Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
Pagan : Le Destin de Roanoke
TEST
Pagan : Le Destin de Roanoke
Il ne peut en rester qu'un
a
A

An 1587 de notre ère. À Roanoke, une nouvelle colonie des Etats-Unis, la disparition d'un éminent explorateur attise les rumeurs de la présence d'une sorcière au sein de la communauté. Les villageois, aussi désemparées qu'en colère, recrute alors un chasseur de sorcières qui, après une enquête préliminaire, dresse une liste de 9 suspects et ne va pas tarder à se lancer dans une enquête approfondie. Mais ce qu'il ne sait pas encore, c'est que la sorcière est en train de préparer un rituel de renaturation pour prendre le contrôle des lieux. Qui sera le plus rapide pour réaliser son objectif ?

Le plateau Village central, là où les coups bas se font et se défont
Le plateau Village central, là où les coups bas se font et se défont

Si on est depuis plusieurs mois assailli par des jeux d'affrontements pour 2 joueurs, et qu'il est encore impossible de dégager un ou plusieurs vainqueurs, Pagan : Le Destin de Roanoke a au moins un mérite : Éclater toute la concurrence sur le plan thématique. Je ne pouvais pas commencer cet article par autre chose que cet aspect du titre, tant il a grandement participé à en faire ma hype ultime depuis ma découverte au salon pro de Vichy 2022. Et tant il m'éblouit à chaque ouverture depuis que possède une copie par trop loin de mes mimines crochues.

Il y a d'abord l'extrême originalité de son sujet principal, à louer. Même si je ne suis de base attiré par les mythes autour de Salem, ou un grand connaisseur de chasses aux sorcières (j'ai juste loué une certaine passion à la série Buffy, comme tous les "jeunes" de mon âge...), Pagan : Le Destin de Roanoke offre, comme un peu Netrunner avant lui, un sujet puissant et sortant des sentiers battus qui font que l'on est irrémédiablement happé par son monde dès l'ouverture de la boîte.

Un plateau sorcière juste avant le début de la partie
Un plateau sorcière juste avant le début de la partie

Sa puissance évocatrice ne serait à mon avis rien sans l'art fantastique de Maren Gutt, Lead Illustrateur chez Wyrmgold (l'éditeur originel). Vous êtes adeptes de jeux vidéos ? Vous penserez forcément à Darkest Dungeon, un rogue like qui a fait beaucoup de sa réputation sur son art dérangé (et sa difficulté, c'est le genre qui veut ca).

Un style visuel similaire, pour un trait rugueux et sombre qui "matche" parfaitement à l'ambiance ténébreuse que veut insuffler le titre sur une table de jeu. Et si le noir prédomine ici beaucoup, la couleur reste présente, toujours utilisée à bon escient pour faire notamment des plateaux des œuvres géniales. Tout en permettant de facilement discerner les éléments des deux personnages qui s'affrontent (violet pour la sorcière, rouge pour le chasseur) dans un combat asymétrique qui ne peut vous laisser de marbre.

Avoir de l'intérêt pour un villageois peut-être multiple, de son action intéressante à une plus grosse place dans l'intrigue !
Avoir de l'intérêt pour un villageois peut-être multiple, de son action intéressante à une plus grosse place dans l'intrigue !

Car niveau gameplay, vous l'aurez compris, les deux joueurs n'ont ici pas le même but. La sorcière l'emporte si elle réussit à déclencher son rituel ou voit le chasseur exécuter trois villageois innocents. Le chasseur de sorcières gagne lui s'il tue la sorcière ou réussit à innocenter 8 villageois sur les 9 suspects en lice. Deux salles deux ambiances (comme on dit au fin fond du Luberon). Mais avec en commun cette liste de 9 suspects, disposés initialement sur le plateau Village situé au centre de la table, avec qui chacun va pouvoir interagir pour avancer dans son objectif. 

Pagan : Le Destin de Roanoke use pour mécanique principale du placement d'ouvrier. Envoyer un de ses meeples sur un villageois permet à la fois de déclencher sa compétence, mais aussi de pouvoir répartir des jetons sur des villageois affichant le même symbole.  

Le jeu de la sorcière se base sur des jetons Secret, qu'elle pourra convertir en jeton Faveur dès que son villageois actif en possède 3. L'intérêt ? Il faut au minimum trois Faveurs sur le citoyen qui correspond à son identité secrète tirée au départ du paquet Suspects pour avoir le droit de déclencher ce fameux rituel victorieux.  

Que l'on amène au bucher ceux qui disent que le jeu n'est pas magnifique !
Que l'on amène au bucher ceux qui disent que le jeu n'est pas magnifique !

Le chasseur possède lui, dans sa besace des jetons Indice transformables en jetons Preuve, selon les mêmes conditions. Ces jetons sont par contre toujours déplacés dans la réserve du joueur, et lui permette d'innocenter un citoyen (en piochant une des 8 autres cartes du paquet Suspects).

Le deckbuilding est aussi à l'honneur de Pagan : Le Destin de Roanoke, avec la présence pour chaque camp d'un paquet spécifique contenant chacun 4 types de cartes différentes. 

La sorcière peut recruter une familier, déclenchable avec un ouvrier particulier, ou invoquer des malédictions, permanentes tant que le chasseur ne les a pas levées. Mais elle peut aussi lancer des charmes, cartes à capacité immédiate, ou préparer des potions pour obtenir de puissants effets ponctuels.

Le chasseur a de son côté un attirail différent. Il peut recruter des alliés, dont il devra payer le "travail" à chaque fin de tour pour avoir le droit de les conserver, ou trouver de nouveaux lieux, offrant de nouvelles actions possibles. Alors qu'une carte enquête modifie la capacité du villageois sous lequel elle est placée, quand une carte évènement est résolue immédiatement.

Une boîte pas trop encombrante pour un thermo carton qui fait l'essentiel
Une boîte pas trop encombrante pour un thermo carton qui fait l'essentiel

Et ce qui est sûr, c'est que Pagan : Le Destin de Roanoke met vraiment l'asymétrie à l'honneur. Car au dela des conditions de victoire très différentes, le jeu propose un panel de sensations opposées selon le camp que l'on décide de prendre en main. Vous êtes sorcière ? Il faudra user d'un maximum de bluff et de sens de la distraction pour conserver son identité secrète jusqu'au rituel final. Tout l'inverse du chasseur qui devra faire preuve de déduction et d'un vrai talent d'analyse des mouvements de  son adversaire pour le débusquer avant qu'elle agisse sans retour arrière possible.

Le jeu offre pour cela une profondeur de choix et de stratégies incroyables, bien aidées par une variété de cartes assez démentielle (au vu du format) qui met souvent l'accent sur une interactivité élevée. Qui dit tirage, dit forcément aléatoire qui ne vous donnera pas toujours les cartes qui sieront à votre stratégie initiale. Mais les decks contiennent assez d'armes puissantes pour que s'adapter soit plus grisant que frustrant dans un duel de styles au long court.

Pas toujours évident de trouver un détail précis. Mais le livret reste très agréable à lire et bien segmenté
Pas toujours évident de trouver un détail précis. Mais le livret reste très agréable à lire et bien segmenté

Car Pagan : Le Destin de Roanoke est à classer dans les jeux exigeants. Ce qui veut dire qu'il vaut mieux aimer les jeux au tempo lent, ne pas être trop réfractaire à l'Analysis Paralysis (presque une étape obligée tant une erreur peut couter chère), et être de niveau sensiblement égal pour profiter au mieux de cette boîte incroyable.

J'ai beaucoup lu qu'il était impossible de gagner avec la sorcière, et que jouer chasseur n'était pas aussi passionnant qu'espéré, surtout quand on se cantonne à parcourir le paquet des Suspects. Je vous avouerai que mes deux parties au compteur ne démentent pas avec aplomb ces deux griefs répandus. Mais je pense aussi que Pagan : Le Destin de Roanoke prend toute sa saveur avec la répétition des essais, la connaissance parfaite des decks et des subtilités du jeu, et qu'il vaut mieux le réserver à des joueurs qui veulent le poncer sur le long terme plutôt que le sortir avec des joueurs de passage.

Dans tous les cas, pas grand chose me donne envie pour l'instant de me séparer de ma boîte de jeu. Je pointerai bien d'un doigt inquisiteur l'ergonomie de cartes perfectible, où l'iconographie assez lourde n'est vraiment pas assez mise en valeur pour des vieux "yeux" comme les miens. Mais ce serait vraiment cracher dans une marmite qui contient quand même une soupe sacrément goutue. Et ce serait surtout de risquer de voir brûler à distance la profusion d'extensions déjà dans les bacs qui annoncent une rejouabilité et des découvertes infinies !

pagan-le-destin-de-roanoke
Éditeur(s)
Auteur(s)
Kåre Storgaard
Kasper Kjær Christiansen
Illustrateur(s)
Maren Gutt
Mécanique(s)
deckbuilding
placement d'ouvriers
Nombre de joueurs
2
Date de sortie française
2023
Âge recommandé
4+
Durée de partie
60 min
Autres noms
Pagan: Fate of Roanoke
GALERIE PHOTOS
David
par David
Mise en ligne : 19/03/23
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Playin
acheter sur Philibert
J'APPRÉCIE
Un thème aussi génial que superbement intégré
Une asymétrie tellement marquée qu'on a presque deux jeux en un
Un mix de placement d'ouvriers et de deckbuilding très bien pensé
Une rejouabilité au top, avec les cartes scénarios de la boîte de base et la tonne d'extensions déjà en vente
J'APPRÉCIE MOINS
Des cartes avec des icônes affichés bien trop petits
Le rythme de jeu qui peut vraiment pâtir des excès de réflexion
Un novice qui joue contre un expérimenté, et c'est le dégoût assuré !
EN RÉSUMÉ
Fort d'une immersion à toute épreuve et d'un gameplay aux petits oignons, Pagan : Le Destin de Roanoke reste un jeu exigeant qui prend toute sa saveur avec la répétition des parties. Si vous êtes prêt à vous investir, vous ne le regretterez pas !
Livret de règles
(À VENIR)
Boîtage et inserts
(À VENIR)
Matériel
(À VENIR)
Ergonomie
(À VENIR)
Graphismes
(À VENIR)
Thématisation
(À VENIR)
Originalité
(À VENIR)
Mécaniques
(À VENIR)
9
/ 10
Valeur sûre du genre !
David
8

Le jeu en détail

Complexité
pas de note
La logique générale se comprend rapidement. Mais avec autant d'actions différentes, des mécaniques assez exigeantes et une asymétrie marquée, vaut mieux quand même le proposer quand vous avez un habitué des jeux modernes à disposition !
Thème
pas de note
Bien sûr, tous les goûts sont dans la nature, et il se peut que vous restiez totalement hermétique à l'art visuel de Pagan. Mais vous ne pourrez pas nier qu'il colle parfaitement au gameplay, que tout s'emboîte idéalement bien. Et qu'un peu d'originalité ne fait jamais de mal, surtout avec 20 jeux qui sortent par semaine.
Originalité
pas de note
C'est vraiment un tout qui fait que Pagan : Le Destin de Roanoke ne ressemble à aucun autre jeu. Difficile de placer le curseur dès lors, même si une telle asymétrie et le duel bluff / déduction ne sont vraiment pas courants.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Il y a cinq minutes de mise en place, lancez une devinette pour l'attente.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Boîte un peu simpliste, mais ça fait le travail.
Variabilité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Des petites modifications possibles à la mise en place qui peuvent changer les sensations de jeu.
La tablée idéale selon moi : Réservez un adversaire qui n'est pas pressé et qui aime les duels exigeants et très interactifs !

Retours de joueurs

Votre plaisir de jouer et envie d'y revenir À VOUS, en une note sur 10 !
Votre moyenne
-
Ma note
+
5
-

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)