Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

LA PASSION DU JEU DE SOCIÉTÉ !
little-factory
CRITIQUE
Little Factory
La petite usine dans la prairie
par David
créé le 14 septembre 2021
Afficher les photos dans l'article ?

Un petit jeu de gestion des ressources et de construction de moteur dans l'univers de l'excellent Little Town (chroniqué ici), cela vous tente ? C'est en tout cas le pari fait par Iello, qui a profité de l'acquisition des droits de Goods Maker (un petit jeu  sorti en 2020 des mêmes auteurs) pour le re thématiser sous le trait de l'illustratrice Sabrina Miramon.

On retrouve donc dans ce Little Factory ce même design haut en couleurs, ces bâtiments tout mignons dessinés en perspective, ces petits êtres emplein de bonhommie, qui ont fait le succès visuel du jeu de placement d'ouvriers et de pose de tuiles familial. On pourrait d'ailleurs croire par son aspect et ses règles épurées que Little Factory est un jeu enfantin. C'est peut-être mal connaître les gentils japonais aux manettes.

Tout est en place pour une partie à trois joueurs
Tout est en place pour une partie à trois joueurs

Ma petite entreprise ...

Little Factory est une course aux points d'influence qui passe essentiellement par l'acquisition de cartes bâtiments. Mais pour les obtenir, vous allez devoir récupérer les ressources matériels de construction ou financières adéquates, qui ne seront vôtres qu'après des "échanges" successifs de cartes ressources de 3 niveaux différents.  

Tous les joueurs débutent leur partie avec quelques pièces seulement, qu'ils pourront investir essentiellement dans un panel de matières premières de niveau 1, incluant le bois, le blé, la terre, la pierre et le coton. À votre tour, vous devez réaliser une action au choix parmi deux.

Mon fief a été étudié pour gagner avec la nourriture... mais en aurais-je le temps  ?
Mon fief a été étudié pour gagner avec la nourriture... mais en aurais-je le temps ?

L'action Produire permet d'obtenir une carte issue des 4 marchés disponibles (3 lignes ressources et 1 ligne bâtiment), en s'acquittant au préalable du coût indiqué en bas de la carte. Si en règle général une carte demande à se débarrasser d'une ou plusieurs cartes ressources de plus faible niveau, on peut aussi juste vous demander de présenter une carte. Un cas que l'on retrouver par exemple avec le mouton, qui permet d'obtenir de la laine sans avoir à massacrer le pauvre animal qui n'a rien fait !

L'action Échanger permet elle d'échanger des cartes avec celles des différents marchés, en se basant cette fois-ci sur leur valeur monétaire (dans le coin supérieur gauche pour les vôtres, toujours en bas pour les cartes convoitées). Une contrainte est dès lors à respecter : Il faut qu'il y ait une seule carte à au moins l'une des extrémités de la transaction. Vous pouvez échanger une carte contre plusieurs, ou utiliser plusieurs de votre main pour en acquérir une seule, mais jamais échanger plusieurs cartes contre plusieurs autres.

Si vous obtenez par votre action une ressource, vous devez la prendre en main, en prenant en compte que vous ne pouvez pas en avoir plus de 7 de niveau 1. Si vous construisez un bâtiment, il doit être placer devant vous, face visible. Ces bâtiments d'ailleurs, vous pouvez les déclencher une seule fois par tour, avant ou après votre phase d'action, et vous permettent en règle général de produire plus facilement l'une des "grosses" ressources du jeu, à condition bien sûr qu'elle soit disponible à ce moment là au centre de la table !

Le jeu vient avec une patte enfantine réconfortante, tout en étant très lisible en partie
Le jeu vient avec une patte enfantine réconfortante, tout en étant très lisible en partie

... Ne connaît pas la crise, mais c'est animé

Frénétique. C'est indiscutablement le premier mot qui me vient à l'esprit quand je pense à mes parties de Little Factory. Récupérer du coton, le troquer au tour suivant contre la laine dans le but de récupérer le linge et peut-être cette aciérie rémunératrice en points de victoire qui fait de l'œil à tous les joueurs... Little Factory impose une certaine urgence constante qui rend les parties dynamiques et résolument grisantes. Si vous avez joué à Expédition à Newdale, vous adorerez retrouver ce concept de "chaînage" et de transformation matières premières / produits manufacturés plutôt bien poussé pour un jeu de ce calibre.  

Le livret est aussi coloré que très simple à appréhender. Les règles du solo sont elles astucieusement à part.
Le livret est aussi coloré que très simple à appréhender. Les règles du solo sont elles astucieusement à part.

Pour sûr, on pourra toujours trouver à redire sur certains objets compliqués à "crafter" comme la canne à pêche, qui ne sert finalement que pour récupérer une seule carte poisson dans le jeu. Mais c'est là qu'apparaît l'intérêt de la valeur marchande des éléments, qui permet de remplacer le troc par l'achat direct et contourner certains désagréments de la fluctuation importante des marchés.

Car clairement, il ne faut pas espérer toujours mener à bien ses plans, surtout quand d'autres négociants en herbe ont les mêmes idées en tête que vous ou veulent tout simplement vous nuire. Little Factory s'avère à cet égard plus tactique que stratégique. Il faut souvent composer avec les cartes à disposition, s'adapter continuellement aux jeux de ses adversaires, quitte à changer complètement de "stratégie" si un joueur vous ravit une carte convoitée dans le but de vous en priver de nombreux tours.

Ce qui fait que, même si on ne peut jamais interagir directement sur le jeu de son voisin, Little Factory peut montrer une interactivité indirecte poussée qui pourra clairement déplaire à ceux qui aiment monter un moteur de jeu dans leur coin. Le côté hasardeux du tirage et l'esprit "taquin" de vos camarades de tablée peuvent trop impacter votre destinée pour imaginer contrôler à 100% une partie.

Une boîte qui fait dans la simplicité et l'efficacité. Mais normal que le carton intérieur arrive déchiré ?
Une boîte qui fait dans la simplicité et l'efficacité. Mais normal que le carton intérieur arrive déchiré ?

De toute façon, il ne faut pas s'attendre avec Little Factory a un jeu de développement expert. On reste sur le chemin tout public tracé par son ainé, avec des capacités de bâtiments dont la plupart sont très compliqués à utiliser, ou ne peuvent servir que très peu au regard du faible nombre d'occurrences de chaque ressource et des marchés toujours changeants. Un jeu où le chemin le plus court menant aux 10 points sera toujours le meilleur, au détriment peut-être des combinaisons les plus "gratifiantes" mais trop longues à mettre en place de la boîte. 

Ce qui n'empêche pas Little Factory d'en avoir dans le ventre, et de proposer un voyage intellectuel finalement aussi animé que plaisant (même s'il s'avère souvent plus intéressant que la destination), surtout dans la dernière ligne droite d'une partie. Tout en offrant une richesse de paysages (=combinaisons) et des petits détours agréables (=changements tactiques) suffisants pour animer l'esprit de n'importe quel joueur un peu habitué.

little-factory
Editeur(s)
Auteur(s)
Aya Taguchi
Shun Taguchi
Illustrateur(s)
Sabrina Miramon
Mécanique(s)
construction de moteur
Nombre de joueurs
2-4
Date de sortie française
2021
Âge recommandé
10 ans+
Durée de partie
45 min
ACHETER SUR
Mes photos
J'APPRÉCIE
L'aspect visuel bon enfant qui donne la banane
Des règles épurées et diablement efficaces
J'APPRÉCIE MOINS
Des capacités de bâtiments pas toutes très utiles
Une interactivité indirecte qui peut vraiment "casser" des stratégies
EN RÉSUMÉ
Fort d'une certaine gaieté visuelle et d'une simplicité mécanique parfaitement étudiée, Little Factory saura offrir des parties agréables et dynamiques à tout ceux qui n'espèrent pas un jeu trop profond ou 100% contrôlable. Une belle petite boîte "filler".
16 / 20
Excellent jeu

Le jeu en détail

Complexité
Familial ou occasionnel
Une iconographie hyper accessible, deux actions à comprendre, de la réflexion mesurée... Little Factory peut se jouer avec tout être doté d'un cerveau fonctionnel !
Interactivité
Moyenne
Sur le papier, Little Factory ne propose que de l'interactivité indirecte (blocage / vol de cartes communes). Mais dans les faits, il gagne quelques crans avec la possibilité offerte de vraiment nuire à un joueur, surtout dans le money-time.
Thématisation
Élevée
S'il n'y a pas toujours corrélation entre les types de bâtiments et les ressources demandées, le thème est quand même bien imbriqué dans les mécaniques, et de vraiment donner l'impression de faire évoluer logiquement ses actifs.
Originalité
Nul / très faible
De la course aux points, du "crafting" de ressources, de l'achat de bâtiments. On reste sur des sentiers ultra bien balisés.
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Des règles basiques, simple à prendre en main.
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Boîte un peu simpliste, mais ça fait le travail.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.
La tablée idéale selon moi : Little Factory, c'est deux salles deux ambiances. A deux, le contrôle est plus présent et le jeu peut se montrer plus sérieux. A plus, on en vient presque à un jeu d'ambiance, tant l'interactivité indirecte peut être taquine. Dans tous les cas, en famille ou avec des connaissances un peu joueuses, c'est le must !

Commentaires

Affiliation et soutien

Si le contenu du site vous plait, n'hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux et à passer par les liens commerciaux d'affiliation présents sur ces pages.


Tout achat réalisé par ces liens me permet en effet de toucher une petite commission sur la vente (totalement transparente pour vous), m'aidant à payer les frais de fonctionnement généraux, investir dans des nouveautés à chroniquer et me permettre de continuer à proposer un site gratuit et totalement libre de publicité !


Un gros merci d'avance pour votre soutien :)

À propos    Politique de confidentialité    Conditions d'utilisation