Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
CRITIQUE
Queenz
Bee Rhapsody
par David
créé le 15 février 2020

Le printemps pointe doucement le bout de son nez (si l'hiver a vraiment commencé cett année, ce qui est moins certain). Le moment venu pour se plonger dans Queenz, un jeu pour 2 à 4 apiculteurs en herbe où chaque spécialiste doit travailler à optimiser et polliniser son champ de fleurs !

I Want It All

Queenz est un jeu de pose de tuiles, de collecte et d'optimisation qui semble un peu compliqué au départ, mais qui s'avère au final plutôt simple à prendre en main. 

La base du jeu, c'est le plateau de jeu principal et commun qui consiste en une grille de 6x6 orchidées placées aléatoirement au départ. A son tour, un joueur peut prendre de 1 à 3 fleurs (en respectant des contraintes suivant le nombre) disponibles dans la rangée de la figurine apiculteur, qu'il avancera ensuite du même nombre de cases pour le joueur suivant. 

Mais à la place de collecter des fleurs, le joueur peut aussi faire fleurir un champ (ou être obligé, si son plateau personnel est plein). 

Cette phase commence par la sélection de l'une des tuiles terrain disponibles dans la pioche générale. Une fois sélectionnée, l'apiculteur doit obligatoirement accoler cette pièce avec son champ personnel (si déjà existant) et la remplir entièrement, que ce soit avec des fleurs collectées ou des ruches (chaque joueur en a trois au départ). 
C'est à ce moment-là que votre sens de l'optimisation est réquisitionné : Dès que vous créez ou agrandissez un parterre de fleurs d'une même couleur, vous gagnez un point par case (même sur les fleurs déjà posées). En plus de ces points immédiats, il faut aussi garder à l'esprit que chaque ruche placée vous offrira un point par abeille (présente sur certaines fleurs) adjacente en fin de partie. 

Et ce n'est pas tout. Queenz offre encore une autre mécanique générant des points de victoire : Les pots de miel. Vous obtenez un pot de couleur dès que vous réussissez à faire une suite d'au moins deux fleurs de cette nuance. Une vraie course s'instaure durant la partie, car récupérer les six pots différents permet de prendre le premier bonus de points disponible, forcément dégressif suivant votre rapidité !

A noter que la fin de partie est signifiée par le joueur qui pose en premier sa cinquième tuile de terrain. Chaque joueur a le droit alors a un dernier tour de jeu (en ayant le droit de poser exceptionnellement une tuile de terrain même incomplète) et on procède ensuite au décompte final.

Under Pressure

Je l'avoue, je ne m'attendais pas à grand chose de Queenz. Le thème ne me disait vraiment rien, la mécanique de base ne me semblait pas dingue.... Mais après deux parties, j'avoue que j'ai revu mon jugement sur ce Queenz qui propose finalement une belle tacticité. 
Privilégier des abeilles ou prendre des fleurs ? Viser les cinq pots de miel rapidement ou construire sa victoire sur moins de variétés d'orchidées ? Le jeu offre son vraiment lot de dilemmes, surtout que l'interaction est bien présente et peut mettre des bâtons dans les roues (en glanant les pièces convoitées, en plaçant volontairement la figurine apiculteur dans une rangée peu arrangeante).

Plus les joueurs commencent à remplir leurs champs, plus les choix en fleurs et tuiles terrains s'amenuisent, ce qui augmente d'autant plus la tension du jeu. Heureusement, ces marchés retrouvent leur état d'origine sous certaines conditions, qui permettent d'ailleurs à leur instigateur de grappiller un point de victoire en plus au passage.

Tout ça fait que Queenz dispose tout de même de son lot de mécaniques bien maîtrisées. Ce n'est pas le jeu du siècle, c'est sûr. Il n'amusera qu'une fois les joueurs habitués à enchaîner des jeux. Mais il s'avère être un jeu familial plaisant tout indiqué pour éveiller un joueur occasionnel à un minimum de tactique, ou réveiller une belle-mère endormie un dimanche après-midi. 

Killer Queen

Reste qu'il faut quand même qu'on touche deux mots du matériel, vraiment navrant. Si les illustrations collent au thème (sans en mettre plein la vue pour autant), les fleurs sont bien épaisses et les ruches en bois sont mignonnettes, le reste porte vraiment préjudice au jeu. Les tuiles terrain sont quasi en papier, le plateau général se gondole tout seul, l'ergonomie du tableau des scores n'est pas terrible... on sent vraiment une boîte de jeu qui ne va pas bien vieillir du tout. C'est dommage, car avec ses économies de bouts de ficelle, ou des efforts financiers mieux répartis (on aurait préféré sacrifier le thermoformage pas très logique), Queenz perd des (gros) points.

queenz
Editeur(s)
Auteur(s)
Bruno Cathala
Johannes Goupy
Illustrateur(s)
Vincent Dutrait
Mécanique(s)
placement de tuiles
Interaction(s)
blocage
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2019
Âge recommandé
8+
Durée de partie
40 min
ACHETER SUR
J'APPRÉCIE
Des mécaniques variées mais qui s'assemblent bien
Un jeu facile à enseigner et à jouer
J'APPRÉCIE MOINS
Le matériel qui fait vraiment jeu du siècle dernier
Un thème qui le rend difficile à sortir quand on a une grosse ludothèque
EN RÉSUMÉ
Queenz n'est vraiment pas servi par son thème et surtout son matériel. Mais il reste un jeu simple mais qui offre assez de profondeur pour occuper un public très familial.
12 / 20
Pas déplaisant

Le jeu en détail

Complexité
Familial++
Des petites mécaniques calculatoires, sous une thématique universelle (à défaut de faire voyager), on est sur le terrain idéal des familles ou occasionnels qui cherchent à cogiter un petit peu.
Interactivité
Moyenne
On bloque, on pique, mais on peut vraiment davantage embêter quelqu'un que sur un jeu de pose d'ouvriers classique par exemple.
Thématisation
Faible
Avec Queenz, on se sent ni apiculteur qui se balade dans son champ, ni abeille qui butine fébrilement en esquivant les jets de pesticides. Mais le thème se fait vite oublier.
Originalité
Quelques subtilités intéressantes
Si Tetris est né en 1984 et les abeilles sont certainement arrivées sur terre avant nous, jamais un jeu avait osé lier les deux.
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Il y a cinq minutes de préparation, lancez une vidéo youtube pour occuper les joueurs en attendant.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Inserts et boîte bien adaptés, jeu qui se sort et range rapidement.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.
La tablée idéale selon moi : Queenz est un jeu où le blocage et le vol de pièces mettent l'ambiance. Autant donc y jouer au max, après un repas bien copieux en famille !

Commentaires

Affiliation et soutien

Si le contenu du site vous plait, n'hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux et à passer par les liens commerciaux d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par ces liens me permet en effet de toucher une petite commission sur la vente (totalement transparente pour vous), m'aidant à payer les frais de fonctionnement généraux, investir dans des nouveautés à chroniquer et me permettre de continuer à proposer un site gratuit et totalement libre de publicité !


Un gros merci d'avance pour votre soutien :)

À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation