité.  

Clairement, la course à la condition immédiate se montre aussi motivante que grisante, et participe à créer à la fois du dynamisme et une belle interactivité indirecte autour de la table. Vous allez d'ailleurs souvent passer plus de temps à épier les étals de vos adversaires que le vôtre, et de tenter de piquer les cartes qui semblent bien trop puissantes pour un joueur un peu trop en avance !

Le livret de règles se montre aussi clair et concis qu'efficace
Le livret de règles se montre aussi clair et concis qu'efficace

Du reste, ce jeu à double niveau s'est avéré chez moi étonnamment assez clivant. En cause ? Une course à la victoire immédiate tellement prenante, tellement intense, que j'ai pu constaté à plusieurs reprises une certaine déception chez des joueurs quand arrive la fin du deck de marchandises et ce décompte final qu'ils n'avaient pas anticipés. Vous me direz que c'est le jeu qui veut ça, que c'était bien expliqué en amont, et que normalement, on ne se fait surprendre qu'une fois. Je suis totalement d'accord sur les faits.  

Mais n'empêche. Est-ce que ces personnes (souvent peu joueuses de base) auront envie de rejouer à Merchants of Dunhuang si je leur repropose ? (Je n'ai malheureusement pas eu la possibilité d'expérimenter ce cas de figure encore...). À voir. 

Mais si cela ne me pose pas de problème personnellement, et que cela donne une véritable consistance à ceux qui cherchent un minimum "de viande", cela m'interpelle tout de même sur le bien-fondé de cette règle qui peut créer des désillusions chez vous autant que chez moi.  

Dans tous les cas, on peut tout de même être légèrement déçu de la sous-utilisation des jetons Prestige, qui aurait pu être par exemple le centre d'intérêt d'une deuxième contrainte immédiate (en nous offrant gracieusement davantage de nœuds au cerveau dans la foulée). Et d'une fin un peu abrupte (si on ne regarde pas le deck principal fondre comme neige au Sahara) si on se prend au jeu de cette course aux jetons majorités. 

Mais si je suis aussi tatillon, c'est que Merchants of Dunhuang m'a beaucoup plu, que l'on était pas loin (selon moi) de la petite perle incontournable des ludothèques. Et qu'il devrait malgré ses "défauts" trouver sans mal des gens en masse pour l'acquérir. 

S'ils arrivent, bien entendu, à se souvenir du nom.

merchants-of-dunhuang
Editeur(s)
Mandoo Games
Auteur(s)
Gabriele Bubola
Illustrateur(s)
Martin Mottet
Mécanique(s)
collection
Interaction(s)
altération d'élément
blocage
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2021
Âge recommandé
8+
Durée de partie
30 min
ACHETER SUR
Mes photos
J'APPRÉCIE
Le matériel à la fois qualitatif et immersif
L'intégration astucieuse de deux conditions de victoire (pour les plus joueurs)
Une rejouabilité assurée par la présence de tuiles personnages double face ...
J'APPRÉCIE MOINS
... qui ne sont pas tous très intéressants
Le passage "mental" au décompte final qui peut décevoir les joueurs plus occasionnels
EN RÉSUMÉ
Bien édité, ultra coloré et frais malgré son manque d'originalité global, Merchants of Dunhuang cache dans sa petite boîte un vrai concentré de plaisir et de profondeur stratégique, qui plaira sans nul doute à ceux qui aiment les jeux de collection et de majorité interactifs. Mais attention, le jeu des conditions de victoire, qui signale dans les deux cas la fin du jeu de façon de manière très soudaine, peut décevoir des joueurs.
16 / 20
Excellent jeu

Le jeu en détail

Complexité
Familial++
Les règles de Merchants of Dunhuang sont simples d'accès. Reste que la profusion de pouvoirs et la petite gymnastique intellectuelle nécessité par les conditions de victoire peut décourager ou rendre perplexe les joueurs vraiment peu habitués.
Interactivité
Élevée
Le jeu offre autant d'interaction directe (voler des cartes et des jetons majorités) qu'il sait créer un vrai climat de suspicion vous obligeant à regarder continuellement le jeu des autres.
Thématisation
Moyenne
S'il n'arrive jamais qu'on appelle une carte par la marchandise représentée dessus, et que l'esprit "commerce" est quand même très imagé, l'effort fait sur la thématisation est suffisante pour créer une petite ambiance "sable et marchandage" autour de la table.
Originalité
Un ou plusieurs ajouts marquants
Merchants of Dunhuang se distingue vraiment par son jeu de la double condition de victoire. Le reste (déplacements, collection, majorité) c'est du ultra classique, mais bien exécuté.
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Boîte un peu simpliste, mais ça fait le travail.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Vous pouvez y jouer des dizaines de fois sans lassitude, assurement.
La tablée idéale selon moi : Besoin d'un petit jeu d'ouverture ou de remplissage lors d'une soirée de jeux entre "réguliers" ou "experts" ? N'hésitez pas à penser à Merchants of Dunhuang.

Commentaires

Affiliation et soutien

Si le contenu du site vous plait, n'hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux et à passer par les liens commerciaux d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par ces liens me permet en effet de toucher une petite commission sur la vente (totalement transparente pour vous), m'aidant à payer les frais de fonctionnement généraux, investir dans des nouveautés à chroniquer et me permettre de continuer à proposer un site gratuit et totalement libre de publicité !


Un gros merci d'avance pour votre soutien :)

À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation