Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

PARLONS JEU DE SOCIÉTÉ !

Res Arcana Le souffle épique du dragon

Editeur(s)
Sand Castle Games  
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2019
Âge recommandé
12+
Durée de partie
60 min

Tom Lehmann, vous connaissez ? C'est pourtant le papa de la saga Race / Roll for the Galaxy, deux des références du jeu de course et de combinaisons de ces dix dernières années. 

Alors quand le talentueux monsieur décide de reprendre dans un nouveau jeu les mécaniques qui ont fait son succès, et ce en y intégrant des composantes draft et deckbuilding, on a forcément envie de voir de quoi il y retourne.

Petit mais costaud

Et ce qui surprend le plus, c'est le minimalisme du jeu. Chaque joueur contrôle un magicien qui possède seulement huit cartes en tout et pour tout dans son deck, dont trois au départ dans sa main. On pourrait craindre que les possibilités tactiques en soient altérées. Mais pas du tout, au contraire. Toute la richesse de Res Arcana consiste justement à construire une stratégie viable en utilisant, au mieux, chacun des artefacts de son paquet initial. 

Il est d'ailleurs fortement conseillé de jouer soit avec l'un des decks préconçus (surtout si vous débutez), soit (encore mieux) de drafter vos cartes avant le début de la partie afin de trouver les meilleures associations avec votre personnage de départ. Et ainsi planifier les combos les plus jouissifs et dévastateurs possibles. 

Car Res Arcana est une course. Le premier a atteindre dix points de victoire remporte la partie, tout simplement. Et pour vous y aider, chaque carte offre en général plusieurs pouvoirs, qui reposent souvent sur l'acquisition, l'accumulation et la transformation d'essences ou d'or. Des ressources que vous pouvez réinvestir ensuite pour acheter des cartes du marché commun, encore plus puissantes, ou offrant des possibilités de générer ces fameux points de victoire.

Et c'est fou à quel point le jeu offre de possibilités malgré sa "taille". Stratégie ressources ou or, monuments ou lieux (les deux types de cartes du marché commun), défausse ou construction en masse ... aucune partie ne se ressemble. 

Bien entendu, c'est votre personnage et votre deck de départ qui vont dicter en grande partie vos choix. Ou pas, car le jeu offre assez de liberté pour jouer sur plusieurs tableaux, jauger plusieurs pistes. Et surtout parce que Tom Lehmann a eu la bonne idée d'intégrer une dose d'interactivité avec l'ajout de cartes créatures et dragons. Des cartes qui ont la fâcheuse tendance à venir griller des ressources et contrecarrer vos plans. Méfiance donc ! 

Du classique, mais ça suffit

S'adapter à vos adversaires sera donc tout autant primordial que votre stratégie personnelle, surtout que Res Arcana offre un système d'objets magiques communs très bien pensé. A chaque tour, chaque joueur a la possibilité d'acquérir l'une des huit tuiles disponibles. Une action supplémentaire temporaire pas forcément décisive, mais qui peut s'avérer être une alliée importante pour le tour à venir.

Pour le reste, Res Arcana reste très traditionnel pour le genre. Chaque tour commence par une phase de collecte des ressources, en fonction des cartes posées devant chaque joueur. Ensuite, vient une phase d'actions ou chaque joueur a le droit, à tour de rôle, d'effectuer une action parmi quatre : 
- Mettre en jeu l'une de ses cartes (en payant son coût),
- Acheter une des carte du marché commun (monument ou artefact),
- Activer l'effet d'une carte en jeu,
- Défausser une carte pour gagner deux ressources au choix ou un or.

Dès qu'une personne passe son tour, il tire une carte de son deck, récupère le jeton premier joueur (si c'est le premier à le faire), et se voit dans l'obligation d'échanger sa carte pouvoir contre l'une des autres encore disponibles.

Je le redis, c'est du très classique, mais cela permet d'avoir un jeu très fluide, qui va à l'essentiel, et sans réel temps mort. 

par David
créé le 24 décembre 2019
Auteur(s)
Thomas Lehmann
Illustrateur(s)
Théo Rivière
Mécanique(s)
deckbuilding
Interaction(s)
blocage
Vérifier le prix sur
Photos
J'AIME
Du deckbuilding minimaliste mais hype profond
Des parties plutôt rythmées pour le genre
JE N'AIME PAS
Quelques cartes un peu trop puissantes
EN RÉSUMÉ : Beau, profond et extrêmement rejouable malgré sa taille, Res Arcana est une des grosses sorties de 2019.
19 / 20
Indispensable

Le jeu en détail

Complexité
Familial ou occasionnel
Interactivité
Légère
Thématisation
Moyenne
Originalité
Quelques subtilités intéressantes
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Thermoformage au millimètre, rangement ergonomique et rapide.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Des semaines de jeu assurées !

Pour ceux qui aiment ...

Discutons du jeu

Vos notes (0)

Il n'y a encore aucun avis sur Res Arcana. Donner votre avis ?
Les liens commerciaux présents sur cette page permettent au site de récupérer un tout petit pourcentage des ventes afin de payer le serveur et la location de jeux pour les critiques. N'hésitez pas à passer par ces liens pour vos achats si vous appréciez le site et voulez le soutenir !