Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

TEST

Hellton Palace

Overdose de clients
a
A

Si vous avez un jour le doux rêve de gérer votre propre hôtel, Hellton Palace risque de vous faire définitivement changer d'avis. Car le nouveau jeu à 2 de chez Iello va vous mettre au défi de gérer pas moins que des divinités et créatures légendaires. Le genre de client qui ne s'embarrasse pas des conventions d'usage et du respect d'autrui. Et qui va vous imposer un véritable "jeu de survie", car vous ne pourrez gagner ... que si votre adversaire perd le contrôle de son établissement en premier !

Dans les faits, l'échec se détermine de deux façons : Vous n'avez plus de jeton Sonnette dans votre hall, ou votre Hôtel s'effondre tout "simplement" (plutôt rare dans la vraie vie, je le concède).  

Les Jetons Sonnette mesure la satisfaction de votre clientèle. Vous en possédez 3 en début de partie et pourrez en perdre un en général dès qu'un client s'agace alors qu'il était préalablement énervé.  

La résistance de votre Hôtel se mesure, elle ,grâce à la présence de 3 groupes de 4 piliers placés en bas de votre plateau personnel, qui représente en vue de coupe les 9 chambres sur 3 étages de votre gagne-pain.  

La logique de jeu impose à chaque joueur de dérouler à tour de rôle les quatre étapes suivantes, jusqu'à ce qu'une des conditions de fin de partie se déclenche.

Tout commence par l'accueil d'un nouvel hôte. Le joueur actif doit pour cela choisir l'une des 18 cartes placées au préalable au centre de la table et la placer dans son hôtel en fonction de la ligne où il l'a prise (au deuxième étage si deuxième ligne). Vous pouvez trouver sur chacune d'elle son nom, le prix que le client paie et un cartouche indiquant les conséquences néfastes si on répond à ses demandes (ces deux derniers critères servant ultérieurement).  

Il faut ensuite congédier ses tuiles grooms, en les retournant face visibles. Ce sont des "pouvoirs" bien utiles, au nombre de 5 par joueur en début de partie, qui permettent par exemple d'échanger deux hôtes de place dans son Hôtel ou supprimer un jeton d'irritation d'un client.  

On peut d'ailleurs en activer autant que l'on veut à l'étape suivante, si on peut à chaque fois payer le coût d'activation indiqué dessus. Hellton Palace vient à cet effet avec un système de pièces de valeur 1 ou 3 que l'on peut obtenir durant la tournée des chambres, la partie "la plus technique" du jeu.

Car c'est à ce moment là que vous devez faire passer votre groom en chef (un meeple à la couleur de votre établissement) de chambre en chambre, en partant de la numéro 1.  

Dès qu'il rencontre un client, vous pouvez soit l'ignorer, soit le servir. Ignorer un client oblige à rajouter dessus automatiquement un jeton irritation tiré de la réserve. S'il en possédait déjà un, c'est le drame : Il entre en colère et vous fait perdre une cloche précieuse.

L'action servir un client permet elle de retirer un jeton irritation de sa case, s'il y en avait un. En contrepartie, le client redevient satisfait mais oblige à déclencher, dans l'ordre d'affichage, tous les effets indiqués dans son cartouche. Bris d'un pilier dans sa "colonne", ajout d'un jeton irritation sur ses voisins calmes directs, retournement du client sur son autre face (qui affiche généralement un autre cartouche d'effets) ... le jeu intègre une petite iconographie maison dont certains effets peuvent provoquer des réactions en chaîne, pouvant même mener à une défaite précipitée si on ne réfléchit pas assez à l'enchaînement de ses actes.

Hellton Palace est à ce titre un jeu à ranger dans le rayon "prise de tête". Où placer tel client pour ne pas nuire trop rapidement à "l'équilibre" de mon hôtel, qu'est ce qui se passe si je ne sert pas cet hôte placé à côté d'un autre qui n'aime pas les personnalités irritées ...quelles conséquences si je ne sert pas tel hôte ... vous allez devoir vous poser des dizaines de questions lors de chacune de vos manches pour ne pas faire l'erreur qui pourrait précipiter votre chute.

La gestion de votre pécule est d'ailleurs une composante importante de Hellton Palace, et vous aurez à chaque fin de tour la possibilité, soit de récolter le "loyer" de vos clients, soit de récupérer une sonnette pour la suite de votre partie. Un dilemme qui devient de plus en plus compliqué au fur et à mesure de la partie, vous vous en doutez ...

Mais si je suis plutôt du genre à aimer me challenger (voir mon récent test de Turing Machine), Hellton Palace m'a finalement laissé lui complètement froid.  

Déjà, parce que je trouve que le rythme de partie est un peu bancal. Si vous ne faites pas n'importe quoi, vous pouvez bien passer les 5/6 premiers tours à gérer tranquillement l'afflux de clients, tout en amassant un maximum de pognon. Cela en devient tellement "simple" qu'on peut même "essorer" la réserve de pièces et ne plus pouvoir récupérer son dû. Ce qui peut être agaçant quand on connait l'importance des tuiles grooms dans le jeu.

Ensuite, la partie commence à s'emballer, c'est certain, mais dans le mauvais sens du terme pour moi. Car on s'arrache littéralement les cheveux, non pas à survivre, mais à bien prendre en compte toutes les conséquences des effets d'une carte, à interagir avec tous les clients qui pourraient être touchés, à ne pas faire l'erreur qui pourrait fausser le résultat d'une partie.  

Si elle n'est pas la seule fautive, l'iconographie n'est pas un modèle de clarté, et il manque indiscutablement des exemples de cas complexes qui permettraient d'éviter aux joueurs de "trancher" eux-mêmes au jugé.

La plaisir a du mal à se montrer, et n'est pas aidé par une partie casse tête, qui s'annonçait sympathique sur le papier, beaucoup moi fun dans les faits. Une histoire de feeling, de "pouvoirs" pas assez "rigolos", donc un ressenti totalement subjectif ... auquel il faudra rajouter le fait que je ne suis vraiment pas fait pour ces jeux de "survie". Ceux où il faut lutter contre une adversité qui ne cesse de s'accumuler jusqu'à l'excès, d'habitude l'apanage des jeux solos ou full coopératifs ...

N'empêche que je sors quand même de tout ça un peu deg'. Car s'il y a bien un truc que je loue dans Hellton Palace, c'est son originalité générale. 

Je continuer d'apprécie son thème un peu fou, le choix d'intégrer des mécaniques plutôt rares dans ce format. Et puis j'adore cette DA ! Ce style Gothic flashy que ne renierait pas un Tim Burton dans une rare période joviale (quand il dort). Qui adossé à un matériel canon m'a fait littéralement acheter le jeu à la base, sans trop rien y connaître au fonctionnement du jeu ! 

Cela m'apprendra à ne pas lire mes tests avec d'acheter. Une bonne leçon à tirer (pour moi), mais un jeu qui vous reste à tester si vous vous sentez la cible !

hellton-palace
Éditeur(s)
Auteur(s)
Jean-Baptiste Pigneur
Illustrateur(s)
Lorenzo Colangeli
Nombre de joueurs
2
Date de sortie française
2022
Âge recommandé
10 ans+
Durée de partie
30 min
GALERIE PHOTOS
David
par David
créé le 28 novembre 2022
SOUTENEZ LE SITE
EN ACHETANT CE JEU SUR
acheter sur Philibert
acheter sur Playin
hellton-palace
13 / 20
Jeu agréable
J'APPRÉCIE
Un thème sublimement mis en images
Une mécanique de "survie" rare dans un jeu à 2
Une édition irréprochable
J'APPRÉCIE MOINS
Un rythme de partie pas assez progressif
Une iconographie pas assez explicite et qui manque d'exemples
On peut facilement faire des oublis ou des erreurs après des effets en chaine
EN RÉSUMÉ
S'il est magnifique et très original pour son genre, sa mécanique de "survie" souffre de trop de lacunes selon moi pour me donner du plaisir ludique. Mais c'est un jeu qui trouvera son public, j'en suis certain !

Le jeu de société en détail

Complexité
2 étoile(s)
Familial++
Les règles de base ont beau être très accessibles, cela reste un jeu qui est a réserver à un public qui apprécie les casse-têtes.
Interactivité
1 étoile(s)
Indirecte (vol, blocages)
Quelques cartes (en mode "avancé") permettent d'aller interagir avec le plateau de son adversaire. Mais en temps normal, laisser des mauvais clients est la seule chose que vous pouvez imposer à l'autre.
Thématisation
4 étoile(s)
La force du jeu
En plus de la DA vraiment incroyable, je trouve que toutes les subtilités du thème collent parfaitement aux mécaniques choisies. Et donne à l'ensemble une personnalité dingue !
Originalité
3 étoile(s)
Un ou plusieurs ajouts marquants
Un jeu de duel de survie à 2, c'est tellement rare que l'on ne peut pas le passer sous silence.
Mise en place
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile vide
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Quelques règles subtiles, il faut un tour pour assimiler le jeu.
Rangement
étoile pleineétoile pleineétoile pleineétoile pleine
Thermoformage au millimètre, du rangement qualité premium. La classe !
Rejouabilité
étoile pleineétoile pleineétoile videétoile vide
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.
La tablée idéale selon moi : À deux, et de préférence avec quelqu'un qui a toutes ses facultés et aime se faire mal aux cervelets !

Commentaires

Votre soutien est important !

Si mon contenu vous plaît et que vous souhaitez soutenir mon implication, n'hésitez pas à partager le site sur les réseaux sociaux et à passer par les liens d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par un lien partenaire me permet de toucher une petite commission sur la vente, totalement transparente pour vous, mais très importante pour moi, car elle permet de couvrir un tout petit peu les frais d'hébergement du site et les nombreux achats de jeux réalisés pour les chroniques.


Un soutien fort appréciable dont je ne vous remercierai jamais assez ! :)

acheter sur Philibert acheter sur Playin acheter sur Amazon
À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation