Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

PARLONS JEU DE SOCIÉTÉ !

Terramara La vie est un long fleuve pas tranquille du tout

Editeur(s)
Quined Games  
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2019
Âge recommandé
12+
Durée de partie
60 min

Terramara est un jeu de placement d'ouvriers vous plongeant dans la peau de chefs de clans italiens du 2ème siècle avant J.C (non pas Jacques Chirac, le Jicé du gros bouquin ancien). 

De l'Eurogame pur ...

Et les mécaniques de base sont très traditionnelles pour le genre : Chaque joueur pose à tour de rôle un de ses ouvriers sur une des cases actions du plateau central, afin de récupérer des ressources ou un bonus particulier. Les ressources, on peut ensuite les utiliser pour acheter des cartes artisanat, souvent synonyme de points de victoire ou d'habilités bien utiles pour la suite de la partie.

À la fin des cinq tours de jeu, on fait les comptes. Celui ou celle qui a généré le plus de points de victoire gagne le titre de boss de clan de l'année.

Sur le papier, ça paraît donc simple et convenu. Mais c'est sans compter sur son lot de mécaniques subtiles qui font que Terramara est à ranger dans la catégorie des gros jeux qui font mal, très mal, au mono neurone. 

Car pour performer à Terramara, pas le choix : il faut réussir à progresser sur pas moins de trois pistes secondaires, au risque de se fermer pas mal de portes tout au long de la partie :  

- La piste route, qui vous débloque au fur et à mesure des actions type "comptoirs" octroyant en général des gros bonus,
- La piste rivière, qui vous permet d'augmenter le niveau des cartes du marché que vous pouvez acheter,
- La piste militaire, qui permet entre autres de se positionner sur des tuiles actions occupées (si on est plus forts que ceux présents) et en profiter pour leur voler des ressources !

Et comme la destinée de notre clan n'était pas assez complexe à gérer, il faut aussi prendre en compte l'astucieux plateau de jeu évolutif, qui va au fil de la partie 1) désactiver un certain nombre d'actions et 2) vous empêcher de récupérer des ouvriers que vous auriez placés sur des actions trop puissantes, via un système de saisons bien intégré au jeu.

... qui picote du pain dur

Oui, pas de doute la dessus, Terramara est un très bon jeu. Acchittocca, le groupe d'auteur au commandes et qui est désormais un habitué des bons jeux euro thématisés sortant de l'ordinaire (Coimbra, Carson City, Grand Austria Hotel), a encore fait un super travail.

Si vous aimez vous prendre la tête, cogiter pendant 20 minutes sur la meilleure utilisation de chacun de vos ouvriers, vous tapez à la bonne porte. Les possibilités stratégiques sont nombreuses, et le système de "héros" (avec son pouvoir permanent) et ses tuiles actions interchangeables vous offriront une belle rejouabilité. Et ce qui ne gâche rien, le jeu est agréable à l’œil, le matos donne vraiment envie quand on le déballe.

Mais après, est-ce que perso j'y rejouerai plusieurs fois ? Non, et ce pour plusieurs raisons. 

Déjà, Terramara est un peu trop long. 3 à 4 heures, même si le jeu est plaisant, un phénomène de lassitude pointe forcément le bout de son nez, surtout qu'il faut dire qu'on passe le plus clair de son temps à attendre son tour. Et quand vient l'heure des joueurs possédant 50 cartes artisanats qui combotent 10 fois entre elles, on regrette de ne pas avoir acheter une corde.

De plus, le jeu souffre clairement du phénomène "je rate mon départ je perds ton espoir". C'est bien sûr un peu l'apanage de ce genre de jeu exigeant à ne pas mettre entre toutes les mains. Mais quand un voit des "habitués du genre" presque décomposés après deux tours de jeu et attendant impatiemment la fin de partie, on se dit que le jeu manque de mécanismes pour relancer l'intérêt des retardataires.

Et Terramara souffre aussi de petites déséquilibres ici et là qui nuisent au plaisir. Comme ces cartes un peu trop puissantes sur lesquelles il faut se ruer si on ne veut pas voir un autre bénéficier d'avantages trop décisifs.
Ou cette piste de rivière qui semble vraiment trop ... incontournable. Je souhaite vraiment bonne chance à ceux qui n'ont pas réussi à chopper le bon personnage ou les bonnes cartes pour faire avancer votre bateau dès les premiers tours ! 

Des petits défauts certes pas rédhibitoires, mais frustrants, et qui me font dire que Terramara, même s'il mérite les éloges autour de lui, n'est au final pas l'un des meilleurs jeux du genre.

par David
créé le 27 décembre 2019
Auteur(s)
Stefano Luperto
Antonio Tinto
Virginio Gigli
Flaminia Brasini
Illustrateur(s)
Michael Menzel
Mécanique(s)
placement d'ouvriers
Interaction(s)
blocage
Vérifier le prix sur
J'AIME
L’interactivité forte pour le genre
Un jeu mignon et profond ...
JE N'AIME PAS
... plombé par de gros déséquilibres mécaniques
EN RÉSUMÉ : Terramara est un excellent jeu de placement d'ouvriers expert, surtout pour ceux qui cherchent des mécaniques subtiles et de l’interactivité. Mais sa longueur et ses quelques défauts ne le rendent pas incontournable.
13 / 20
Divertissant

Le jeu en détail

Complexité
Habitué
Interactivité
Légère
Thématisation
Moyenne
Originalité
Oui, mais rien de transcendant
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Un peu longuette, révisez des devinettes pour l'attente !
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Jeu accessible mais l'apprentissage prend un peu de temps, prévenez votre tablée !
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Boîte simpliste mais ça fait le taf.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.

Pour ceux qui aiment ...

Discutons du jeu

Vos notes (0)

Il n'y a encore aucun avis sur Terramara. Donner votre avis ?
Les liens commerciaux présents sur cette page permettent au site de récupérer un tout petit pourcentage des ventes afin de payer le serveur et la location de jeux pour les critiques. N'hésitez pas à passer par ces liens pour vos achats si vous appréciez le site et voulez le soutenir !