Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
periple
CRITIQUE
Périple
Un voyage à choix multiples
par David
créé le 01 octobre 2021
Afficher les photos dans l'article ?

Ryan Laukat fait partie de ces auteurs qui m'impressionnent. Car en plus de réussir à sortir au moins deux jeux par an et d'être souvent l'illustrateur de ses propres titres, il a créé il y a quelques années un univers fantastique de toute pièce qui sert désormais de toile de fond à la majorité de ses nouvelles créations.

Periple est le tout dernier jeu à prendre place dans ce célèbre pays imaginaire nommé Arzium, en proie ici à une terrible maladie qui a fait sombré la majorité des créatures vivantes... dans un somnambulisme infini ! Vous et vos adversaires vont être amenés ici à diriger une équipe de recherche pour retrouver ces âmes égarées dans la nature sauvage pour les réveiller et les inviter ensuite à rejoindre vos rangs.

La lutte est rude pour explorer en premier les coins les plus intéressants
La lutte est rude pour explorer en premier les coins les plus intéressants

Et s'il y a bien quelque chose à souligner dans Periple, c'est que le thème est toujours aussi riche et fabuleusement mis en images. Rien que la somptueuse boîte du jeu vous plonge dans un monde magique aux couleurs vives où bêtes diverses côtoient de simples humains toujours en quête de certitudes (ils ne sont vraiment pas épargnés dans les jeux de l'auteur). 
On en prend plein les rétines, on découvre la vie quotidienne des habitants au fur et à mesure de la partie par des petites phrases empreintes d'un certain onirisme, ... Périple invite clairement au voyage et réussit, malgré son petit format, à nous plonger directement dans son monde en sursit. Et si les cartes de ma boîte ont une drôle de tendance à se courber d'elles-mêmes avec le "temps" (1 semaine depuis l'achat, c'est peu quand même), le matériel s'avère être un régal, allant de grosses tuiles bien épaisses et solides à des jetons en bois aussi mimis qu'agréables à manipuler.

Une mise en place pour 3 aussi rapide qu'elle donne le ton visuellement
Une mise en place pour 3 aussi rapide qu'elle donne le ton visuellement

Par contre ne vous attendez pas ici à du gros jeu comme Laukat en a l'habitude en ce moment. Exit le mélange de narratif et de mécaniques originales des récents Above And Below And Near And Far, Périple propose ici du contrôle de zone léger et familial basé sur la création de schémas avec des jetons, limite abstrait !

Pour la faire courte, le jeu repose sur un assemblage régulièrement mis à jour de six cartes (faces paysages visibles) qui définit une zone de recherche de 6x6 cases commune à tous les joueurs. À son tour, un joueur peut reproduire le schéma d'exploration de l'un de ses explorateurs (trois au départ) sur ce plan central, avec pour contrainte de n'avoir ni le droit de changer l'orientation de son parcours de recherche, ni de les faire sortir du cadre du jeu.

À chaque fois qu'un explorateur est utilisé, il est retourné et devient indisponible, jusqu'à ce que son possesseur se voit obligé de réaliser un repos forcé en début de son tour (quand tous ses personnages sont épuisés), ou qu'il décide de procéder à un repos anticipé (payant alors une pièce par joueur encore disponible).

Un groupe d'explorateurs qui commence à prendre forme
Un groupe d'explorateurs qui commence à prendre forme

Si à un moment donné une carte du plan général voit ses six espaces occupés, le personnage perdu imprimé au verso est révélé et offert au joueur qui avait une majorité stricte de jetons dessus. En cas d'égalité, un tour d'enchère unique débute entre tous ceux impliqués dans le départage, le dernier joueur ayant placé un jeton sur la carte débutant les hostilités. Alors attention, les joueurs ne peuvent placer qu'une enchère, aucune contre-offre est autorisée, et cette phase de jeu se joue essentiellement avec des pièces pouvant être glanées en couvrant des symboles présents sur les cartes. Dans tous les cas, l'espace laissé vide au centre de la table est comblé par la carte suivante de la pile préparée en amont.

Une fin de partie de Périple se déclenche quand un joueur réussit à obtenir son dixième personnage. Chaque joueur fait alors le total des points de victoire affichés en bas à gauche de chacun des membres de son expédition, la plus forte valeur emportant tout simplement le titre de sauveur d'Arzium !  

Dans sa version de base, Périple se montre d'une accessibilité enfantine. Il ne vous faudra pas plus de 2 minutes pour expliquer le concept à des plus jeunes qui se prendront sans nul doute au jeu d'aller le plus rapidement possible sauver tous ces habitants perdus. Je ne l'ai pas évoquée auparavant, mais le jeu impose tout de même une grosse contrainte de pose à respecter en tout temps, à savoir ne pas avoir le droit de placer un marqueur sur un emplacement déjà pris, qui ne va pas complexifier la tâche outre mesure pour des grands débutants ou vos plus jeunes pré-ados.

Beau et intriguant, les signes distinctifs de la patte Laukat
Beau et intriguant, les signes distinctifs de la patte Laukat

Reste que pour un joueur un poil plus exigeant, ce mode de base est vraiment trop léger. En cause selon moi, le fait que le jeu autorise à réaliser une forme d'exploration même si on ne peut pas la compléter totalement, tant qu'elle pourrait s'inscrire dans les limites du monde. 

Je comprends que rendre cet aspect plus strict aurait pu bloquer dans l'état le déroulé d'une partie (même si des actions simples de secours ou avec malus payant auraient pu facilement être intégrés), mais cela influence forcément négativement la profondeur stratégique de la mécanique principale et la tension générale ressentie en action.

Dans ce format, les tours perdent vite en intensité dramatique, le jeu se montre rapidement rébarbatif et soporifique, et la partie tend souvent à revenir à celui qui aura eu le plus de réussite à profiter du renouvellement des cartes. Et de "trous" qui coïncident miraculeusement avec ses meilleurs explorateurs (ceux qui permettent de réaliser les plus grands formats).

Des extensions (incluses dans la boîte) indispensables pour faire passer un gap à l'expérience
Des extensions (incluses dans la boîte) indispensables pour faire passer un gap à l'expérience

Fort heureusement, Périple intègre trois extensions de règles que vous pouvez combiner comme bon vous semble au jeu de base, et qui permet de densifier sensiblement votre expérience de l'œuvre (au moins pour deux d'entre elles).

La plus grosse, nommée artefacts, permet d'acheter des tuiles capacités que l'on peut utiliser ensuite tout au long de la partie. Tout comme les personnages, elles offrent des points en fin de partie et ne peuvent être réutilisées que lorsque les joueurs procèdent à un repos. C'est peut-être le module quasi obligatoire à intégrer à vos parties, car en plus de ne pas compliquer outre mesure les règles de Périple, elle rend le jeu plus prenant tactiquement, en pouvant autoriser entre autres des pivotements de schémas ou des altérations de jetons déjà en place.

L'avant poste est représenté lui par une carte unique valant trois points de victoire, qui ne peut être remportée que par le premier joueur qui réussit à encercler une pierre adverse avec huit de ses propres pierres. Si elle ne va pas changer radicalement la face de vos parties, elle a le bon ton de créer une petite course dans la course en début de partie qui peut même mener à des dilemmes moraux sérieux, jouer cette carte vous empêchant forcément de lutter intensément dans la conquête de personnages intéressants.

La boîte est travaillée certes, mais un petit thermoformage n'aurait pas été du luxe
La boîte est travaillée certes, mais un petit thermoformage n'aurait pas été du luxe

La dernière se montre plus comme une évolution des règles, en rajoutant un deuxième niveau possible de marqueurs exploration sur chaque case de la zone de jeu, le calcul de la majorité se faisant alors sur 12 jetons au lieu de 6. J'ai nul doute que les profils plus joueurs adoreront une règle amenant une petite surcouche de réflexion bienvenue, même si elle risque de faire frémir (gentiment) les joueurs sujets à l'Analysis Paralysis.

Vous l'avez compris, je ne conçois pas Périple sans l'ajout d'au moins une extension, quelque soit le profil de votre tablée (hors partie débutante ou avec très jeunes enfants bien sûr). Ces modules, aussi simples à comprendre qu'à prendre en main que le jeu de base, fait passer un jeu un peu lambda du côté magique de la force : Celui des petits jeux de réflexion familiaux malins qui pourront agréablement remplir n'importe quel temps mort de 30 minutes dans vos vies tumultueuses.

Des aides de jeu et un livret très clair, aéré et richement illustré. Rien à dire de négatif sur le sujet !
Des aides de jeu et un livret très clair, aéré et richement illustré. Rien à dire de négatif sur le sujet !

Pour sûr, on peut toujours lui reprocher quelques broutilles, comme une phase d'enchères mal pensée qui aurait mérité d'être à l'aveugle pour rajouter davantage d'émotion (mais rien ne vous empêche de la changer, ceci-dit). Et il faut dire aussi que malgré sa mécanique bien huilée, on est quand même un peu loin de toucher à la tension et la réflexion de gros classiques du genre comme Les Petites Bourgades ou la série des Azul.

Mais pour sa cible un peu moins exigeante, Périple fait le travail, et plutôt agréablement bien. Et on ne va pas se mentir, avoir un jeu aussi craquant visuellement dans ses Kallax, je vous assure que ce n'est jamais perdu. Au moins pour son plaisir personnel ! 

periple
Editeur(s)
Auteur(s)
Ryan Laukat
Illustrateur(s)
Ryan Laukat
Mécanique(s)
contrôle de zone
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2021
Âge recommandé
8 ans+
Durée de partie
40 min
ACHETER SUR
Mes photos
J'APPRÉCIE
La sensibilité artistique de Ryan Laukat qui fait mouche à chaque fois
Un puzzle game accessible et facile à dégainer
La variabilité offerte par les extensions incluses ...
J'APPRÉCIE MOINS
... qui sont pour moi quasi indispensables si on veut éviter une expérience de base un peu trop fade à mon goût
Des parties à 2 joueurs beaucoup moins intéressantes
EN RÉSUMÉ
Si dans sa version de base Périple est mécaniquement assez simpliste et oubliable, les petites extensions (inclusent) améliorent sensiblement l'expérience tactique. Pour en faire un jeu familial finalement agréable et toujours aussi simple à sortir, l'art visuel de Ryan Laukat faisant le reste pour vous donner envie d'y jouer !
15 / 20
Très bon jeu dans l'ensemble

Le jeu en détail

Complexité
Familial ou occasionnel
Dans son version originale, Périple peut convenir à n'importe quelle tablée, enfants de 7-8 ans y compris. Les extensions rajoutent une légère couche de complexité qui reste absorbable par quiconque
Interactivité
Moyenne
Le blocage et vol d'espace sont les moteurs du jeu. Une interactivité finalement assez tiède qui se réchauffe légèrement avec l'ajout des artefacts
Thématisation
Moyenne
On ne va pas se mentir, même si le maquillage est sublime et que la mécanique d'exploration a un peu de sens dans l'histoire mécanique que nous conte le jeu, Périple est très abstrait dans le fond.
Originalité
Quelques subtilités intéressantes
Il ne me semble jamais avoir vu du contrôle de zone où l'on récupère physiquement la tuile conquise. Mais l'ensemble use quand même de rouages très habituels pour le genre.
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Boîte un peu simpliste, mais ça fait le travail.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.
La tablée idéale selon moi : C'est à 4 joueurs que les contraintes de blocage prennent tous leurs sens. En famille ou entre amis (pour un début de soirée en douceur), cela devrait le faire !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation