Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

PARLONS JEU DE SOCIÉTÉ !

Roméo et Juliette L'amour est à Vérone

Editeur(s)
Sylex  
Nombre de joueurs
2
Date de sortie française
2020
Âge recommandé
9+
Durée de partie
45 min

Je ne vais pas vous le cacher, Romeo & Juliette n'était vraiment pas au top de ma shopping list de cette fin d'année. Du jeu coopératif, de la communication limitée, et ce sur fond de romance historique, on est loin de cocher les cases de base de mon jeu idéal (même si je cherche encore à quoi je suis doué). Mais vu les premiers retours excellents, l'épisode 2 du reconfinement et le besoin vital de trouver tous les subterfuges pour faire jouer madame durant les weekends enfermés, je me suis finalement contraint à tester la bête.

Et s'il y a un point sur lequel Romeo & Juliette fait un sans faute, c'est sa plastique avantageuse. Une très belle boîte coffret qui s'ouvre comme une fleur pour révéler un plateau de six cases lieux intégrés, des illustrations chatoyantes parfaitement dans le ton italo romantico shakespearien de l'époque, l'éditeur a indéniablement bien travaillé son produit. Dommage juste pour lui qu'on ne soit pas à une semaine de la Saint-valentin en conditions pré-2020, il se serait vendu comme des packs de bières au Hellfest. Mais si cela peut le rassurer, je l'ai offert à madame avec pour excuse d'avoir notre jeu en amoureux pour survivre à cette difficile fin d'année, et j'ai regagné de précieux points que j'avais perdu avec les dizaines de vaisselles oubliées. Si cela peut donner des idées à certains c'est cadeau !

En tout cas, si vous avez déjà lu la pièce ou zieuté le film avec le beau Léo Di Carpacho, le but est le même, faire triompher la romance entre Roméo et Juliette malgré l'opposition de leurs familles respectives. Littéralement. Dans le jeu, il faut réussir à atteindre le bout de la piste amour avant la fin du troisième acte, cette piste progressant d'un cran à chaque fois que les deux tourtereaux réussissent à se retrouver dans le même lieu, jeton passion activé.

Mais la Haine entre Capulet et Montaigu est vivace et fait partie intégrante du jeu. A chaque fois que deux membres de familles opposées se retrouvent au même endroit, c'est la bagarre. Et si en temps normal une petite joute verbale anime toujours parfaitement un mariage digne de ce nom, ici cela fait progresser le jeton haine de la piste du même nom qui, si il a le malheur d'atteindre sa destination, signe la défaite du sentiment absolu sans sommation.

Le jeu en lui même repose quand à lui sur un système de paquets lieux et personnages. Chaque amant débute ses tours avec quatre cartes de chaque type (tirées de ses decks persos) et à l'obligation d'en jouer deux, faces cachées, sans avoir le droit de concerter sa moitié ni de lui faire des signes distinctifs. Le seul salut physique possible, c'est l'utilisation au préalable de missives, des jetons joker qui permettent de questionner l'autre sur la possibilité de le rejoindre à un endroit précis. Mais il va s'en dire qu'ils sont en nombre très limités au départ, et qu'il faut en règle général "perdre un tour" pour en récupérer. Donc on le fait pas souvent.

Une fois les cartes révélées, vient la partie hautement stratégique du jeu (effectuée conjointement par ondes psychiques entre les deux amants, bien entendu). Les deux personnages clés sont déplacés à l'endroit indiqué par leur cartes lieux respectives, on rameute les personnages choisis comme chaperons, et chaque joueur a doit ensuite activer le pouvoir unique du lieu de destination. Ce pouvoir permet en règle générale de déplacer un ou plusieurs membres d'une même famille (utile pour rester seuls et/ou séparer des clans rivaux). Mais il peut aussi permettre de déplacer deux personnages particuliers du jeu, à savoir Frère Laurent, qui empêche les conflits dans le lieu où il se trouve, et l'Allegorie de la Haine, qui a la fâcheuse tendance à augmenter la jauge du même nom dès qu'il est en contact avec un autre personnage.

Et rien à dire, l'ensemble tient vraiment la route. Malgré un corpus de règles finalement assez restreint, Romeo & Juliette offre un défi profond, demandant en tout temps réflexion, tactique et une bonne dose de coordination, afin de réussir à l'emporter. Si durant les premières parties on a souvent peur de manquer de temps et on tente de se rejoindre à tous les tours, on se rend compte ensuite que temporiser peut être souvent plus judicieux. Que ce soit pour préparer le terrain à des rendez-vous moins dangereux dans les tours suivants, ou éviter des montées de haine hâtives qui peuvent coûter chères en fin de partie.  

Romeo & Juliette est clairement un bel objet ludique pour deux, que ce soit visuellement ou stratégiquement. On savait les deux auteurs plutôt à l'aise avec les jeux de cartes : Julien Prothière s'était déjà essayé à de la communication limité (Kreus), alors que Jean-Philippe Sahut avait plutôt bien marqué les esprits en jouant sur les sentiments (Affinity). Cette collaboration, véritable mix des expériences passées des deux auteurs, fait mouche, et montre qu'il est encore possible de surprendre avec un paquet d'une trentaine de bouts de cartons rectangulaires.  

Après, attention, Romeo & Juliette se veut un peu plus "expert" que leurs jeux précédents. A l'instar d'un The Mind ou The Crew qui s'apprivoisent et se lancent très rapidement, Romeo & Juliette demande un peu plus de temps d'apprentissage et un minimum d'implication des deux joueurs pour profiter de la partie. Si vous jouez avec quelqu'un qui a très peu d'expérience dans le jeu de société, il peut même être judicieux de faire une partie d'initiation "à la parlotte", afin de permettre au débutant d'appréhender au mieux les règles et de créer des premières "connexions" indispensables à un semblant d'espoir de victoire.

Par contre, si j'avais un bébé bémol à émettre, c'est que Romeo & Juliette s'avère peut-être moins "sensoriel" que le titre le laisse présager de prime abord. Après une ou deux parties, vous prendrez vite mesure de l'importance de certains lieux et combinaisons d'actions, et le jeu peut devenir au final (pour des habitués du jeu) plus un travail de synchronisation mécanique que de la divination des ressentis et des possibles coups de son partenaire. Et cela casse selon moi un peu l'intérêt des chapitres, un système de niveaux incluant des conditions de départ de plus en plus difficiles. La rejouabilité par la difficulté est une bonne idée, mais comme ici cela impacte à peu près que la disposition initial des personnages et le nombre de missives, on a vite fait de retrouver des routines habituelles après quelques tours de remise en place.

A noter quand même que le jeu à la bonne idée d'intégrer un système d'évènements, qui se déclenche à chaque rendez-vous honoré par un petit câlin, et qui vient mettre un peu d'aléatoire et de suspense dans les parties. Juste dommage que cet aspect ne soit pas davantage scénarisé pour favoriser l'immersion (par des vrais petits bouts d'histoire), et qu'il manque un peu de variation. Déplacer des personnages ou voir des effets de lieux bloqués, c'est à peut près tout ce qui survient par ce biais, alors que le système aurait pu autoriser toutes les folies, comme l'obligation de rejoindre un endroit en moins de X tours, ou permettre de réaliser des missions secondaires lucratives. De quoi rajouter quelques épices sur les spaghettis et exciter l'électrocardiogramme d'une partie qui peut avoir tendance à lézarder.

Mais rassurez-vous, je fais surtout ma fine bouche. Romeo & Juliette est un chouette petit jeu qui mérite de (et va certainement) trouver son public. Il s'avère être l'une des très belles pioches deux joueurs des fêtes à venir. Une idée à bien garder en tête, surtout si vous manquez d'imagination pour votre cher(chère) et tendre. Et que vous voulez surtout faire une belle action en soutenant votre magasin de jeux préféré.

par David
créé le 08 novembre 2020
Auteur(s)
Jean-Philippe Sahut
Julien Prothière
Mécanique(s)
communication limitée
Vérifier le prix sur
Photos
J'AIME
Une édition qui en jette, que ce soit graphiquement ou par son matériel de qualité
Des mécaniques simples tout en offrant une belle profondeur stratégique
Des vrais jeux fait pour les amoureux, il n'y en a pas tant que ça !
JE N'AIME PAS
De la coordination davantage mécanique que psychique
Un petit manque de rebondissements en pleine partie
EN RÉSUMÉ : Beau et exigeant, Roméo et Juliette s'avère être choix idéal si vous cherchez un jeu coopératif à communication limitée pour jouer à deux en cette fin d'année !
17 / 20
Top 5 dans le genre

Le jeu en détail

Complexité
Familial++
Jouer une missive (facultative) puis deux cartes à chaque tour, les règles de base tiennent en quelques mots. Pour autant, Roméo et Juliette demande de la concentration, de l'anticipation et un peu d'expérience des jeux "casses-têtes". Un débutant bien drivé par son partenaire peut néanmoins bien s'en sortir si quelques tours sont utilisés pour bien saisir toutes les subtilités des mécaniques.
Interactivité
La base du jeu
S'il faut coopérer et se coordonner sans parler pour l'emporter, il va s'en dire qu'on crève le plafond de ce côté là.
Thématisation
Élevée
L'édition fait un quasi sans faute, et on se projette sans mal dans la vie des deux plus célèbres amoureux de la littérature anglaise. Il manque juste un soupçon de narration pour qu'on se sente obliger de regarder au dessus de notre épaule avant de faire une action.
Originalité
Quelques subtilités intéressantes
L'idée d'un pur jeu de communication limitée à deux est originale. Les mécaniques utilisées, même si elles sont au point, le sont beaucoup moins.
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Très rapide, une à deux minutes de préparation.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Jeu accessible mais l'apprentissage prend un peu de temps, prévenez votre tablée !
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Thermoformage au millimètre, rangement ergonomique et rapide.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Un jeu rejouable, si sortie avec parcimonie et en variant la tablée et le nombre.

Pour ceux qui aiment ...

se marrer
déduire
s'évader
cogiter
s'affronter
s'investir
La tablée idéale selon moi : Pas de mystère, à deux, avec votre motié officielle (ou pas), c'est la combinaison idéale pour raviver la flamme !

Discutons du jeu

Vos notes (0)

Il n'y a encore aucun avis sur Roméo et Juliette. Donner votre avis ?
Les liens commerciaux présents sur cette page permettent au site de récupérer un tout petit pourcentage des ventes afin de payer le serveur et la location de jeux pour les critiques. N'hésitez pas à passer par ces liens pour vos achats si vous appréciez le site et voulez le soutenir !