Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

MOB : Big Apple

C'est dans la boîte !
a
A

La prohibition à tous les coins de rue, une guerre de gangs sur fond de contrebande d'alcool, ... c'est dans un new yorkais des années 20 explosif et tourmenté que vous allez évoluer avec MOB : Big Apple. Un titre particulier pour un jeu pour deux joueurs exclusivement qui décide de proposer un cocktail de mécaniques assez varié pour le genre.

La ville et ses différents quartiers, là où beaucoup de conflits vont se régler
La ville et ses différents quartiers, là où beaucoup de conflits vont se régler

La course à la majorité va cependant driver l'essentiel de vos décisions. Le plateau central affiche six quartiers (Bronx, Harlem, Hell's Kitchen, Little Italy, Chinatown et Brooklyn) dans lesquels vous allez essayer d'envoyer un maximum de vos hommes de main pour remporter les caisses de contrebande disponibles. Si une partie se déroule en 3 manches, ce n'est toutefois qu'à la toute fin de la dernière manche que le butin sera réparti. 

Tout le sel du jeu va donc consister à placer vos troupes, envoyer de nouvelles cargaisons et jouer de vos jetons espions (dont les valeurs ne seront dévoilées que lors de l'affrontement final) pour tenter de prendre le contrôle définitif de la ville.  

Deux choix possibles seulement quand vous allez lancer les dés pour remplir vos voitures.
Deux choix possibles seulement quand vous allez lancer les dés pour remplir vos voitures.

Une manche débute toujours par l'arrivée de 20 hommes de main devant chaque camp, et prend fin quand les deux adversaires sont à cours de main d'œuvre ou ne peuvent plus agir. Tous les hommes qui survivent entre deux manches restent sur place et servent de "base" de construction stratégique pour la suite de la partie.

Le tour d'un joueur se compose toujours de deux phases. Dans la première (optionnelle), il lance le dé noir et le dé blanc et peut affecter soit un nombre d'hommes de main de la valeur du dé blanc au devant de l'emplacement quartier indiqué par le dé noir, soit l'inverse. Dans la deuxième phase, il est invité à activer l'un des emplacements encore libres du plateau actions dédié en y plaçant le nombre d'hommes de main indiqué.  

Le plateau d'actions, une zone
Le plateau d'actions, une zone "placement d'ouvriers" qui va vous permettre de monter votre stratégie globale

Ce plateau permet un large éventail d'agissements, comme déplacer un maximum de 3 homme d'une voiture à une autre (le "au devant d'un quartier" plus haut), ou vider une voiture dans un quartier (cf. placer les meeples sur la case quartier). Vous pouvez aussi par ce biais déplacer un jeton espion ou une caisse sur le quartier de votre choix, ou bien bouger le jeton procureur d'un cran dans votre direction (il a le droit à une piste spécifique). 

Certaines cases affichent des petits icônes bonus qui, pêle-mêle, peut vous offrir le droit d'ajouter une nouvelle caisse, retourner un jeton espion ou tirer sur une voiture adverse.

Une fois que les joueurs n'ont plus d'hommes de main dans leur entrepôt, ceux encore "en voiture" sont placés dans les quartiers attenants. On résout alors la piste procureur (qui offre des actions bonus au joueur qui le contrôle) puis on passe à une résolution de conflits dans chaque quartier, avec pour règle que chacun perd autant d'hommes de main que celui qui en avait le moins à cet endroit.

Votre réserve d'hommes de main, et les 20 élus qui auront le droit de se battre lors de la manche courante
Votre réserve d'hommes de main, et les 20 élus qui auront le droit de se battre lors de la manche courante

Et ce melting-pot de saveurs mécaniques est une vraie réussite selon moi. 

Au contrôle de zone, au placement d'ouvriers très euro se mêlent se mêlent du bluff, du jeu d'influence et le hasard des dés (voitures, tirs) pour des parties au final aussi tendues que très agréables.  

C'est certain, il est très compliqué dans MOB : Big Apple d'établir une stratégie au long cours, voir même de conserver un minimum de certitudes sur une manche (surtout au début), tant le visage d'un quartier peut changer en un tour, les espions faces cachés peuvent tout renverser en fin de partie ou les différents tirages peuvent malmener ses désiratas initiaux.  

Une petite boîte transportable et astucieusement segmentée (avec des boîtes personnelles amovibles)
Une petite boîte transportable et astucieusement segmentée (avec des boîtes personnelles amovibles)

Mais si le contrôle n'est pas total (et peut faire fuir les plus fins tacticiens), on arrive tout de même à dégager une certaine jouissance avec des coups bas, des fausses pistes ou des retournements savamment orchestrés par des petits enchaînements bien pensés.

La piste procureur se montre d'ailleurs souvent déterminante, les avantages qu'elle procurent prenant effet avant de possibles fusillades de fin de manche (et la récupération des boîtes de contrebande en fin de partie). C'est une des petites idées qui créent des dilemmes incessants dans MOB : Big Apple (comme protéger vos hommes en voiture, un vrai cauchemar) et qui donnent de la matière à un titre déjà bien riche en subtilités.

Le livret est clair et plutôt bien agencé
Le livret est clair et plutôt bien agencé

Et ce que j'adore dans MOB : Big Apple, c'est l'imprégnation de son thème. Le jeu a beau être très mécanique dans le fond, tout respire ici la mafia, sa violence, la dangerosité du milieu. Que ce soit par les actions que le jeu propose (exterminer des hommes sur la route ou corrompre un procureur, c'est pas commun !) ou par les bouleversement incessants que l'on subit tout au long d'une partie courte mais toujours intense.  

L'aspect visuel du titre y fait aussi pour beaucoup. Entre le matériel très qualitatif à base de jetons poker et de meeples très bien travaillés, et un travail d'illustration sobre et au rendu luxueux, il est difficile de ne pas se prendre au jeu de cette petite guerre de gangs en moins de trois quart d'heure. 

Alors MOB : Big Apple, une belle surprise du jeu pour deux joueurs de 2022 ? Clairement oui, même si je pense qu'il faut trouver l'adversaire idéal, celui qui vous mettra au défi, qui pourra permettre de générer des parties au dénouement toujours incertain, afin de profiter de tout son potentiel !

mob-big-apple
Éditeur(s)
Auteur(s)
Steve Finn
Illustrateur(s)
Ossi Hiekkala
David Sookochoff
Mécanique(s)
majorité
lancer de dés
Nombre de joueurs
2
Date de sortie française
2022
Âge recommandé
14 ans+
Durée de partie
45 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 25 octobre 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Playin
mob-big-apple
17 / 20
Un excellent jeu
J'APPRÉCIE
Un mix intelligent de mécaniques "euro" et "d'ambiance"
Un thème aussi prégnant que magnifiquement mis en images
Une vrai richesse de gameplay dans un format / prix contenu
J'APPRÉCIE MOINS
La "chance" qui peut jouer des tours
Des certitudes qui viennent tardivement, surtout si vous ne vous occupez pas des espions
EN RÉSUMÉ
En plus d'être un jeu tactique malin et indécis jusqu'au bout, MOB : Big Apple s'avère être une vraie réussite d'intégration thématique. Un des tops 2 joueurs de l'année, assurément !
jeu de société coup de coeur jeu de société incontournable d'une ludothèque

Le jeu de société en détail

Complexité
2 étoile(s)
Familial++
MOB : Big Apple est riche en mécaniques "modernes" et nécessite l'apprentissage d'une iconographie, mais si vous avez un adversaire qui a l'habitude de jouer, cela ne devrait pas poser trop de problème
Interactivité
3 étoile(s)
Agression / communication forte
On est ici dans un jeu de contrôle de territoires mêlé à du bluff et de la perfidie. On tape le max dans cette catégorie !
Thématisation
3 étoile(s)
Élevée
Pour moi une grosse force du jeu. Tous les marqueurs du thème sont présents, et toutes les mécaniques (mêmes "hasardeuses") fonctionnent bien avec les actions associées.
Originalité
3 étoile(s)
Un ou plusieurs ajouts marquants
Pris à part, les ingrédients sont archi-classiques. Mais ensemble, cela fait un jeu à 2 qui ne ressemble véritablement à aucun autre !
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Inserts et boîte bien adaptés, jeu qui se sort et range rapidement.
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Vous pouvez y jouer des dizaines de fois sans lassitude, assurement.
La tablée idéale selon moi : Il faut un joueur qui aime le bluff. Et si en plus il aime se faire humilier par votre talent de manipulateur c'est encore mieux (mais si c'est l'inverse ça passe aussi) !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation