Ce site utilise des cookies

Les cookies sont utilisés afin d'analyser les performances du site et ainsi améliorer constamment votre expérience d'utilisation.

PARLONS JEU DE SOCIÉTÉ !
the-artemis-project
CRITIQUE
The Artemis Project
Le projet d'une vie
par David
créé le 25 février 2021
Afficher les photos dans l'article ?

Il y a des fois, on a beau pressentir qu'un jeu est bon, on sait d'avance qu'il va nous plaire, on est quand même agréablement surpris. On ouvre, on joue, on kiffe, on a un véritable coup de cœur, et on a qu'une hâte, y revenir encore et encore.  

C'est ce qui m'est arrivé en fin d'année dernière avec The Artemis Project, une œuvre du duo Rocchi / Chow porté supporté par l'éditeur Super Meeple. Et qui a justement intégré mes incontournables de l'année 2020.

Une mise en place du jeu pour 3 joueurs
Une mise en place du jeu pour 3 joueurs

Pourtant, sur le papier, on a affaire à un jeu de placement d'ouvriers (via des dés) tout ce qui a de plus "académique". Une phase tour par tour où chaque joueur doit placer l'un de ses dés sur une case disponible; Une phase de résolution d'actions (en suivant scrupuleusement l'ordre indiqué sur le plateau) ; Une course à la récupération de points sur moult tableaux, avec de la gestion de ressources et de bâtiments en filigrane... non vraiment, aucune raison sur le papier de réveiller mamie qui dort devant Motus pour essayer de la convaincre qu'elle peut encore connaître un vrai extase ludique.

La lutte fait rapidement rage devant chaque action disponible
La lutte fait rapidement rage devant chaque action disponible

Mais The Artemis Project réussit tout de même à mettre une claque. Pas celle agréable de votre compagne/on quand la tension monte en regardant une émission de Philippe Etchebest. Non, genre grosse fessée de votre père quand il a découvert un jour que vous lui aviez piqué son Playboy fétiche.  

La première raison, c'est pour l'ambiance qu'il réussit à instaurer.

L'humanité a failli sur terre, et cherche désormais à sauvegarder l'espèce en tentant de terraformer Europe, la lune galiléenne. Votre mission si vous l'acceptez, et de prendre la direction d'une colonie, creuser et développer votre tribu de voyageurs, et de montrer que vous êtes les plus à mêmes de rendre ce morceau de glaçon stérile vivable.

On se développe et stocke nos maigres butins par notre plateau personnel
On se développe et stocke nos maigres butins par notre plateau personnel

Alors oui c'est vrai, c'est encore une histoire de colonisation, et un gros thème espace comme il en sort des kilotonnes en ce moment (une mode qui n'a finalement jamais vraiment cessée, ce qui n'est pas pour me déplaire...). 

Mais là, pas question de sujet sombre, de prédominance de noir et de vide intersidéral à tous les étages. Non, The Artemis Project, c'est de la S-F joyeuse, une épopée cruciale mais donne envie de se jeter à corps perdu dans la bataille, et qui a décidé pour cela d'emplir de couleurs marquées, de chatoyance, l'étendue de votre zone de jeu.  

Le design et le matériel sont de toute beauté
Le design et le matériel sont de toute beauté

Il faut dire que l'artwork global de Dominik Mayer (Paleo, Hadara, ISS Vandguard) attire irrémédiablement l'œil, de la cover boîte funky au plateau principal avec son effet d'optique vraiment original. 

Et si on ajoute à cela le matériel ultra qualitatif, c'est du tout bon. Les meeples colons sont aussi mimis que beaux, toutes les pièces cartonnées sont bien épaisses, les cartes donnent une vraie impression de luxe. Il y a de quoi épater du joueur quand il découvre le jeu, qu'il soit novice ou habitué.

Un sac opaque ou un vaisseau 3d, on a le choix pour le tirage aléatoire des colons !
Un sac opaque ou un vaisseau 3d, on a le choix pour le tirage aléatoire des colons !

Et cela ce n'est rien par rapport à l'interactivité offerte par The Artemis Project.  

Puissante, intense, jubilatoire, ne laissant jamais aucun répit, c'est la grande réussite du jeu. De la quête aux bâtiments basée sur un système d'enchères (obligeant à se délester de la même valeur en ressources en cas de victoire), au système de priorité sur le gain des maigres ressources disponibles à chaque tour, quelque soit l'action, un placement de dé peut changer le destin d'une stratégie.  

Les fins gestionnaires kubenbistes (hashtag jinventeunmot) auront bien raison de s'offusquer contre le cruel manque de contrôle d'un jeu à l'allemande, et de vouloir traîner en justice tout ceux qui n'ont pas d'honneur envers les femmes et leurs enfants depuis trop longtemps (c'était la minute dénonciation et soutien de l'année). Clairement, ce jeu n'est pas pour eux.  

On a quand même connu plus pratique pour le rangement du matériel
On a quand même connu plus pratique pour le rangement du matériel

Avec The Artemis Project, il faut aimer organiser des coups fourrés derrière une fougère Jovienne, réagir bassement après un vol de ressource qui aurait pu vous donner quatre coups d'avance, devoir adapter continuellement sa stratégie après n'importe quel placement de dé. 

Si vous êtes de ceux-là, que vous cherchez un jeu à mentalité experte (ne comptez pas ici sur emmagasiner de ressources ou des points à la pelle), mais qui propose une mécanique de construction de moteur accessible et moins prise de tête que les canons du genre, vous allez grave kiffer.  

Le livret de règles n'est pas un modèle de sex-appeal, mais il a le mérite d'être à la fois clair et pratique
Le livret de règles n'est pas un modèle de sex-appeal, mais il a le mérite d'être à la fois clair et pratique

Car ce jeu a en plus cette qualité d'être assez dynamique pour le genre. Alors que le double jeu placement / valeur du dé rend souvent  la prise de décision lente (satané Coimbra ...), la réflexion s'avère ici assez mesurée, les choix restant assez évidents malgré les aléas continuels pour ne pas trop hacher une partie. 

Si on ajoute à cela un plateau compact et une rapidité de mise en place qui tranchent avec ce que propose habituellementle genre, il y a quand même pas mal de raisons d'aller faire un tour chez votre ludiste préféré si vous ne l'avez pas encore testé !

the-artemis-project
Editeur(s)
Super Meeple
Auteur(s)
Daryl Chow
Daniel Rocchi
Mécanique(s)
placement d'ouvriers
Interaction(s)
blocage
Nombre de joueurs
1-5
Date de sortie française
2020
Âge recommandé
12+
Durée de partie
90 min
ACHETER SUR
Mes photos
J'APPRÉCIE
L'art global qui fait du bien au genre de l'espace et du placement d'ouvriers
Du placement de dé dynamique et accessible
L'interaction élevée qui va plaire à ceux qui aiment les coups bas
J'APPRÉCIE MOINS
Les gros stratèges pourront se sentir limités par le peu de variété des bâtiments
L'interaction élevée qui ne va pas plaire à ceux qui détestent ne pas tout contrôler
EN RÉSUMÉ
Si vous cherchez un gros jeu expert où le contrôle et les stratégies sur 15 tours sont rois, passez votre chemin. Mais si vous cherchez un solide jeu de placement d'ouvriers de point moyen, assez profond pour faire cogiter tout en étant accessible et fluide, vous frappez à la bonne porte !
18 / 20
Exceptionnel

Le jeu en détail

Complexité
Familial++
3 phases de jeu dans un tour, 7 actions, il y a des règles, mais beaucoup moins et plus accessibles que dans la majorité des jeux du genre. Pourrait presque servir de jeu passerelle à des joueurs qui veulent passer un palier au dessus de l'Age de Pierre (la référence pour cela).
Interactivité
Élevée
De par la nature de sa mécanique, The Artemis Project offre une interactivité importante. Mais l'auteur a su minimiser l'impact de la majorité pour ne pas frustrer ou dégoûter en cas d'agressions de vos futurs ex-amis.
Thématisation
Élevée
Si on essaie d'être objectif, on doit avouer que le thème ne dépasse pas le stade de la surcouche de vernis qui ne fait qu'embellir des mécaniques bien trouvées. Mais ce côté cartoon joyeux et coloré a le mérite d'être original et de lui ouvrir plus facilement les portes de tablées d'occasionnels.
Originalité
Quelques subtilités intéressantes
The Artemis Project, un jeu original ? Non. Mais tout s'imbrique parfaitement, et ce surplus d'interactivité rajoute une épice inhabituelle qui peut vous rendre dépendant !
Mise en place
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Il y a cinq minutes de préparation, lancez une vidéo youtube pour occuper les joueurs en attendant.
Prise en main
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Jeu accessible mais l'apprentissage prend un peu de temps, prévenez votre tablée !
Rangement
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Boîte trop simpliste pour le matériel vendu.
Rejouabilité
img-fluidimg-fluidimg-fluidimg-fluid
Vous pouvez y jouer des dizaines de fois sans lassitude, assurement.
La tablée idéale selon moi : 2 ou 3 amis qui aiment se faire quelques coups bas tout en essayant de ne pas être ridicules ? C'est le choix gagnant !

Discutons du jeu

Vos notes (0)

Il n'y a encore aucun avis sur The Artemis Project. Donner votre avis ?

Affiliation et soutien

Si le contenu que je vous propose vous plait, n'hésitez pas à partager ses pages sur les réseaux sociaux et à passer par les liens commerciaux d'affiliation présents sur ces pages.

Tout achat réalisé par ce biais me permet en effet de toucher une petite commission sur la vente (totalement transparente pour vous), m'aidant à payer les frais de fonctionnement annuels et m'aider à continuer de tenir un site gratuit et totalement libre de publicité ! Un gros merci d'avance pour votre soutien :)