Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
Next Station : London
TEST
Next Station : London
Destination plaisir
a
A

Attention ! Des joueurs m'on fait remarqué que mes photos affichaient un gros souci de règle (des intersections interdites même avec des couleurs différentes). J'attends d'y rejouer pour refaire des photos et peut-être modifier mon ressenti (qui au global devrait rester identique). Désolé pour cette incompréhension !

Quoi, encore un quelque chose and write ? Bah oui, c'est la mode, c'est pas de ma faute désolé. Mais si cela peut vous rassurer, Next Station : London n'a beau pas révolutionner le genre, il y a quand même possibilité de s'y amuser comme des petits fous. Et ça c'est déjà pas mal, n'est-ce pas ?

Une mise en place rapide avec seulement des crayons, des feuilles et un petit paquet de cartes
Une mise en place rapide avec seulement des crayons, des feuilles et un petit paquet de cartes

Le métro ne passera pas deux fois

Mais avant de m'expliquer plus longuement, il faut savoir que l'objectif y est de construire un meilleur système de métro de Londres que vos adversaires.  

Lors de chaque manche, vous allez prendre en main un crayon de couleur différent et pouvoir tracer l'itinéraire d'une ligne jusqu'à ce que le paquet général révèle la cinquième carte souterrain (fond rose et jaune), ce qui déclenche un petit décompte intermédiaire. Dès qu'une carte est révélée, vous pourrez prolonger l'une des extrémités de votre ligne vers une station arborant le même symbole. Le jeu impose tout de même quelques contraintes de tracés, comme suivre les pointillés, ne jamais changer de direction entre deux stations, ne pas doubler une voie ou ne pas croiser sa propre ligne de couleur.  

Vous pouvez par contre allégrement croiser une autre ligne, ou mieux traverser la tamise et créer des correspondances, ce qui vous rapporteront des points supplémentaires tout au long de la partie.  

Les choix immédiats sont limités, mais pas ceux à long terme !
Les choix immédiats sont limités, mais pas ceux à long terme !

Rayon subtilités, il faut quand même savoir que le plan de votre ville affiche 5 stations spéciales, dites touristiques, qui viendront étoffer votre feuille de scoring en fonction du nombre de fois que l'une de vos lignes y passe (notation en bas de la feuille). Et que la gare centrale est une destination joker, que vous pouvez rejoindre en utilisant n'importe quel symbole de carte.  

La qualité de chacune de vos lignes va beaucoup dépendre de leurs longueurs. Il existe en tout 13 quartiers, 9 de base (formant un carré 3x3) et 4 situées aux "coins" de la carte. En fin de manche, vous déterminerez la valeur primaire d'une ligne en multipliant le nombre de quartiers desservis par le nombre de stations traversées dans le quartier le plus fourni. Si le jeu encourage donc à traverser la ville en large et en travers, la conséquence néfaste pourrait être une densification trop importante de votre centre ville qui pourrait rendre compliqué de tracer vos dernières lignes.  

Un livret
Un livret "plan de la ville" dense mais qui amène bien les règles

Un tram peut en cacher un autre

Et c'est ce genre de petits détails qui, mis bout à bout, génère de la réflexion gratifiante et beaucoup plus consistante que la boîte laisse à penser de prime abord.

Pourtant, de base, une carte et son symbole ne vous offriront la plupart du temps que 2 ou 3 stations valides possibles. Mais beaucoup de Next Station : London se construit sur l'anticipation (des symboles qui restent dans le paquet, des lignes qu'il reste à construire ...) afin d'effectuer les choix les plus judicieux tout en gardant sous le coude un maximum de possibilités de jeu pour ses prochains tours. 

Il faudra aussi toujours prendre en compte que, si le paquet contient 13 cartes au départ, les 5 cartes roses peuvent rapidement sortir. Ce qui vous oblige à continuellement imaginer des "portes de sortie" pour ne pas risquer de perdre trop de points par rapport à vos concurrents.  

Dépasser les 100 points, la base d'une bonne partie (sans extensions)
Dépasser les 100 points, la base d'une bonne partie (sans extensions)

Et en plus de son gameplay simple mais profondément addictif, Next Station : London a aussi deux grandes qualités pour lui.  

La première, c'est le travail visuel remarquable effectué. Il a beau être clivant (et j'avouerai que je ne serai jamais allé vers le jeu pour cela au départ), ce style retro pop acidulé colle parfaitement à l'ambiance "souterraine chic" que représente le réseau londonien. Les "ayants droits" ont d'ailleurs poussé le vice jusqu'à proposer un livret de règles au format plan de ville pour épouser au plus près le thème, déjà bien mis en valeur par des logiques financières réalistes (devoir faire des intersections, bien desservir les monuments de la ville ...).

Une boîte pratique et qui peut s'emmener partout !
Une boîte pratique et qui peut s'emmener partout !

Et j'aime aussi beaucoup l'universalité du titre. De base, Next Station : London se prend en main très facilement, et pourra amuser du joueur dilettant (ou beaucoup moins concentré) à celui qui aime un peu se creuser les méninges. Mais il est aussi très facile de le simplifier (en enlevant de l'équation les correspondances par exemple) pour y faire jouer les plus jeunes enfants. Ou au contraire intégrer une (ou les deux) très bonnes extensions incluses dans la boîte pour rajouter du piment entre connaisseurs bien avertis.  

Pour sûr, on peut trouver des petits défauts à Next Station : London. La phase de scoring finale se montre étonnamment chargée (merci les croisements ...) au regard de la fluidité générale du jeu (tout se fait en simultané, cela aide...). La tonne de livrets de règles incluse ne fait pas non plus super écolo, en plus d'occuper inutilement la moitié de la boîte, même si niveau transport et optimisation des frais éditeur cela peut se comprendre. 

Deux petites extensions qui apportent une
Deux petites extensions qui apportent une "replay value" appréciable

Un sentiment plus vif celui-ci, viendrait de ce manque de quelques cartes dans le paquet général qui permettrait de pousser le concept dans ses retranchements, l'optimisation prenant souvent trop le pas sur la complexité du réseau (que j'aurai priorisé si j'avais été l'auteur, mais c'est parce que j'adore ça).

Mais rassurez-vous, cela n'est vraiment rien par rapport au plaisir que l'on a à jouer à Next Station : London. Une vraie et belle redécouverte d'un genre et qui semble-t-il fera rapidement des petits, Tokyo étant la star annoncée du prochain opus. On a hâte ici ! 

next-station-london
Éditeur(s)
Auteur(s)
Matthew Dunstan
Illustrateur(s)
Maxime Morin
Mécanique(s)
roll & write / flip & write
Nombre de joueurs
1-4
Date de sortie française
2022
Âge recommandé
8+
Durée de partie
30 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
Mise en ligne : 02/09/22
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Playin
acheter sur Philibert
NOUVEAU ! (mise à jour 26/05)
Passage du site complet sur la nouvelle double notation (une de positionnement et une totalement subjective, les deux sur 10). Si vous constatez des différences entre un ancien test et la notation (remise à jour avec mon "expertise" d'aujourd'hui), n'hésitez pas à me contacter !
J'APPRÉCIE
Une vraie richesse tactique dans une mécanique générale très accessible
Un thème parfaitement retranscrit dans le design et le scoring
Des petites extensions qui ajoutent de la durée de vie
J'APPRÉCIE MOINS
Un scoring final un peu lent qui casse un peu la dynamique de jeu (je chipote hein)
Limité à 4 joueurs, snif ...
Tous les livrets des différentes règles qui alourdissent la boîte "pour rien"
EN RÉSUMÉ
Next Station : London ne paie pas de mine comme cela. Mais c'est peut-être le flip & write malin et addictif incontournable de cette année 2022. À tester d'urgence !
9
/ 10
Valeur sûre du genre !
David
8

Le jeu en détail

Complexité
pas de note
Le pool de règles est un chouïa plus dense que la moyenne du genre. Mais le jeu reste très accessible (et fortement customisable), ce qui le rend plutôt universel.
Thème
pas de note
Je n'aurais pas dis ça la première fois que j'ai ouvert le jeu. Mais une fois la partie lancée tout concorde à vous plonger dans l'ambiance. Jusqu'à presque avoir envie de faire plus de lignes ou dessiner sur une map commune ! (je facture l'idée, attention)
Originalité
pas de note
À part la longueur des manches variables, on ne peut pas dire que le jeu révolutionne le genre. Mais on a pas toujours besoin de cela pour s'amuser.
Mise en place
étoile videétoile videétoile videétoile vide
Interminable, à préparer avant l'arrivée des joueurs.
Prise en main
étoile videétoile videétoile videétoile vide
Du très lourd, grosse concentration et vidéo règle requise !
Rangement
étoile videétoile videétoile videétoile vide
Une boîte où tout rentre au chausse pied, atroce !
Variabilité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Des petites modifications possibles à la mise en place qui peuvent changer les sensations de jeu.
La tablée idéale selon moi : Un jeu qui fonctionne dans toutes les configurations. Faut juste avoir des gens qui ont envie de jouer devant leur feuille !

Retours de joueurs

Votre plaisir de jouer et envie d'y revenir À VOUS, en une note sur 10 !
Votre moyenne
-
Ma note
+
5
-

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)